• Encore un bilan lecture qui arrive sur le tard mais le principal est qu'il soit là. Il est tout aussi chargé que celui d'avril et avec 0 déception s'il vous plait ! Au total, ce sont donc 4 romans lus et 5 tomes d'une même série de manga que je vais vous présenter de ce pas ! Côté coups de coeur musicaux, ça sera tout aussi chargé mais je vais tâcher de rester raisonnable ! Par exemple, je ne vais pas à nouveau vous remettre le dernier solo de Park Bom et son album que je vous avez déjà conseillé dans mon bilan précédent qui était sorti très en retard et dont je n'avais pas pu m'empêcher de déjà en parler ! ^^

    Bilan lecture + coups de cœur musicaux Mai 2019

     

     

    Bilan lecture + coups de cœur musicaux Mai 2019

    ¤ La Fille-Sortilège ****** / sorti en février 2017 / écrit par Marie Pavlenko / fantasy française / édition Folio SF / 448 pages

    J'ai déjà écrit une longue chronique sur cette lecture que j'ai plutôt apprécié dans l'ensemble malgré quelques points noirs qui m'ont dérangés vers la fin et sur le développement de certains personnages. Je ne vais pas me répéter inutilement, alors je dirais juste qu'il s'agit d'une bonne découverte en plus du fait que ça soit un one-shot et non une saga, ce qui reste un format assez rare pour de la fantasy. Là, on sent bien que l'univers méritait d'être plus approfondie, tout comme les personnages donc oui, j'aurais voulu en savoir plus sur ce monde-là malgré le fait que ça ne soit pas un coup de cœur pour autant...

    ¤ Rouille ****** / sorti en Mai 2018 / écrit par Floriane Soulas / steampunk français / édition Scrineo / 384 pages

    J'ai adoré cette lecture faite dans le cadre du Prix Littéraire de l'Imaginaire Booktube pour lequel je fais partie des jurés ! J'ignore encore pour qui je vais voter car il me reste encore deux livres à lire parmi les 5 finalistes mais je pense que pour le moment, c'est celui dont j'ai le plus apprécié ma lecture ! Le style d'écriture est superbe, l'univers et la reconstitution du Paris de 1897 sont géniaux à découvrir, de même que le suivi des personnages ainsi que les liens entre eux sont très biens pensés ! L'héroïne n'a clairement pas une vie facile en tant que prostituée mais elle sait ce qu'elle veut et se débrouille avec ce qu'elle a en plus d'un caractère qui lui permet d'évoluer au fil de sa quête d'identité. Les personnages secondaires ne sont pas en reste, de même que les antagonistes qui sont très intéressants dans leurs histoires. Bon dans tous les cas, pour les besoins du PLIB, je vais écrire très bientôt une longue chronique dessus pour entrer un peu plus dans les détails mais sachez juste que je me suis régalée avec ce livre ! 

    ¤ Everything Everything ****** / sorti en octobre 2017 / écrit par Nicola Yoon / romance contemporaine américaine / édition livre de poche / 384 pages

    Je ne pensais vraiment pas aimer à ce point ce livre au vu de son registre. Toutefois, comme le personnage était atteint d'une maladie rare, je me suis tout de même plongée dedans en espérant y trouver un je ne sais quoi qui me ferait ressentir plein de choses à la fois et c'est exactement ce qui c'est passé ! L'histoire n'a rien de bien original, mais les personnages sont tellement attachants, tellement humains dans leurs qualités et leurs défauts, leurs envies de rêves, leurs passions... qu'il est impossible de rester de marbre après notre lecture. Que l'on aime ou pas ce roman, vous aurez forcément des questions qui vont rester après avoir fermé le livre, des réflexions qui vont se faire sur la vie de tous les jours, des remarques sur les propos de l'auteur et son message... bref, quelque chose vous aura sans aucun doute interpellée et c'est ça le plus important ! C'est vraiment un roman à lire pour tout public en plus avec une présentation des chapitres qui détonne un peu de ce dont on a l'habitude car on y retrouvera des extraits de son journal intime, du suivi médical de l'héroïne, de ses avis littéraires puisqu'elle est passionnée de lecture (et d'ailleurs, sachez que son livre préféré, c'est "le petit prince") et pleins d'autres petites surprises du genre au fil des pages. J'ai vraiment su me retrouver en cette adolescente qui rêve de sortir de sa chambre mais qui peut mourir à tout moment dès qu'elle pose le pied dehors. Vous l'aurez comprit je pense, c'est vraiment un livre que je vous conseil de lire à 100% et non je n'ai pas vu le film et je n'ai aucune idée de si il est bien ou pas. En fonction de vos avis dessus, je pense bien le regarder un jour...

    ¤ Le magicien d'OZ ****** / sorti en novembre 2018 / réécriture de conte par Sébastien Perez & illustrations de Benjamin Lacombe / édition Albin Michel / 120 pages

    Déjà, non, je n'ai jamais lu le conte d'origine. Je sais de quoi parle l'histoire, je connais très bien les personnages mais je n'ai jamais eu l'occsion de lire la version originale et oui, j'aimerais beaucoup pouvoir le faire un jour ! Dans cette réécriture de conte, Sébastien Perez revient sur l'histoire de base mais racontée du point de vue de l’épouvantail. Bon je l'avoue, la raison pour laquelle j'ai sauté sur cette version, c'était surtout pour voir les superbes illustrations de Benjamin Lacombe, dont je suis fan de ses dessins, qui était venu à Clermont-Ferrand, en librairie, et dont j'ai dû faire plus de 3h00 de queue pour avoir enfin ma dédicace ! Enfin, ça valait le coup d'attendre car j'ai pu repartir après une sympathique discussion avec lui sur le courage qu'il faut pour rester concentrer toute l'après-midi pour ses dédicaces. D'ailleurs, mon calendrier 2019 est celui qui rassemble ses plus belles illustrations dans ses derniers romans illustrés et il est sublime bien sûr ! Bref, pour en revenir à cette version du "Magicien d'OZ", non seulement l'album est superbe, avec des couleurs d'une qualité visuelle magnifique, mais en plus, il m'a donné encore plus envie de me procurer le conte d'origine et le lire enfin ! J'en profite aussi pour vous glisser le lien vers son passage dans l'émission de "la grande librairie" pour promouvoir cet album et un échange intéressant sur la réécriture et l'illustration. 

    Bilan lecture + coups de cœur musicaux Mai 2019

    ¤ Artelier ****** / sorti en 2010 (en France) / écrit par Hioka Ken / manga fantasy / édition Ki-oon / tomes 1 à 5/13 lus 

    Ma mère a eu la bonne idée de me prendre les 5 premiers tomes du manga Artelier que j'avais très envie de lire depuis un moment déjà. Evidemment, j'ai également énormément apprécié ma lecture et l'univers burlesque et sérieux à la fois dans lequel nous plonge Hioka Ken. Les personnages sont aussi attachants que fous, on suit vraiment un développement unique pour chacun d'entre eux, muni à chaque fois d'une storyline intéressante et mystérieuse en plus d'une quête qui prend de plus en plus d’ampleur dans le monde où nous somme plongé. J'apprécie surtout le duo principal que forme Makumo et Kiriku (je suis la seule à penser au célèbre dessin animé chaque fois que je lis son nom ? ^^) et j'adore le rapprochement et la confiance qui les lient ensemble. J'ai très, très hâte de poursuivre la série vraiment ! Dommage qu'il n'y ait toujours pas eu d'adaptation en animé, ce qui est assez étonnant quand on y pense, je suis sûre que cela rendrait très bien. 

    Bilan lecture + coups de cœur musicaux Mai 2019

     

     

     

    ONEWE - Reminisce About All

    Depuis la découverte de ce titre, je me suis prise d'affection pour ce nouveau groupe et ces jeunes qui sont bourrés de talents ! Non mais écoutez leurs voix, leurs puissances, l'arrangement musical et cette luminosité dans le clip qui nous donne une ambiance hyper chaleureuse pour ce mois de mai ! C'est juste mon plus gros coup de coeur et ma plus belle découverte musicale non seulement du mois mais aussi de cette année 2019 pour le moment ! Je vous le dis moi, ces jeunes vont aller très loin alors n'hésitez pas à les soutenir !  

    N. Flying - Leave It 

    N. Flying est un groupe dont la popularité monte de plus en plus et qui continu de prouver avec les succès des groupes comme CN Blue, FT Island ou encore Day6, que la Krock devient aussi de plus en plus apprécié à l'étranger ! Ils ont été très actifs ces derniers temps niveau sortis aussi bien en Corée mais aussi avec leurs débuts au Japon et ça c'est cool ! Avec ce titre, les garçons nous montre une fois de plus qu'ils ont de l'énergie à revendre et qu'ils sont doués aussi bien dans les balades que dans les registre qui bougent plus. Comme pour ONEWE, ces garçons mérite tout votre soutient alors n'hésitez pas à suivre leurs actus ! 

    Et finalement, bah c'est tout niveau coup de coeur de mon côté... Par contre, ce début juin est déjà infernal pour toute ces superbes sorties auxquelles on a eu le droit. J'ai sûrement oublié plein d'écoutes que j'avais adoré et que je ne retrouve plus dans mon historique sur Youtube mais je vous en reparlerai pour sûr un peu plus tard.

    Et vous ? Quels ont été vos lectures de mai et vos coups de cœur musicaux ? 


    2 commentaires
  • Je sais, je suis un peu en retard mais ça va, j'ai fais pire... Ce journal de visionnage sera assez long car même si j'ai réussi à terminer quelques dramas, j'en ai lancé plusieurs sur 2-3 épisodes en cours. Je sais aussi que j'avais dit que je ne parlerais plus des dramas dont je n'ai vu qu'un seul épisode, mais je voulais absolument vous partager mon avis sur ce début génial de The Gost Detective donc oui, je vais faire l'impasse sur cette règle pour cette fois ! Sur ce, allons-y gaiement, préparez votre tasse de thé/tisane et lancez-vous dans la lecture !

    Journal de visionnage => mai 2019

     

     

    Journal de visionnage => mai 2019

    ¤ Capital Scandal ****** (drama 2007 historique/romance coréen / avec Kang Ji Hwan/Han Go Eun/Han Ji Min/Ryu Jin / 16/16 épisodes vus)

    Vu dans le cadre du challenge "rattrapage de drama" pour l'année 2007, ce drama faisait parti de ma liste de ceux à voir depuis... une éternité ! Je me souviens l'avoir connu à l'époque grâce à une chronique de Mila sur son blog (qui a supprimé son article depuis, désolée) et qu'elle m'avait franchement donné envie de le voir en plus du fait qu'elle partageait régulièrement sa BO qu'elle apprécie tout particulièrement. Ce fut d'ailleurs un des premiers OST que j'ai écouté en entier avant même de regarder le drama du coup ! Au final, qu'en ai-je pensé ? Beaucoup de biens ! J'ai adoré l'histoire mais surtout les personnages puisque le scénario tournait vraiment autour d'eux. Certes, le contexte se déroule durant l'époque de l'occupation japonaise en Corée et nos héros font principalement partis de la résistance, mais les choix qu'ils font pour leur pays et leurs partis politiques sont surtout liés à leurs passés et leurs relations. Si un tel a décidé de rejoindre tel camps, c'était dans le but de protéger ses proches ou bien le rêve de quelqu'un qui était mort ou alors la personne qu'il/elle aime. Nos quatre protagonistes principaux ont des liens très forts entre eux et chacun a une personnalité qui lui est propre, ce qui nous permet de bien les différencier, de les comprendre et au final, de nous attacher à eux. Malgré un scénario sérieux au premier plan, la comédie reste très présente en plus de certaines scènes qui m'ont vraiment fait rire et du casting excellent dans ce registre. Toutefois, je dois reconnaître que même si la série est très addictive, les clichés sont assez nombreux et bien que parfois, le drama les utilises pour s'en moquer, ils n'en restent pas moins risibles par moment notamment à travers les personnages et certains retournements de situation qui étaient assez prévisibles. De plus on sent que la réalisation a vieilli, sans toutefois perdre son identité et en gardant une ambiance rétro qui fait son charme même avec le temps. 

    ¤ Yaksha ****** (drama 2010 historique/vengeance coréen / avec Jo Dong Hyeok/Jeon Hye Bin/Seo Tae Hwa/Lee Baek Gyeol / 12/12 vus)

    Vu dans le cadre du challenge "Dungeon & Drama", je devais voir un drama dont je n'avais jamais entendu parlé. Et que vois-je en cherchant un peu sur Nautiljon pour trouver mon bonheur ? Un drama historique d'OCN, de 12 épisodes, dont je n'avais effectivement, jamais entendu parlé ! Bon par contre, pour les intéressés, il faudra vous contenter des sous-titres anglais vu qu'il n'a pas fait beaucoup de bruit chez nous. Yaksha fait parti de ces OVNIS du genre avec un scénario, des personnages et une réalisation osés comme sait très bien le faire OCN avec ses productions qui sont souvent plus originales et surprenantes que les autres chaînes. L'histoire se déroule durant la période de Joseon (l'avant Corée entre 1392-1910). Alors qu'un jeune roi galère à se faire respecter par son peuple et ses ministres, il décide de trahir son organisation secrète, au cœur d'un complot, dont le chef est l'un de ses anciens amis d'enfances qu'il avait perdu de vu après être monté sur le trône. Ce même chef se fait également trahir par l'un de ses plus proches frères et se fait passer pour mort en échouant sur une île au Japon. Tandis que son premier amour fait tout pour le venger, n'hésitant pas à se salir les mains pour cela, lui-même promet de revenir un jour pour sa propre vengeance. En soit, cela semble être un scénario lambda pour un drama historique, mais les scénaristes détournent justement tous les clichés insupportables du genre. L'argument OCN fonctionne, encore une fois, très bien pour ce drama-ci, même si je ne le mettrait pas entre toutes les mains à cause de la violence des combats présents tout du long. Ce qui en fait un drama encore plus original, c'est aussi sa réalisation et le fait qu'il ne censure absolument rien, même les scènes de sexe qui ne couvrent pas les parties génitales des femmes ! En revanche, si ce drama aurait presque pu être un coup de cœur par son histoire et ses personnages tragiques, j'ai été très déçu de voir certains personnages mourir assez brusquement alors qu'ils avaient le potentiel d'évoluer vers une storyline intéressante. De même que certains découpages étaient assez rudes en plus de cela, nous surprenant dans le changement des scènes et des lieux. Enfin bref, j'ai encore beaucoup à dire dessus et c'est pourquoi, je songe sérieusement à écrire une longue chronique très bientôt car croyez-le ou non, j'ai toujours du mal à passer à autre chose depuis que je l'ai terminé...

    ¤ He Is Psychometric ****** (drama 2019 comédie/fantastique/thriller coréen / avec Jinyoung/Shin Ye Eun/Da Som/Kim Kwon / 16/16 vus)

    Voici un drama qui m'a plutôt mitigé au final. Si dans l'ensemble, j'ai plutôt apprécié l'idée du scénario, son ambiance et certains de ses personnages, j'y ai aussi vu beaucoup de choses qui m'ont dérangées comme par exemple, les flashbacks inutiles qui étaient bien trop nombreux en plus de ralentir drastiquement le rythme des épisodes. Même si j'ai bien aimé les personnages, j'ai trouvé que certains manqués d'approfondissement chez les secondaires. Notre quatuor de héros était assez inégal justement à cause de ça. Autant les deux héros demeuraient intéressants, en particulier le procureur, autant les deux personnages féminins... Même si Yun Jae In avait une histoire plutôt bien construite, j'ai tout de même préféré suivre la personnalité de Eun Ji Su pour sa relation avec le procureur et parce que je voyais d'ici la fin du personnage qui me passionnait davantage. Je l'ai aussi préféré pour son actrice, non pas que l'autre jouait mal, mais je n'ai vraiment rien ressenti de particulier avec elle, aucune attache et elle ne me faisait ni chaud ni froid. C'est aussi un point que je reprocherais au drama, bien qu'il soit très addictif, ses personnages étaient trop prévisibles pour moi. Sauf, encore une fois, tout le mystère qui se cachait derrière le procureur. La comédie était également très présente, de même que l'alchimie et j'ai beaucoup aimé les deux meilleurs amis de notre duo principal qui apportaient une certaine fraîcheur au drama en plus d'un couple qui fonctionnait vraiment.

    Journal de visionnage => mai 2019

     

     

    Journal de visionnage => mai 2019

    ¤ I Will Never Let You Go ****** (drama 2019 fantasy/historique/romance chinois / avec Ariel Lin/Zhang Bin Bin / 11/51 vus)

    Je n'ai malheureusement pas beaucoup avancé dans ce drama, la faute à mes autres visionnages et à mes nombreuses lectures du mois, mais cet épisode était tout aussi bien que les autres. Je ne vais pas répéter inutilement mon paragraphe du mois dernier juste, l'histoire se corse, on sent le début d'un rapprochement entre nos deux héros et que le personnage d'Ariel Lin se jette petit à petit dans la gueule du loup tout en continuant sa quête d'identité et sur sa famille biologique. J'aime toujours autant l'alchimie entre Ariel Lin et Zhang Bin Bin et j'ai vraiment très hâte de poursuivre mon visionnage, chose que je ferais juste après avoir vu quelques épisodes de Detective L...

    ¤ Detective L ****** (drama 2019 policier/romance/mystère chinois / avec Una You/Johnny Bai / 2/24 vus)

    Justement parlons-en. Sans aucun doute le drama de mai qui me faisait le plus envie avec son affiche et son résumé à l'ambiance Sherlockienne ! J'ai eu un coup de cœur dès le début du premier épisode qui annonce très bien la couleur. Ce duo principal, interprété par Una You et Johnny Bai, fonctionne à merveille, leurs deux personnages ayant de très fortes personnalités et là où je reprochais à He Is Psychometric de manquer de profondeurs chez leurs protagonistes, ici, elles sont clairement définies dès le début ! Encore une fois, l'alchimie est très présente, j'ai adoré le jeu d'acteur de nos deux héros et si Johnny Bai continu comme ça, il pourrait très bien devenir mon acteur chinois préféré ! Son jeu et son physique sont tellement reconnaissables avec ses mimiques ! Quant à Una You, je ne l'avais encore jamais vu jouer mais j'aime beaucoup l'approche qu'elle propose avec son personnage et j'adore son style vestimentaire aussi. A savoir que dans cette version, leur Sherlock Holmes ne joue pas du violon, mais du saxophone. En revanche, il parait tout aussi dérangé que le Sherlock original, passionné par les tueurs et faisant des expériences louches chez lui, alors voisin de sa partenaire sans le savoir. En bref, je suis absolument conquise, notamment par le fait que le contexte se déroule dans les années 1930 et par la réalisation qui est magnifiquement bien pensée ! En bref, si vous êtes fan d'enquêtes policières et de Sherlock Holmes, foncez ! En plus les sous-titres en anglais ont déjà disponibles sur YouTube ! 

    ¤ Lost Days ****** (drama 2014 mystère/romance japonais / avec Seto Koji/Ishibashi Anna/Kiriyama Renn/Yoshizawa Ryo / 2/10 vus)

    C'est un début plutôt mitigé pour ce drama et de ce que j'ai pu lire, les avis sont plutôt mitigés dessus de manière générale. Revoir Seto Koji m'a fait du bien et cette ambiance de maison close hivernale, avec un groupe d'ami qui parait moins soudé qu'il en a l'air, en plus d'un type louche dans un contexte où un criminel s'est échappé de prison et se trouverait dans les environs... Tout ça réuni en fait un drama qui me faisait très envie depuis longtemps et qui était également dans ma sélection pour le challenge "rattrapage de drama". C'est loin d'être un coup de cœur mais l'histoire m'intéresse suffisamment pour que j'ai envie de continuer jusqu'au bout et le casting est plutôt sympa à regarder aussi donc, à voir...

    ¤ The Gost Detective ****** (drama 2018 thriller/horrifique coréen / avec Choi Daniel/Park Eun Bin/Lee Ji Ah / 1/32 vus)

    Effectivement, je n'ai pu voir qu'un seul épisode pour le moment mais lorsqu'il était sorti l'année dernière, il faisait parti de ces dramas que j'avais hâte de voir en plus des très bons retours que je voyais à son sujet. Outre son résumé et son affiche mystérieuse, je voulais surtout retrouver Choi Daniel dans un rôle beaucoup plus sombre et sérieux que celui d'un professeur sérieux dans School 2013. Il faut dire aussi que la bande-annonce donnait franchement envie avec un casting irréprochable et une réalisation qui envoyait du lourd tout comme son scénario. En plus avec ce nombre d'épisode, il y a vraiment de quoi développer tout un univers autour des personnages et suivre une évolution digne de ce nom donc, j'espère ne pas être déçue au final. Pour le moment en tout cas, j'apprécie beaucoup la façon dont les enquêtes sont menées et l'introduction des personnages. KBS a mi le paquet dans cette production et cela se voit à l'écran avec un très bon jeu de lumière et une réalisation pensée au millimètre près ! Chaque personnage est clairement défini dès le début, on connait les positions de chacun ainsi que leurs personnalités qui se dévoilent petits à petits. Le premier épisode se termine sur son introduction et on a vraiment hâte d'en savoir plus sur la suite de cette enquête ! 

    Et vous ? Que pensez-vous de ces dramas et qu'avez-vous regardé au mois de mai ?


    votre commentaire
  • La suite du top 50 de mes personnages de fictions est là, toujours avec des protagonistes très divers. Cette fois-ci, nous nous concentrerons sur trois dramas coréens et deux sagas littéraires dont une a été adaptée en film (et est toujours en cours d'adaptation) et l'autre d'abord en film puis en série. Saurez-vous deviner desquels il s'agit ? 

    TOP 50 personnages de fictions) 45 =>41

    45) Yong/Iljimae/Lee Geom (Iljimae)

    TOP 50 personnages de fictions) 45 =>41

    Iljimae n'est pas un drama qui a su m'enchanter du début à la fin. Il est loin d'être parmi mes coups de cœur notamment à cause de ses longueurs et des bruitages des armes lors des combats qui n'avaient pas lieux d'êtres. En revanche, la fin était magnifique, sublime, tout comme l'évolution du personnage principal joué par l’excellent Lee Jun Ki. Un personnage complexe qui se découvre trois noms différents tout au long du drama et se fait donc appeler Yong, Iljimae et Lee Geom selon son entourage et ses découvertes sur son passé qui se révèle bien plus mystérieux qu'il n'y parait. Iljimae est, à l'origine, un héros de légende tel que Merlin et Arthur chez nous. Il est très apprécié des coréens et plusieurs adaptations en drama ont vu le jour au fil du temps (The Return of Iljimae - Moon River un an plus tard en Corée qui est totalement indépendant au niveau de l'histoire et The Vigilantes In Masks en Chine). Bien qu'il s'agisse d'un des tous premiers rôles de Lee Jun Ki et que cela se ressent à travers quelques maladresses au début, l'acteur se débrouille très bien par la suite, nous offrant un jeu juste et touchant tout en apportant une certaine fragilité à ce héros légendaire. Pour tout vous dire, c'est lui qui m'a donné mon amour pour les personnages justiciers que j'adorent aujourd'hui ! Si vous connaissez des films/séries/dramas/livres avec des héros justiciers, je suis preneuse car c'est vraiment mon péché mignon en ce moment ! ^^ Par contre, ce qui fait que ce personnage culte soit si bas dans mon classement, c'est son histoire d'amour. Bien que le personnage féminin dont il tombe amoureux soit assez intéressante par sa forte personnalité, c'est surtout la conclusion de leur relation qui m'a déçu à la réaction de Yong lorsqu'il s'aperçoit de qui est son père. Certes, ça permettait au scénariste de trouver une raison de ses actes précipités pour sa vengeance mais la fille n'est en rien responsable des erreurs de son père et en cela, j'ai trouvé que la raison de l'éloignement soudaine du personnage était stupide. En tout cas, si vous n'avez encore jamais vu de dramas de votre vie et que vous aimeriez bien commencer quelque part, Iljimae fait parti de ces dramas cultes et classiques à voir au moins une fois dans sa vie et pourrait très bien démarrer une nouvelle passion pour les dramas pour vous (malgré le fait qu'il ait un peu vieilli avec le temps, il date quand même de 2008).  

    44) Cha Do Hyeon/Sin Se Gi/Perry Park/An Yo Seob/An Yo Na/Nana/Mysterious X (kill me heal me)

    TOP 50 personnages de fictions) 45 =>41

    Voici un autre personnage d'un drama jugé culte aujourd'hui ! Kill Me Heel Me est déjà beaucoup plus récent puisqu'il date de 2015. Ce personnage est aussi assez bas dans mon classement mais c'est plus de la faute du drama cette fois, qui avait pas mal de lacunes sur le trouble dissociatif de l'identité dont est atteint notre héros ce qui explique pourquoi il a tant de noms... Cha Do Hyeon est la personnalité principale du personnage tandis que les six autres sont ceux qu'il s'est imaginé être pour se protéger d'un traumatisme dont on ignore tout au début du drama. Ah, l'autre raison qui fait qu'il soit aussi bas dans mon top, c'est le développement du scénario qui était quelque peu tiré par les cheveux par moment, notamment sur ce fameux traumatisme qui explique l'apparition de ces multiples personnalités qu'il s'est créées. Mais surtout, surtout, ce qui en fait un personnage aussi marquant pour nous public, c'est l'interprétation excellente qu'en fait Ji Seong, qui s'en donne clairement à cœur joie dans ce rôle qui lui permet de mettre vraiment en avant tous ses talents d'acteurs et d'expérimenter des choses qu'il n'aurait sans doute jamais eu l'occasion de faire dans un autre drama ! L'acteur se donne à fond pour chacune des personnalités qu'il interprète et on voit dans le bêtisier qu'il prend un malin plaisir à interpréter Nana quand son personnage se prend pour une jeune fille amoureuse du frère de l'héroïne (et qu'il adore embêter son partenaire avec cette personnalité en plus de cela ! ^^). D'ailleurs, je pense que ça n'est pas un hasard si Nana se prend d'affection pour lui car on apprend dans l'épisode deux ou trois (je sais plus), qu'il est le premier à voir chacune des 5 personnalités (oui 5 au début, la 6ème n’apparaît que bien plus tard dans le drama) se manifester les unes à la suite des autres quand ils se rencontrent dans l'avion pour la première fois. Maintenant que j'y repense, c'est vrai que ce personnage devrait être bien plus haut dans mon classement car mine de rien, il m'a beaucoup marqué et que j'avais adoré ce drama lorsqu'il était sorti (et encore plus avec le bêtisier quand on apprend que certaines scènes étaient totalement improvisées par les acteurs comme celle du rap). Malgré les quelques défauts de son histoire liés à ceux de la trame du scénario, je n'aurais pas dû le classer si bas mais bon, je pense que c'est aussi parce qu'au final, la personnalité principale du héros n'avait rien de bien originale contrairement aux autres que j'ai sélectionné pour ce top... Mais clairement, outre Iljimae, Kill Me Heal Me serait un tout aussi bon début pour tous ceux n'ayant encore jamais vu de drama et préféreraient se lancer dans quelque chose de moins compliquée qu'une série historique !

    43) Edmund Pevensie/Jill Pole (Les chroniques de Narnia)

    TOP 50 personnages de fictions) 45 =>41

    Ben oui, grande fan des Chroniques de Narnia que je suis, je ne pouvais pas ne pas caser au moins un personnage de cette saga devenue culte chez nous ! De mon côté, je me baserai surtout sur les personnages du livre plutôt que des adaptations en film et téléfilm de la BBC (dont j'ignorait l'existence jusqu'à la préparation de cet article pour trouver une illustration de Jill Pole et dont je suis tombée sur cette actrice qui l'avait interprété). Déjà, je suis moi-même surprise de ne pas avoir sélectionné Aslan pour représenter la saga qui reste, au final, le seul personnage à paraître dans tous les tomes. Mais il faut croire, que bien que j'adore ce personnage emblématique, presque mythologique, qu'il ne fait pas parti de mes favoris contrairement à Edmund Pevensie et Jill Pole. Là encore, choix curieux me diriez-vous, autant c'est très compréhensible pour Edmund, puisqu'il reste extrêmement populaire dans la fanbase aujourd'hui encore (surtout grâce à l'interprétation de Skandar Keynes dans les films), mais alors pour Jill Pole... Il faut savoir que cette dernière est très symbolique pour moi notamment parce qu'il s'agit du premier personnage que j'ai eu la chance de jouer sur mon tout premier forum RPG qui était donc sur Narnia à l'époque, en 2005. Mais déjà dans les livres, c'était un personnage que j'appréciais beaucoup et qui apparaît pour la première fois, en plus de cela, dans mon tome préféré de Narnia "Le fauteuil d'argent". Ce que j'apprécie chez Jill, c'est son franc parlé, le fait qu'elle ne renonce jamais, qu'elle croie en la justice et sa grande amitié qui se développe avec Eustache sans tomber dans les clichés, les deux se considérant comme des égaux. Quant à Edmund, c'est toute la psychologie du personnage que j'adore (et que je joue aujourd'hui sur un autre forum RPG sur Narnia, le premier ayant fermé depuis longtemps malheureusement) et surtout son évolution ! De merdeux qui ne pense qu'à lui et sa gloire, il passe à héros surnommé le "Roi juste" durant son règne avec ses frères et sœurs. Des quatre Pevensie, c'est vraiment celui que j'apprécie le plus avec Susan (et oui, je fais partie de ceux ayant adorés ce personnage et qui sont en colère contre l'auteur pour la façon dont elle termine tout en réinventant la fin à son image) et dont l'acteur était de loin, le meilleur et le plus performant du lot je trouvais. J'adore davantage le personnage dans les livres qui est un peu plus complexe et mieux représenté avec un rôle bien plus important et dont on sait qu'il raffole des romans policiers en plus d'être un très bon stratège par la suite !

    42) Klaus Baudelaire/Conte Olaf (les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire)

    TOP 50 personnages de fictions) 45 =>41

    Encore deux personnages que j'adorent dans une saga littéraire qui a bercée mon enfance et m'a bien plus marquée qu'Harry Potter pour toute son originalité et son univers unique et qui a été adapté non seulement au cinéma mais aussi en série par Netflix. Le film est d'ailleurs très certainement celui que j'ai le plus vu dans ma vie tant j'aime ce casting de folie et la façon dont il adaptait les trois premiers livres en un. Si Klaus était déjà mon gros coup de cœur quand je lisais les livres, le Conte Olaf m'est devenu vraiment indispensable grâce aux interprétations de génies de Jim Carrey dans le film (un de ses meilleurs rôles pour moi) et de Neal Patrick Harris pour la série. Des deux, je pense toutefois que la folie de Jim Carrey, dont la majorité des scènes dans le film sont improvisées, pour ce personnage en fait la meilleure version. Pareil pour Klaus, je préfère mille fois l'interprétation de Liam Aiken plutôt que celle de Louis Hynes, même si ce dernier s'améliore nettement plus dans les saisons 2 et 3. Les raisons pour lesquelles j'adorent Klaus sont plutôt évidentes, il me ressemble pas mal lui, un passionné de lecture, un enfant qui parait mal dans sa peau avec ses lunettes et sa tête d'intello tout en manquant confiance en lui, il évolue comme moi j'ai évolué. Comme lui, j'ai fini par ne plus prêter attention des remarques des autres sur mon physique et ma passion étrange pour la lecture. Comme lui j'ai repris confiance en moi, j'ai fini par oser contrer les autres et développer mon propre avis, mon propre point de vu sans me laisser marcher sur les pieds. Bon par contre, j'ai jamais été une intello à son image mais hormis cela, et je pense que c'est aussi pour ça qu'à l'époque, j'avais eu un tel coup de cœur pour lui et cette saga. C'est un personnage dans lequel j'ai vraiment su me retrouver et dans mes souvenirs, c'était le premier pour lequel j'avais ressenti autant d'attachement ! Pour Olaf, c'est tout simplement la folie du personnage que j'aime et toute son excentricité. Il a toujours été mon antagoniste préféré pour cela et pour son évolution également lorsqu'on arrive au dernier tome et que l'on comprend toute la complexité du personnage que je trouve bien plus intéressante à suivre que Voldemort par exemple. Certes, c'est assez étrange de constater que mes deux personnages favoris des "désastreuses aventures des orphelins Beaudelaire" soient aussi opposés que ces deux là mais c'est ce qui fait le charme de cet univers unique, avec ses personnages loufoques et qui ont des personnalités totalement différentes. Malgré le fait qu'ils nous paraissent tous inaccessibles par ce côté burlesque, on fini par s'y attacher et surtout, à chaque lecture des livres, on trouve toujours quelque chose qui nous avait échappé aux lectures précédentes et c'est aussi cela qui fait que l'auteur soit un véritable génie pour moi ! 

    41) Yeo Ji Hoon (TEN)

    TOP 50 personnages de fictions) 45 =>41

    Ouep, là on change totalement de registre, encore une fois, niveau personnage. Bon je ne pourrai parler ici que du personnage dans la saison une de TEN puisque je n'ai toujours pas eu l'occasion de voir la deuxième (qui, parait-il, serait encore meilleure que la première) ! Donc Yeo Ji Hoon est un profileur de génie, traumatisé par une vieille affaire dans laquelle il avait perdu sa femme, il cherche à retrouver un tueur en série qui ne cesse de lui échapper. Cependant, il est quelque peu interrompu dans son enquête lorsqu'il se retrouve à devoir prendre la tête d'une équipe de détective, spécialisée dans les affaires de meurtres toutes plus compliquées les unes que les autres. Très sérieusement, le scénario de ce drama envoie franchement du lourd et est loin de ressembler à tous les thrillers typiques que l'on connait. Les scénaristes nous poussent à réfléchir sur chaque enquête et à résoudre l'affaire, au même rythme que les personnages, sans forcément y parvenir parce qu'elle est très bien ficelée et pensée. En plus d'une réalisation digne d'un film à gros budget, tout respire ici du génie et ça tombe bien, c'est ce qu'est également notre héros, Yeo Ji Hoon, qui est aussi complexe qu'un sudoku au niveau difficile. J'adore ce type de personnage hyper bien construit avec une évolution qui vous fera douter de plus en plus de la vérité à son sujet et lorsque celle-ci éclate, on en reste juste bouche bée tellement c'est bien pensée ! Je ne peux pas vraiment vous en dire plus sur lui car la révélation sur tout ce qu'il a pu traverser dans sa vie est la partie que j'ai préféré dans le drama et quand on sait qu'il est dans mon top 10 de mes dramas coréens préférés et que j'en ai vu plus de 130 (130 dramas coréens hein, en tout, j'en ai vu plus de 330)... Sachez juste qu'il ne faut pas se fier aux apparences et que cela n'a jamais été aussi vrai que dans ce thriller !

    Et vous ? Que pensez-vous de ces personnages et quel serait votre classement ?


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires