• Top five dramas Addict #12 Mes dramas japonais préférés

    Oui, ça fait une éternité que je n'avais pas proposé de Top five en lien avec le projet d'Angel qui propose un thème de top chaque semaine. Sauf que bon, celui-ci, il date de 2016, genre du début du projet quoi, donc je me suis dis qu'il était grand tant de vous faire un top 10 qui, je l'espère, ne devrait pas contenir trop de triches en terme d'égalité. Je change aussi ma présentation où ici, je vous met le résumé de chaque dramas présentés. N'hésitez pas à me donner vos avis sur chacun d'eux bien sûr !

    10) Lucky Seven (Policier/Comédie 2013)

    Top five dramas Addict #12 Mes dramas japonais préférés 

     « Lucky Seven » raconte la vie d'une agence de détectives située dans un appartement de grande classe de Kitashinagawa à Tokyo. Cette équipe de détectives est constituée de Tokita Shuntaro, Nitta Teru, Fujisaki Toko, Asahi Junpei, Mizuno Asuka, Masayoshi Tsukushi et de Mei Kayano, tous aux personnalités bien différentes et qui devront s'entendre afin de résoudre diverses affaires.


    Une fois n'est pas coutume, on commence bien sûr le classement avec un drama de Matsujun. Lucky Seven est un drama avec une réalisation quasi-parfaite. Par ailleurs, les scènes de combats ont été réalisé par la même équipe que pour le film Gantz avec Ninomiya Kazunari. Comme à sont habitude, Matsujun nous montre un jeu excellent, toujours présent avec ses mimiques, sa tête d'ange qui sait qu'il a un charisme fou. Son duo avec Eita est bien sûr LA raison pour laquelle vous devez vous plonger dans ce drama et le reste du casting est tout aussi bon avec des personnages hauts en couleur. Par contre, malgré la présence du registre de la comédie, il y a zéro romance ici, on se concentre vraiment sur l'amitié de cette équipe et leurs affaires. 

    9) Koizora (Drame/Romance 2008)

    Top five dramas Addict #12 Mes dramas japonais préférés

    Tahara Mika est une lycéenne ordinaire. Un jour, un de ses camarades de classe l'embrasse sans crier gare. Son nom est Sakurai Hiroki aussi appelé Hiro. Ce dernier se démarque des autres par ses cheveux déteints et ses piercings. Il sort apparemment déjà avec quelqu'un d'autre. Mika, choquée et blessée que son premier baiser se soit passé comme ça, essaie désespérément de l'oublier.
    C'est alors que son amie lui dit lui propose de sortir avec un autre garçon, Tatsuya, qui est également dans leur classe. Cependant, avant qu'elle ne l'ait réalisé, Mika est déjà amoureuse...

     

    Ben oui hein, forcément, je ne pouvais pas laisser Koizora de côté quand on sait qu'il s'agit du premier drama à m'avoir fait pleurer. Je ne l'ai jamais revu et pourtant, je me rappelle très bien de chaque épisodes de ce drama avec ses personnages déchirants. Le film ne m'avait pas tant ému que le drama et je sais que c'est la guerre entre les fans pour déterminer quelle version est la meilleur entre le film et le drama mais pour moi, c'est le drama qui l'emporte et de loin ! Honnêtement, aujourd'hui encore, je n'ai jamais autant pleuré devant n'importe quelle séries ou film. Enfin si, peut-être dans Silenced mais vous devez regarder Koizora si vous ne l'avait toujours pas vu, c'est un de ces dramas classiques qu'il faut avoir absolument vu au moins une fois dans sa vie. 

    8) Troubleman (Comédie 2010)

    Top five dramas Addict #12 Mes dramas japonais préférés

    Tokuda Kazuo, un business-man qui a l'habitude d'aider les clients de leurs besoins aux dépens des bénéfices de son entreprise, se fait finalement renvoyer par son chef qui ne supporte plus son attitude.
    En rentrant chez lui, il se retrouve en plein milieu d'une poursuite entre yakuzas.
    En essayant de fuir, Kazuo et un yakuza qui se fait pourchasser, rencontrent alors dans l'appartement voisin de celui de Kazuo, un otaku et une jeune fille qui semblait se faire harceler par ce dernier, puis dans un autre appartement un homme instable qui a perdu sa mémoire.

    Beaucoup de mystères planent au dessus de ce groupe de personnes qui viennent pourtant tout juste de se rencontrer.

     

    Il me semble bien que je ne vous avais jamais parlé de Troubleman et cela tombe bien puisque j'ai prévu pour mon calendrier de l'avent, de vous poster une chronique par jour pour chaque dramas "classiques" que j'ai vu jusqu'à présent et donc, vous allez avoir droit à une critique bien plus détaillée de ce drama totalement... barré, je crois que c'est le cas de le dire hein... D'ailleurs, ce n'est pas mentionné dans les registres mais je dirais que l'on pourrait très bien rajouter le burlesque aussi tellement les personnages, le scénario, le rythme super bien ficelé et tout le reste sont fous. Fous oui, mais aussi supers biens réalisés ! Si vous lisez les commentaires sur certains sites avec ce drama, vous verrez que beaucoup le considère même comme celui qui se rapproche le plus de la perfection et en attendant ma chronique, je vous propose donc celle de Mila et pour en voir d'avantage, vous en trouverez facilement en cherchant "drama Troubleman" pages en français sur google.

    7) Itazura na kiss (comédie/romance 2013)

    Top five dramas Addict #12 Mes dramas japonais préférés

    Lors de la cérémonie d'entrée au lycée, Aihara Kotoko, une élève pas très brillante rencontre pour la première fois Irie Naoki, un génie au QI de 200 : c'est le coup de foudre. Après avoir longtemps gardé ses sentiments pour elle, Kotoko prend son courage à deux mains et lui écrit une lettre. Elle la tend à Naoki au lycée, mais ce dernier la refuse froidement en lui confiant qu'il n'aime pas les filles stupides. Celle-ci n'étant pas du genre à se décourager, essaie de surmonter cette humiliation publique avec l'aide de ses amis.

    Un jour, sa maison se retrouve soudainement détruite par une météorite, laissant Kotoko et son père démunis. Mais l'ami de ce dernier les invite chaleureusement à partager son toit. Qui aurait pu se douter que le meilleur ami du père de Kotoko se trouvait aussi être le père de Naoki ?
    Dès lors, Kotoko et Naoki devront apprendre à vivre ensemble et s'adapter à cette nouvelle situation.

     

    Oui bon, quand je vous disais que je trouvais les japonais bien meilleurs que les coréens pour la comédie, je ne mentais pas car pour le moment, on a essentiellement des comédies dans ce classement hein, et ça va continuer après en plus de cela... Et puis, estimez-vous heureux que je vous parle de la version japonaise de 2013 et non celle de 1999 qui serait, selon moi, à oublier et cela, très très vite... INK, c'est un peu la base de dramaland avec autant de versions que Hana Yori Dango, voir plus. Pour autant, les deux histoire n'ont absolument rien en commun hormis leurs registres. Ce que j'ai particulièrement aimé dans cette version, c'est sa réalisation et ses couleurs qui mettaient vraiment les acteurs en valeurs et sublimaient le tout. En plus avec un très bon casting, comme c'est souvent le cas, sauf pour la version coréenne qui s'était mais totalement plantée en tout, généralement je trouve le casting excellent à chaque nouvelle version. En bref, si vous voulez passer un bon moment devant une comédie, vous savez quoi voir ! 

    6) Kazoku Game (Drame/Comédie 2013)

    Top five dramas Addict #12 Mes dramas japonais préférés

    Sakurai Sho joue le rôle du professeur Yoshimoto Koya qui devient le tuteur d'un élève nommé Numata Shigeyuki, sur le point d'abandonner l'école. Afin d'obtenir des résultats immédiats, le père de ce dernier conclut un accord avec le professeur Koya : Il recevra un bonus de 100 000 yens si Shigeyuki retourne à l'école au bout d'une semaine. Koya accepte l'offre en estimant n'avoir besoin que de 5 jours pour accomplir sa mission, à la seule condition que nul n'interfère avec ses méthodes d'enseignement.

    Doté d'un beau visage et d'un franc-parler, Koya s'avère être un tuteur imprévisible et loufoque. Comment parviendra-t-il à aider Shigeyuki, jeune garçon victime d'intimidation, trahi par son meilleur ami et passant tout son temps renfermé chez lui ? Comment l'amènera-t-il à changer ses habitudes ?
    Quel but cache-t-il réellement derrière cet enseignement aux méthodes peu communes ?

     

    A y'est, après MatsuJun, on commence enfin à voir Sho-kun pointer le bout de son nez dans ce classement car il faut savoir une chose, c'est qu'en terme de jeux d'acteurs, les Arashi placent toujours la barre très hautes et j'aurais pu mettre un drama pour chacun mais le faite est que même si j'aime beaucoup Nino, Ohno et Aiba en tant qu'acteurs, c'est vrai que j'ai souvent une préférence pour les choix de dramas des deux autres. Ce drama-ci il est... très spéciale je trouve. Dans le sens où on n'arrive pas vraiment à comprendre les actes de Koya dans un premier temps et même, on n'arrive pas à comprendre où il veut en venir tout court. Sa personnalité en fait un personnage unique à dramaland je trouve et ajoutez à cela le jeu de Sakurai Sho, vous obtiendrez un des meilleurs psychopathes de drama ! Même si ce n'est pas ce qu'il est hein, c'est la première conclusion qui nous viendra à l'esprit. En plus, on a droit également à une réalisation tout aussi particulière et bien menée et notamment où le silence apporte beaucoup à l'importance des scènes mais aussi pour comprendre les personnages là où les réalisateurs coréens rajouteront toujours de la musique pour donner du rythme. En bref, à voir absolument !

    6 bis) The Quiz Show 2 (psychologique 2009)

    Top five dramas Addict #12 Mes dramas japonais préférés

    Sakurai joue le présentateur d'un quiz télévisé. Dans ce show, les joueurs qui répondent correctement aux 7 questions gagnent 10 million de yen, et ceux qui répondent à 8 questions pourront demander un voeu qui leur sera exaucé. Mais, plus le jeu progresse, plus les questions portent sur le passé criminel du candidat, ou des questions indiscrètes, mêlées avec le dilemme de confesser son crime pour gagner de l'argent.

    Le personnage de Sakurai a aussi un passé mystérieux. Avant de devenir présentateur, un accident l'a fait tomber dans le coma pendant 6 ans, qui lui a fait perdre la mémoire.

     

    Aaaaah bah voila ! La triche qui commence enfin ! Et avec un autre drama de Sho en plus ! Vous allez voir, en vrai, je viens de me rendre compte dans ma liste qu'il y avait trois dramas avec MatsuJun et trois drama avec Sakurai et celui-ci, ce n'est pas n'importe lequel ! Ah ça oui, pour être psychologique, ce drama l'est et va très loin avec ses personnages et dans son concept. Par ailleurs, je n'ai jamais vu la saison une qui raconterait apparemment la même chose mais avec des personnages différents. D'autant que l'on voit justement la saison deux de partout et il n'est jamais mentionné la saison une, beaucoup moins populaire sûrement à cause du casting. Donc là, en terme de suspens, de surprises et de retournements de situations jusqu'à la fin, vous allez être servi mais genre vraiment !

    5) Hana Yori Dango (Comédie/Romance 2005)

    Top five dramas Addict #12 Mes dramas japonais préférés

    Une jeune lycéenne de 16 ans, Tsukushi Makino se retrouve dans le célèbre lycée privé Eïtoku où se retrouvent les jeunes gens les plus "friqués" du pays. Le seul problème de Tsukushi est qu'elle provient d'un milieu plus que modeste, ce qui va lui attirer les foudres d'un des membres du F4, Tsukasa Dômyôji. Le F4 est une bande de quatre garçons riches qui font régner la terreur dans ce lycée en distribuant des "cartons rouges" aux élèves qui ont le malheur de ne pas leur plaire. Tsukushi va donc se retrouver persécutée par tout le lycée qui soutient ardemment le F4. Elle décide de tenir tête et déclare alors la guerre au F4 et particulièrement au chef du groupe, Tsukasa Dômyôji...

     

    Ben oui, je veux dire, Hana Yori Dango, c'est un peu la base de dramaland hein. Tous ceux qui entre dans cette communauté a déjà vu au moins l'une des versions de ce drama ultra populaire et on comprend pourquoi. Ok même si l'histoire est aujourd'hui bourrée de clichés et de stéréotypes, je l'avais trouvé assez innovante moi, à l'époque où je ne regardais aucune romance. Aujourd'hui, clairement, la réalisation est très kitchs et vous semblera mauvaise du début à la fin, mais je vous encourage vraiment à vous lancez dedans si vous n'avez jamais vu de classique à cause de ça car voila, même quand on lit un roman classique, on trouvera pleins de choses à redire sur l'histoire mais dans le fond, on aimera quand même peut-être par pure nostalgie ou parce qu'il va y avoir ce petit truc en plus qui va faire que ça marche quand même pour vous. 

    5 bis) Akumu-chan (School drama/Fantastique 2012)

    Top five dramas Addict #12 Mes dramas japonais préférés

    Mutoi Ayami est une institutrice gentille, dynamique, toujours souriante et donc très appréciée de ses élèves. Toutefois ceci n'est qu'un masque qu'elle se fabrique pour cacher le fait qu'elle n'est on ne peut plus blasée par son métier et même par son existence toute entière. Elle ne trouve de plaisir que dans ses rêves qu'elle parvient plus ou moins à contrôler pour y faire apparaitre son prince charmant.

    Sa vie va cependant être remise en cause par la découverte d'un blog dévoilant sa vraie nature et par l'arrivée dans sa classe d'une mystérieuse élève, Koto Yuiko, ayant le pouvoir de voir l'avenir dans ses cauchemars. Koto Bannosuke, le grand-père de cette dernière a inventé une machine transformant les rêves en vidéos permettant à Ayami d'aider son élève à éviter que ses cauchemars ne deviennent réalité. Mais l'étrange ressemblance entre Shiki Takashi, l'assistant de Koto, et le personnage apparaissant dans les rêves d'Ayami, ajoutée à la résurgence d'un passé traumatisant que l'institutrice avait enfoui au fond d'elle-même viendront compliquer les choses.

     

    Je suis surprise de voir ce drama si peu populaire alors qu'il fait parti pour moi de ces petites pépites que l'on trouve une fois tous les dix ans. Très honnêtement, en terme d'originalité, vous ne trouverez pas mieux avec son ambiance très Tim Burton  et son casting aussi génial qu’inattendu ! Gackt en mode prince charmant moi je veux ! Même si en vrai, il est beaucoup moins prince charmant que dans les rêves d'Ayami. En vrai, je n'ai jamais vu la fin de ce drama ni le film qui a suivi car je n'arrive pas à me résoudre à y mettre fin tant j'adore les personnages et l'ambiance totalement burlesque de ce drama. En plus, vous y trouverez des thèmes très importants et très différents suivant les histoires de chacun des élèves d'Ayami avec malgré tout toujours un fil rouge entre chaque épisode pour tous les mystères qui se doivent d'être résolus. Je vous le dis, si vous voulez être surprit dans le bon sens du terme, vous ne trouverez pas mieux !

    4) Ikebukuro West Gate Park (Policier/Drame/Comédie 2000)

    Top five dramas Addict #12 Mes dramas japonais préférés

    Makoto, un jeune "délinquant" de 20 ans, passe son temps à faire des conneries avec ses potes dans les rues d'Ikebukuro (quartier branché de Tokyo), à jouer au bowling et à aider sa mère dans son magasin de fruits. Un événement va venir troubler sa vie, et considérant que la police ne fait pas son boulot, il va enquêter à sa manière avec l'aide des ses amis, dont un chef de gang...
    On lui confiera par la suite d'autres affaires qu'on ne peut pas vraiment confier à la police...

     

    Oui bon, vous aurez remarqué depuis le début de l'article que les japonais sont beaucoup moins créatifs et vendeurs que les coréens pour leurs affiches de dramas mais à côté de cela, leurs synopsis sont bien plus originaux je trouve. En vrai, je me suis lancé dedans juste pour voir Yamapi jeune et je ne m'attendais pas à avoir une surprise pareille ! Bon en plus, Yamapi n'a qu'un rôle secondaire mais je trouve franchement qu'il se débrouille bien moi malgré son jeune âge pas vous ? Il a toujours cette même bouille qu'on lui reconnait tout de suite je trouve. Puis bon, les personnages sont totalement perchés aussi d'ailleurs, le King en tête ! Non mais ce perso est juste... ce qu'il est quoi ! Unique au monde pour moi ! Son duo avec le personnage de Makoto est juste excellent je trouve, parfait en tout point et on a même droit à un petit caméo à la fin de l'auteur du manga qui apparaît dans son propre rôle, si c'est pas merveilleux ça !

    3) Code Blue (Médical 2008)

    Top five dramas Addict #12 Mes dramas japonais préférés

    Les hôpitaux japonais intègrent une nouvelle technique d'urgence plus efficace que les ambulances, les hélicoptères. Cette technique consiste à venir plus rapidement en aide aux blessés... Aizawa Kousaku est un jeune médecin en formation sous la direction d'un professionnel, "médecin de vol", Kuroda Shuuji.

     

    Encore un classique pour ce classement, celui-là est toujours aussi populaire qu'avant il me semble. D'ailleurs, on retrouve ici aussi Yamapi et je viens de me rendre compte que j'ai trois dramas avec Yamapi dans ce classement alors qu'il ne fait même pas vraiment parti de mes acteurs préférés mais juste, certains de ses dramas se démarquent vraiment et là, contrairement à IWGP, il tien un des rôles principaux donc, on le voit souvent et j'avouerais qu'ici, je suis totalement tombée sous son charme. Moi je veux bien un docteur comme lui pas vous ? Bon par contre, c'est vrai qu'aujourd'hui, ce rôle lui colle à la peau avec cette nouvelle saison trois sortie l'année dernière et j'ai hâte de voir le film aussi une fois qu'il sera sous-titré. Cependant, j'avouerais qu'une fois vraiment fini, j'aurais du mal à dire au revoir à tous ces personnages que je trouve mythiques moi...

    3 bis) Long Love Lettre (Romance/Science Fiction 2002)

    Top five dramas Addict #12 Mes dramas japonais préférés

    Yuka Misaki, dont les parents tiennent un magazin de fleurs, commence à sortir avec étudiant : Akio Asami, et tombe amoureuse de lui. Mais à cause d'une sorte d'accident, les deux perdent contact. Un an après l'accident, ils se rencontrent à nouveau. Yuka travaille toujours chez son père "fleuriste Shigeo", et Akio est professeur dans un lycée voisin. C'est le 7 janvier, juste après le début de la nouvelle année. Une classe de rattrapage est créée pour les étudiants qui n'ont pas bien suivis leurs cours. Ceux qui dirigent la classe sont le célèbre Tadashi Ootomo (Yamapi), et  Sho Takamatsu. Le professeur donnant ces cours est Noriko Sekiya, qui a toutes sortes de dettes à payer pour tous les objets de marque qu'elle achète. Yuka se rend à l'école pour avoir l'argent que lui doit Noriko. Une fois à l'école, avec des souvenirs dans son esprit, Yuka et Akio se rencontre, et commence à se disputer. Tout à coup, il y a une petite secousse, et ensuite l'école disparaît.

     

    Bon il est vrai qu'il est très difficile de résumé ce drama sans spoiler l'histoire mais sachez juste une chose, la romance n'est pas vraiment au premier plan dans cette histoire et que rien que de donner le genre de la science-fiction spoile une partie de l'histoire. Là encore, nous avons affaire à ce genre de pépite inclassable et c'est aussi l'occasion de retrouver une panoplie d'acteurs aujourd'hui très populaires, jeunes. Il faut aussi savoir qu'il s'agit d'une adaptation d'un manga paru en France sous le nom de "l'école emportée" et je dois dire que je trouve l'adaptation bien meilleur que le manga d'origine car l'histoire est plus crédible à mes yeux avec un petit groupe de professeurs/lycéens plutôt qu'une école primaire/maternelle entière. Après, le manga va bien plus loin dans le gore avec un dessin très marqué et destiné vraiment à un public adulte plutôt que le drama qui serait destiné à tout public. Avec un scénario très bien ficelé, des effets spéciaux qui certes, datent un peu mais donnent au drama un charme bien unique et loin d'être un nanar des années 2000 et le titre dont ne comprendra le réel sens qu'à la dernière minute du dernier épisode du drama. Donc voila, encore une pépite peu recommandé mais que je vous conseil absolument !

    2) Smile (Romance/Mystère 2009)

    Top five dramas Addict #12 Mes dramas japonais préférés 

    D'un père Philippin et d'une mère Japonaise, Hayakawa Bito est né et a grandi au Japon. Bito, toujours souriant, travaille dans le magasin alimentaire Machimura jours et nuits afin de pouvoir réaliser son rêve.

    Un jour, lors d'un incident dans une librairie, il rencontre Mishima Hana, une jeune fille qui a perdu l'usage de la parole. Même si cette dernière ne peut pas parler, Bito se lie rapidement d'amitié avec elle.

    Bito devient alors suspecté par la police pour une affaire de trafic de drogue. Ensemble, Bito, Hana, et Kazuma, un avocat, passeront par des périodes difficiles et auront à surmonter de nombreux obstacles afin d'innocenter Bito.

     

    En vrai, Smile pourrait être à la première place si le premier n'était pas aussi bon. Pendant longtemps, il fut mon coup de coeur numéro un tous dramas confondus et comme pour Koizora, je n'ai jamais eu le cœur à le revoir tellement il est bouleversant mais encore une fois, je n'en ai pas besoin, j'ai encore et toujours les scènes qui tournent en boucles dans mon esprit. Je me souviens d'absolument de tout et même de certaines répliques. C'était aussi le troisième projet en commun entre MatsuJun et Shun Oguri où celui-ci incarne un antagoniste que vous allez adorer détester. C'est un drama qui représente énormément pour moi et à la limite, s'il y en a qu'un seul que vous devriez regarder dans la liste, c'est celui-ci pour le message d'espoir qu'il fait passer, le silence qui est encore une fois indispensable à l'ambiance du drama et la langue des signes qui est magnifique et qui passe très bien à l'écran. Je ne l'ai pas mi dans ce top alors qu'il aurait eu vraiment sa place ici, un autre drama culte dans lequel la langue des signes a une place importe et dont l'histoire est tout aussi émouvante, c'est "Orange Days" qui aura fait pleurer beaucoup de gens mais moi, j'ai réussi à contenir mes larmes pour celui-ci contrairement à Koizora.

    2 bis) Anone (Drame 2018)

    Top five dramas Addict #12 Mes dramas japonais préférés

    Une jeune fille qui a perdu sa famille et qui s'est retrouvée au ban de la société fait la connaissance d'une vieille femme qui comme elle a été trompée, trahie, et ne fait plus confiance à personne. Les deux femmes blessées vont se rapprocher l'une de l'autre.

     

    Ah bah enfin un drama récent tien ! C'est vrai quoi, il n'y a que des vieux dramas dans ce top mais que voulez-vous ? C'est avec eux et les dramas taïwanais que j'ai commencé à l'époque et même qu'il m'avait fallut un moment pour me rendre compte que les dramas taïwanais n'étaient pas japonais...  Du coup forcément, ce sont ces dramas-là qui m'ont marqué et qui ont une place toute particulière dans mon cœur ! Donc Anone c'est aussi mon initiation aux dramas d'hivers et c'est ça beauté à l'image et son scénario improbable avec des personnages hauts en couleur et un super casting qui a fait qu'il est un de mes gros coups de cœur en terme de drama tout court cette année. J'ai adoré l'ambiance et la réalisation bien particulière de Mizuta Nobuo qui a réalisé plein de dramas qui ont l'air tous aussi chouette les uns que les autres. Comme j'ai déjà évoqué le silence plus haut, ici aussi, il est très bien utilisé et encore une fois, détonne totalement de la façon de faire des coréens qui on se rend compte dans ce drama que le silence peut aussi donner du rythme et garder un suspens tout aussi palpable que si on y ajoutait de la musique. Tout est beau et très poétique et si vous voulez en savoir plus, je vous laisse ma chronique sur le titre. 

    1) Kisarazu Cat's Eye (Comédie 2002)

    Top five dramas Addict #12 Mes dramas japonais préférés

    Un jeune joueur de Baseball de 21 ans, Kohei (Bussan), apprend qu'il est atteint d'un cancer et qu'il ne lui reste plus que 6 mois à vivre.
    Il décide alors de se lancer dans diverses aventures, toutes plus délirantes les unes que les autres, avec ses quatre meilleurs amis, pour profiter de la vie qu'il lui reste. 

     

    Au vu de la longueur de l'article, il était temps que cela se termine n'est-ce pas ? En plus ça va, je trouve que je n'ai pas fait tant de triches que ça hein... C'est donc ce fameux troisième drama avec Sakurai Sho et l'occasion pour vous de le voir tout jeune, tout mignon à l'époque et encore une fois, dans un rôle bien différents des deux autres déjà présenté ici. Bon il faut savoir une chose, c'est que depuis que j'ai vu ce drama grâce à Mila, il est mon drama number one dans mon coeur et ça commence à faire un moment hein, que personne n'a pu le détrôner. C'est aussi sans aucun doute, celui que j'ai vu et revu, le plus de fois dans ma vie, je le connais absolument par cœur avec ses répliques et scènes cultes. Puis bon, comme je le dis et re-répète, il y a surtout cet épisode inspiré de Mission Impossible qui est l'épisode qui m'a le plus fait rire dans ma vie. Sérieusement, j'ai jamais autant ri et pleuré à la fois devant un drama et si vous voulez le voir... Je ne le conseillerais certainement pas à quelqu'un qui n'a pas l'habitude des dramas japonais car mine de rien, c'est hyper décalé et avec un humour totalement burlesque qui ne plaira peut-être pas à tout le monde mais si jamais vous avez un jour l'occasion de le voir, ne passez pas à côté quoi.

    Et vous, quel serait votre classement ?

    « top 100 personnages fictifs) 80 =>76Jeu "Je tue, j'épouse, je friendzone" personnages de dramas avec World-Of-Drama-Passion »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :