• Loups Rouges Tome 2 ~ Lucile Dumont

    Loups Rouges Tome Deux, de quoi ça parle ?

    Loups Rouges Tome 2 ~ Lucile Dumont

    "La menace des loups rouges a été écartée et Erika en a fait sa plus grande force : elle est maintenant l’Alpha de la meute.

    Le temps n’est pourtant pas aux réjouissances : les agents d'Un-Seul sont en route. Il faut fuir, et vite ! Armés de leur courage, les survivants n'ont d'autre choix que de tourner à leur avantage le secret des loups rouges et de se jeter sur les chemins de Rédemption, au-delà de la jungle, au-delà des plaines, jusqu'à Kareil, la cité de métal et de verre, dernier bastion avant les terres d'Un-Seul..."

    Mon Avis

    Souvenez-vous, j'avais adoré ma lecture du tome un l'année dernière. C'est donc avec grand plaisir que j'ai retrouvé Lucile Dumont à Grésimaginaire pour lui prendre son tome deux, cette année, au début du mois. Encore une fois, la magie opère et l'auteur parvint à faire mieux qu'au premier tome, ce qui n'était pas simple tant j'avais adoré cette lecture. Alors oui, deux-trois petites choses m'ont quelques peu chagrinés mais bon, comme la chaleur arrive, qu'il fait beau et qu'il fait chaud, commençons donc plutôt avec les points forts et terminons cette fois-ci avec ce qui m'a un peu déçu.

    Tout d'abord, j'ai été ravie de retrouver cette plume et cette poésie qui m'avait tant marqué la première fois. D'autant que l'auteur se lance des nouveaux défis car il y a de nombreux décors et personnages qui apparaissent ici et qu'il fallait à chaque fois réussir à créer une nouvelle ambiance pour chacun d'eux sans dénaturer le reste. Certains d'entre vous le savent, c'est souvent pour cela que les tomes deux sont rarement considérés comme les favoris dans les sagas car justement, l'auteur a du mal, la plus part du temps, à se réinventer et à ne pas juste faire un tome d'insertion pour nous préparer à la suite. Lucile arrive justement ici à tout faire rentrer en un seul tome, le tome d'insertion mais aussi le reste, c'est-à-dire, l'action et l'évolution des personnages sans que ceux-ci ne deviennent lourds à cause de leurs réflexions sur leurs futurs. 

    Côté personnages d'ailleurs, je dois dire que j'ai changé d'avis sur Erika. Certes, le fait qu'elle pense avoir raison sur tout et qu'elle ne cesse de changer d'avis car elle est incapable de voir plus loin que le bout de son nez est toujours aussi insupportable selon moi. Néanmoins, et je reviendrai là-dessus sur les points négatifs, c'est bien un des rares personnages auquel j'ai su m'attacher sur ce tome-ci avec Alexis et Roi-Des-Ombres. En particulier Roi-Des-Ombres, plus on avance dans le récit et plus je me surprends à adorer ce personnage qui au final, est celui qui fait pleinement avancer l'histoire grâce à ses retours de mission. Pour cela d'ailleurs, j'en viens à me demander si Erika ne finirait pas finalement par rester en couple avec lui car il faut croire que la jeune fille est bien l'une des rares personnes à laquelle il accorde un tant soit peu d'importance avec le lutin (que j'ai appris à beaucoup apprécier lui aussi) et Sang-Dragon (dont mon jugement sur lui reste assez mitigé. J'ai aussi beaucoup aimé l'importance que prend soudainement Cédric dans ce tome-ci vers la fin et je trouve ça chouette de voir autant de mystères sur sa personne au final. 

    Parlons pronostic du coup sur les relations entre les personnages. Là où on pensait dans le premier tome un que la romance allait se concentrer autour du triangle amoureux Eitan-Erika-Theo, on découvre avec surprise que dans ce tome-ci, Theo devient un personnage de second plan, voir même, juste un caméo que j'ai trouvé très chouette dans l'une des rare scène qui lui ait consacré, et que Eitan lui... se révèle être un des meilleur antagoniste qui soit en littérature young audult et non j'en dirait pas plus car ça serait vous gâcher la surprise et j'espère vraiment, mais vraiment, que cet antagoniste restera un connard jusqu'au bout car c'est ce genre de personnage imprévisible que j'adore ! En soit, le triangle amoureux est vite oublié pour laisser toute la place à Alexis et j'adore vraiment la relation actuelle entre Erika et lui, uniquement basée sur la confiance pour le moment et je me demande comment cela va évoluer pour eux car on sent les sentiments qu'ils ont l'un envers l'autre très forts. On retrouve aussi, comme je vous le disais, en premier plan, Roi-Des-Ombres (oui je trouve son surnom plus facile à écrire et à retenir que son prénom) qui prend lui aussi beaucoup d'importances ici et de même, il a avec Erika, une relation très spéciale mais que j'adore également car elle a tout le potentiel de se développer par la suite.

    Du coup, vous vous demanderez sûrement ce qui ne m'a pas plus dans ce tome-ci ? Eh bien tout simplement le fait que nous ayons uniquement ces trois personnages qui soient vraiment mis en avant avec Sang-Dragon et le lutin, voir Cédric, tandis que justement, Theo et Sonia sont quelques peu oubliés tout comme les autres protagonistes. Alors oui, il faut laisser la place aux nouveaux mais il y a tellement de personnages nouveaux que l'on n'arrive même pas vraiment à s'attacher à eux. La seule pour laquelle j'ai eu un élan d'affection c'est pour Marianne Jambe-De-Bois qui m'a beaucoup touché par son histoire et son handicape qu'elle parvint à surmonte avec brio.

    En bref, c'est vraiment le seul reproche que je pourrais faire à ce tome mais c'est un défaut qui m'a pas mal freiné dans ma lecture et donc malheureusement ma note en prendra un coup. En revanche, comme je le disais dans l'intro, Lucile a réussi à faire mieux et c'est pour cela que j'ai hâte d'être à dans deux ans à Grésimaginaire pour lui prendre le tome trois. 

    Ma note

    16/20


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :