• Yaksha (kdrama 2010) ou le tuto parfait du drama qui me restera en mémoire à vie !

    Yaksha (kdrama 2010) ou le tuto parfait du drama qui me restera en mémoire à vie !

    Yaksha (kdrama 2010) ou le tuto parfait du drama qui me restera en mémoire à vie !

    Diffusion du du 10/12/2010 au 25/02/2011 // Historique/Vengeance coréen // chaîne OCN // épisodes 12 x 50 mins // avec Jo Dong Hyeok/Jeon Hye Bin/Seo Do Hyun

    Pendant une période très mouvementée de Joseon, alors que les hommes politiques essaient de gagner du pouvoir et le trône, le jeune roi tente tout pour garder sa position. Pour cela, son ami d'enfance, Baek Rok, décide de l'aider en rejoignant son armée secrète "Les Épées des Nuages Noirs" qui rassemble ses hommes les plus loyaux.

    Baek Rok vit pour son roi, pour son frère Baek Gyeol et pour sa bien-aimée Jeong Yeon, jusqu'au jour où il découvre la trahison de son frère trop ambitieux. Des années plus tard, les trois se retrouvent, chacun dans une position et un statut différent. Tandis que Baek Rok est obligé de faire passer pour mort, Baek Gyeol souhaite honorer sa promesse qu'il lui a faite avant leurs séparations, protéger Jeong Yeon qui veut venger son amour qu'elle croit, tout comme lui, véritablement décédé et cela, même si il doit menacer sa riche et noble belle-famille haut placée. Exilé au Japon, Baek Rok devient un gladiateur reconnu et fera tout pour revenir en Corée afin de se venger lui-même...

    Yaksha (kdrama 2010) ou le tuto parfait du drama qui me restera en mémoire à vie !

     Aujourd'hui, parlons enfin d'un drama qui m'aura beaucoup marqué durant mon visionnage mais aussi après et qui explique une des raisons pour lequel il y avait peu d'articles sur le blog dernièrement. Yaksha m'a marqué au point que je n'arrivais pas à me poser pour écrire d'autres chroniques, notamment celle sur "The Eternal Love" que je voulais rédiger juste après l'avoir fini. D'autant que ça n'est pas non plus un coup de cœur à cause de pas mal de choix scénaristiques, en particulier sur les personnages. 

    Dès le premier épisode, on sent que Yaksha sera très différent des autres dramas, un véritable ovni de part son ambiance et sa production par OCN qui, pour le coup, ne censure absolument rien en proposant des scènes de combats violentes avec des jets de sang biens visibles en plus des parties génitales des concubines du roi entièrement nues et non floutées ! On se croirait presque dans Game of Thrones ou dans la série Spartacus ! C'est l'un des deux aspects qui fait que je ne pourrais jamais oublier ce drama ! En revanche, n'allez pas croire que l'horreur et la violence sont purement gratuites, non elles sont réfléchies et permettent une atmosphère unique à cette série historique. Côté casting, on ne peut pas dire que je sois très familière avec les acteurs. Je connaissais Jo Dong Hyeok pour ses rôles remarqués dans Bad Guys et Inspiring Generation et je ne l'avais bien sûr pas du tout calculé dans ses petites apparitions dans The Last Empress et The K2 (drama que j'avais de toute façon abandonné dès les 20 premières minutes de l'épisode 1 tant les jeux de caméras me donnaient mal à la tête). Parmi les secondaires, j'ai bien sûr reconnu Son Byeong Ho (surtout pour son personnage inoubliable du commandant Jo dans Bridal Mask !), Song Yeong Gyu (qui est un grand enfoiré avec une interprétation géniale dans Circle et pleins d'autres rôles) et Yun Hyeon Min (vu dans Inspiring Generation aussi mais surtout pour son rôle dans Tunnel évidemment !). 

    Yaksha (kdrama 2010) ou le tuto parfait du drama qui me restera en mémoire à vie ! Yaksha (kdrama 2010) ou le tuto parfait du drama qui me restera en mémoire à vie ! Yaksha (kdrama 2010) ou le tuto parfait du drama qui me restera en mémoire à vie !

    Niveau personnage, comme je le disais plus haut j'ai eu du mal avec l'évolution de certains. La plupart des morts en faite et là je ne peux pas donner de noms pour ne pas spoiler, mais pour la grande majorité d'entre eux, deux en particulier, auraient pu avoir une belle évolution en restant vivants et en accompagnant notre héros, Baek Rok, jusqu'à la fin. Tandis que d'autres connards méritaient quant à eux vraiment de mourir mais non, contrairement aux deux autres, ils s'en sortent vivants... Même la fin de notre trio (voir quatuor avec le roi) principal ne m'a pas captivée. J'en ai pleuré oui, l'émotion était vraiment présente et j'avais des larmes qui coulaient toutes seules sur mes joues, mais je n'ai juste pas trouvé logique le fait que Baek Rok et Baek Gyeol se battaient seuls contre une armée entière plutôt que de demander de l'aide autres soldats qui se cachaient dans la forêt pas loin. Pareil pour Jeong Yeon qui est obligé de partir seule de son côté, j'aurais bien aimé savoir comment elle aurait pu évoluer sans ses deux hommes à ses côtés... En bref, même si tout était émouvant, j'ai trouvé que la fin des personnages n'allait pas assez en profondeur et restait un peu inachevée.

    En revanche, j'ai adoré l'évolution de notre quatuor principal entre Baek Rok, Baek Gyeol, Jeong Yeon et le roi avec leurs relations qui se compliquent à cause de leurs positions sociales et de la politique. Les agissements de chacun allaient en adéquation avec leurs personnalités, on sentait une grande alchimie entre eux et leurs sentiments qui se déchirent à cause de leurs choix. Aucune relation n'est laissé de côté et j'ai beaucoup apprécié le point de vue du drama qui ne prenait pas forcément partie du héros pour notre triangle amoureux, un fait assez rare pour être souligné. Les sentiments entre eux trois sont tellement profonds que la vision de l'amour pour notre trio en devient originale et reste en suspens jusqu'à la fin. 

    Yaksha (kdrama 2010) ou le tuto parfait du drama qui me restera en mémoire à vie ! Yaksha (kdrama 2010) ou le tuto parfait du drama qui me restera en mémoire à vie ! Yaksha (kdrama 2010) ou le tuto parfait du drama qui me restera en mémoire à vie !

    Concernant les camps entre les différents ministres, à aucun moment le drama ne cherche à nous dire qui a raison et qui à tort. Il nous laisse entièrement le bénéfice du doute sur la politique la plus juste tout en prenant en compte le contexte historique difficile qui en ressort. Par ailleurs, cela me permet de glisser un mot sur le combat compliqué de la place de la femme dans la société à cette époque et la solidarité féminine qui en résulte. Je pense à la relation de confiance que se voue l'héroïne et la concubine qui la forme mais aussi lorsque l'héroïne tente de se rapprocher de sa maîtresse pour qui elle travaille. 

    Le rythme est appréciable et la réalisation sait gérer son temps en 12 épisodes, bien qu'il y ait beaucoup d'actions qui s'enchaînent. Par contre, je dois avouer que par moment, j'ai trouver les transitions entre les scènes assez brusques de la même manière que certaines morts qui arrivaient un peu comme un cheveux sur la soupe. Il faut un certain temps d'adaptation pour ce faire à ce format assez court et au nombre d'informations qui  nous sont fournies. J'ai plusieurs fois été perdu au début, notamment sur les relations entre les protagonistes et certains enjeux à cause de ça. Pour finir, je dirais que ce drama n'est pas à mettre entre toutes les mains. Je le conseil fortement à ceux qui ont l'habitude des dramas historiques mais pour un premier saeguk, ce n'est vraiment pas le choix idéal. 

    Yaksha (kdrama 2010) ou le tuto parfait du drama qui me restera en mémoire à vie !

    La musique est un des points sur lesquels j'ai été assez mitigé quant à son utilisation constante. Il y a des moments où elle apparaît qui m'auraient plus marqués en terme d'intensité dans le silence je pense. Comme pour les transitions assez brusques, j'ai souvent été surprise par l'apparition de l'OST mais d'un autre côté, voici la preuve que les chansons étaient très belles et très biens choisies. 

    I Can Protect ~ Park Ji Hun

    Mon plus gros coup de cœur, que j'adore écouter même en dehors du drama, c'est bien le theme song qui envoi du lourd dès ses premières notes ! Ecoutez-moi cette voix puissante et l'instrumental qui vous envoi des frissons à chaque fois qu'elle passe dans le drama et qui vous donne autant d'espoir que l'envie de pleurer quand la scène devient trop intense... Un plaisir pour les oreilles !

    Hate The Wind ~ Joo Hee (8Eight)

    Autre grand coup de cœur pour les mêmes raisons que le theme song. Aussi parce que j'adore la voix de Joo Hee qui fait partie d'un groupe que j'aime beaucoup à la base, 8Eight.

    Comme j'ai beaucoup de mal à trouver les musiques de l'OST, je ne peux pas vous partager les instrumentales mais vraiment, c'est tout un ensemble à apprécier ! Je suis bien consciente que beaucoup n'apprécieront pas l'ambiance très sombre du drama mais laissez-lui une chance, c'est le genre de scénario a beaucoup évoluer en 12 épisodes tout en nous laissant respirer et sans longueur avec des dialogues très biens travaillés, très biens pensés, que j'ai oublié de mentionner plus haut. 

    Yaksha (kdrama 2010) ou le tuto parfait du drama qui me restera en mémoire à vie !

    18/20

    Et vous ? Connaissez-vous cette série ? Si oui qu'en avez-vous pensé et si non pensez-vous la voir un jour ?

    « Journal de visionnage => Juin 2019Bilan lecture + coups de cœur musicaux Juin 2019 »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 1er Août à 19:41

    Coucou ^^

    Je n'ai toujours pas vu ce drama mais j'ai l'intention de le faire avant de la fin de l'année vu que j'essaie de rattraper mon retard sur les drama d'OCN ;) Ce n'est pas nécessairement mon type de dramas mais pourquoi pas ? Et puis, cela ne peut pas être pire que Meloholic qui était vraiment horrible XD

    Je suis contente de voir enfin un article sur ce drama car je n'en ai pas vu à ma connaissance ^^ En tout cas, merci pour ton article qui m'a motivé à le voir ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :