• Interview Karolyn Daniel (tome 3 Croissants de Lune)

     

     

    Hey ! Certains d'entre vous le savent, "Croissants de Lune" était la toute première histoire que j'ai lu sur le net et aujourd'hui nous nous retrouvons avec l'auteur pour une énième interview avec elle et ses personnages à l'occasion de la sortie du tome trois le 22 mars 2018 aux éditions Anyway.

    Interview Karolyn Daniel (tome 3 Croissants de Lune)

     

     

    Bien le bonjour, comment ça va depuis la parution du deuxième tome ?

    Bonjour Idril ! Ça va, bien que beaucoup de choses se sont passées depuis notre dernière interview, soit lors de la première parution du deuxième tome de "Croissants de Lune". De manière tant personnelle que professionnelle, des tas de choses ont changé pour moi. J'ai notamment dû trouver une nouvelle maison à ma saga, et les épreuves liées à tous ces changements n'ont pas été toujours évidentes. Je ne te cache pas que j'ai parfois eu envie de baisser les bras tant ça me prenait la tête... mais maintenant que le troisième tome va enfin paraître, ça va, je me sens mieux. Et toi ?

     

    Moi ça va super ! D'ailleurs je te propose une musique d'ambiance pour répondre à l'interview. Le tout nouvel mini-album des Mamamoo ! Alors justement dis-moi, comment c'est passé le transfère entre les deux maisons d'éditions ? C'était pas trop compliqué à organiser ? 

     Merci pour la musique !

    Le transfert s’est très bien passé parce qu’il s’est fait dans les formes et en douceur. S’il a été compliqué à organiser ? Non, pas vraiment. Valentina a officiellement annoncé sa fermeture début 2016 et Cynthia Edmorin, l’éditrice des éditions Anyway, est venue me voir tout de suite après afin de me proposer de reprendre la saga chez elle. Elle m’a dit s’intéresser à "Croissants de Lune" depuis un certain temps, et après pas mal d’échanges et de questions auxquelles elle a répondu en toute transparence, j’ai accepté de signer avec elle. À une condition cependant : je conservais mes couvertures et gardais la main dessus. Elle n’y a vu aucun inconvénient, et c’est donc grâce à cet accord que "Croissants de Lune" bénéficie, malgré son changement d’éditeur, d’une continuité visuelle concernant ses couvertures. Je sais que ce genre d’attentions fait plaisir aux lecteurs, et puis ces couvertures ont une signification toute particulière... mais il faudra avoir lu le dernier tome pour comprendre de quoi il s’agit !

     

    Eh bien d'ailleurs, en parlant du troisième livre, sur ton site internet et le résumé qui y est disponible, tu nous parles de l'apparition d'un tout nouveau personnage. Peut-on en savoir un peu plus sur lui ou elle ?

    Haha, j’ai envie de dire plein de choses à son sujet parce que c’est un personnage que j’adore, mais si je le fais, je gâcherais la surprise. Je vais donc me contenter du minimum. Alors... elle s’appelle Gabrielle, c’est une puissante magicienne, et son rôle dans l’histoire est d’aider Chris et Rachel dans leur statut d’Élus. Avec elle, les personnages vont en apprendre un peu plus sur la magie, la côtoyer de manière plus « traditionnelle ». Gabrielle est à la fois douce et dure, et possède un sens de l’humour parfois déconcertant. Elle n’était pas prévue lorsque j’ai commencé à écrire ce troisième tome, mais je ne regrette pas de l’avoir inclue un peu sur un coup de tête : au-delà de son utilité à l’avancement de l’intrigue, c’est un personnage avec lequel j’ai pris énormément de plaisir à travailler.

     

    Tu nous as laissé en pleins suspens à la fin du deuxième tome et déjà à la fin du premier, le dernier chapitre se terminait assez brusquement. Tu aimes nous frustrer ou quoi ?

    L’auteur qui osera répondre non à cette question est un menteur. Tous les auteurs aiment faire ça, c’est notre manière à nous d’appâter nos lecteurs, de s’assurer qu’ils poursuivront l’aventure avec nous. Ceci dit, j’avoue que si la fin du deuxième tome est affreuse, tant au niveau de l’ambiance que dans les faits, je trouvais que celle du premier tome était plus douce justement, moins stressante. Je l’ai faite ainsi pour que les lecteurs ne se voient pas dans l’obligation de continuer la saga si l’univers et les personnages ne leur plaisaient pas. Le premier tome étant une introduction sur bien des points, et notamment ceux-là, la fin laisse le choix de poursuivre ou non. Concernant la fin du deuxième tome, ce n’est plus le cas : si on veut des réponses, il faut continuer et aller au bout de la saga. Quand à celle du troisième opus, c’est une conclusion cette fois, et j’espère qu’elle plaira malgré tous les chemins empruntés pour y arriver...

     

    D'ailleurs, c'est une réflexion que je me suis faites, pourquoi as-tu choisis de toujours finir un tome par une lettre ? Que ça soit de la part de Chris dans le tome un ou de celle de Morgan dans le tome deux ?

    À vrai dire, je n’ai pas vraiment choisi cette méthode ; elle est plutôt venue à moi. À la fin du premier tome, c’est tout naturellement que j’ai ressenti le besoin de clôturer l’opus en douceur tout en donnant des pistes sur les sujets traités dans le tome suivant. C’est ainsi qu’est née l’idée de faire parler Chris dans une lettre adressée à Rachel, où il évoque l’entraînement difficile qu’il a reçu en tant qu’Élu. Les explications à ce propos font d’ailleurs partie des choses qu’on découvre sur Chris tout au long du deuxième livre. De même, on part de ce principe concernant la lettre de Morgan qui clôture le tome 2, et dont Rachel et lui parlent plusieurs fois dans le tome 3. Je sais que ce n’est pas commun comme façon de rédiger un épilogue, mais je l’ai trouvée parfaite pour cette saga. Je l’ai donc conservée et exploitée au maximum afin que ces lettres signifient aussi une avancée dans l’intrigue. Le troisième tome se terminant également par une lettre, on peut dire que cette méthode est devenue au fil du temps une des particularités de "Croissants de Lune".

     

    Justement en parlant de Morgan, comment Rachel compte-t-elle faire face à ses amis pour leur expliquer sa disparition ? Tu nous a mis quelques extrais du tome trois où l'on voyait notamment Lucas qui semblait être au courant de certaines choses. Pouvons-nous alors en conclure qu'ils seront un peu plus mis en avant pour ce dernier tome ?

    En effet. Ils étaient un peu absents du deuxième tome parce qu’on se centrait sur l’apprentissage de Rachel ainsi que sur Chris de manière générale. Mais dans ce troisième opus, ils reviennent en force. Chacun a un rôle à jouer auprès des Élus, leur apporte quelque chose qui leur permet d’avancer dans leur quête, même si on ne parle que d’un soutien moral. La bande a toujours été soudée, mais c’est ici qu’on va voir que leur amitié n’a pas de limites.
    Pour expliquer la disparition de Morgan à ses amis, Rachel va se montrer honnête avec eux. Elle a peur de leur révéler le côté magique de leurs vies parce qu’elle craint qu’ils réagissent comme Morgan et lui tournent le dos. Mais elle n’a pas d’autre choix de toute façon, elle sait bien qu’elle a suffisamment reculé pour mieux sauter, et que leur seule chance de retrouver Morgan est d’unir leurs forces.

     

    Eh bien ça me mène à une autre question: Comment arrives-tu a gérer autant de personnages ? Surtout si c'est pour mettre les secondaires encore plus en avant ?

    Ah, ce n’est pas facile, je l’avoue sans honte ! Toutefois, le fait de les connaître sur le bout des doigts aide énormément. Je n’ai pas à réfléchir pour savoir qui dira quoi à tel moment parce que leurs interventions me viennent naturellement. Habituellement, le piège est d’en laisser un ou plusieurs de côté lorsqu’ils sont moins concernés que les autres par la conversation en question. C’est pour ça qu’il faut être très organisé pour n’oublier personne, et faire les choses les unes après les autres, sans pression.

     

     Et sinon concernant tes autres projets d'écritures, où en es-tu ?

    "Croissants de Lune" contient un hors-série ("Les Secrets") qui devrait, en théorie, paraître l’année prochaine, pour les 10 ans de la saga. Il contiendra une dizaine de nouvelles inédites (à part une, que j’avais mise en lecture libre sur mon site) et une demi-douzaine de bonus. Ces derniers sont rédigés, ainsi que la moitié des nouvelles, donc il reste à le terminer, corriger ses défauts et le finaliser. Pour les nouvelles que je dois encore écrire, mes idées ne me conviennent qu’à moitié, c’est pourquoi je préfère me concentrer sur un autre projet en attendant que mon esprit se fixe enfin sur quelque chose.

    Le roman sur lequel j’ai décidé de me pencher en ce moment est le premier tome de ma duologie "Les Descendantes de Salem" et s’appelle "Les Pierres Précieuses". Comme les titres le sous-entendent, j’y parle de sorcellerie et du pouvoir qu’on accorde aux pierres. Inutile de préciser que c’est du fantastique ! J’ai posé le prologue par écrit il y a peu, et comme j’ai les idées pour les premiers chapitres, je vais continuer sur ma lancée tant que je peux. Si tu veux te faire une idée plus précise de ce premier opus, le résumé est désormais sur mon site. 

    Quant à l’autre saga qui me trotte dans la tête ces temps-ci, c’est "Les Chroniques d’Arméniah". Il s’agit d’une saga fantasy de 5 tomes indépendants, chacun suivant le héros d’un des 5 peuples habitant Arméniah. J’ai quelques idées de base pour les livres 2 et 3, et j’ai débuté le premier il y a plusieurs années ("Kendra, la Légendaire"). De celui-ci, je n’en ai que 3 chapitres d’écrits, et j’aimerais réécrire certains passages car je les trouve maladroits. Mais avant de m’attaquer à une tâche aussi ardue, je vais terminer la réécriture de la préface, que j’ai commencé à retoucher il y a quelques semaines.

    Concernant le reste, on verra ça en temps voulu ! Pour l’instant, ce sont ces sagas qui passent en priorité.

    Interview des personnages 

    Hey les gens ! Alors comment ça va depuis la dernière fois ? Cela remonte à longtemps n'est-ce pas ?

    Lucas : Salut Idril, quel plaisir ! Oui, ça remonte à deux ans, effectivement, mais on va tous bien, et toi ?

    Ryan : (en marmonnant) Tous bien, tout est relatif, mais certes... on va dire ça ! 

     

    Ben alors Ryan, qu'est-ce qui te fais dire ça ? Une déception amoureuse peut-être ?

    Ryan : Non, mais quand tu auras lu le tome 3, tu comprendras de quoi je veux parler. En attendant, motus, car il faut bien vous laisser la surprise ! Ce ne serait pas sympa de notre part de tout dévoiler maintenant...

     

    Oh oui tu as raison, donc justement vous le sentez comment cette dernière aventure ? Il y aura des morts vous croyez ?

    (Ils se concertent tous du regard, hésitant sur l’attitude à adopter)

    Lucas : Eh bien... à titre personnel, je pense que oui. Mais répondre précisément à cette question est un peu délicat, parce que c’est un peu spoiler le dénouement...

    Ryan : Lucas a raison, alors disons juste que le kidnappeur de Morgan a officiellement déclaré la guerre à Rachel en faisant ça. Et dans une guerre, on sait tous qu’il n’y a pas de réel vainqueur puisque aucun camp n’est épargné. 

    Rachel : Exactement, et c’est pour ça que la dernière phrase du résumé n’est pas à prendre à la légère. Dans cet ultime tome, j’ai des choix à faire et ils vont tout changer. Vraiment tout.

    Morgan : Ce n’est rien de le dire... Après cet opus, on doit apprendre à vivre autrement car rien ne sera plus comme avant. 

    Chris : C’est tout à fait ça : cette dernière aventure est décisive pour chacun de nous. Elle est dangereuse, intense, et va nous faire emprunter des voies qu’on ne pensait pas arpenter un jour. Ou du moins, pas de cette manière-là.

     

    Oui Morgan dis-moi tout, comment as-tu vécu cet enlèvement ? Sans nous spoiler bien sûr. J'imagine que toute la bande a dû être choqué par cette annonce n'est-ce pas ?

    Kevin : Choqués, abasourdis, apeurés, révoltés... Il y a tant de mots pour décrire notre état quand Rachel nous l’a annoncé. Que Morgan puisse être kidnappé, ça nous paraissait impensable. Ce genre de choses ne pouvait nous tomber dessus !

    Sarah : Et pourtant, bien que ce qu’elle racontait nous semblait complètement dingue et que nous ayons eu du mal à réaliser ce qui nous arrivait, nous n’avons pas douté de Rachel une seconde. Nous nous sommes immédiatement jetés à corps perdu dans les recherches pour retrouver Morgan, évitant de songer à ce qu’il pouvait subir afin de ne pas paniquer et perdre en efficacité. Il était en danger, nous n’avions donc pas le droit de flancher.

    Morgan : Et votre méthode a payé puisque ça a fonctionné. Mais comme tu peux t’en douter, Idril, cette période a été très dure. J’ai vécu une véritable torture, tant physique que morale. Parfois, j’avais l’impression de devenir fou à force de tourner en rond dans cette minuscule piaule, seul avec moi-même ! Je tenais le coup parce que je pensais à Rachel, et espérais de toutes mes forces qu’elle allait me trouver et me sortir de là. Et pourtant, ce n’était pas gagné... Toutefois, j’étais sûr qu’elle ne laisserait pas l’auteur du crime impuni. Je lui ai tenu tête à cette personne, d’ailleurs, mais ça m’a valu plusieurs coups. Je ne les regrette pas, ceci dit.

     

    J'imagine, je te soutiens de tout mon cœur. Rachel, je me doute qu'après tu as dû demander à Chris de t’entraîner encore plus dure. L'entrainement avec Chris n'a pas dû être de tout repos n'est-ce pas ?

    Rachel : Un entraînement avec Chris n’est jamais de tout repos (rires). En fait, c’est dans le tome 2 qu’il m’a appris tout ce que je devais savoir. Dans le 3, nous révisons les bases, nous entretenons nos techniques, nous en approfondissons certaines, mais ça ne va jamais aussi loin que ce qu’on voit dans l’opus précédent. Ce n’est plus aussi intensif, ni aussi long. Disons plutôt qu’on passe à une autre étape concernant notre rôle d’Élus. Après, ça ne m’empêche pas de parfois le maltraiter quand je ressens le besoin de me défouler dans nos combats...

    Chris : Je confirme ! Comme Rachel est de nature à écouter ses émotions, il n’est pas rare qu’elle déverse sa colère sur moi lors des entraînements. Et ça m’a déjà valu certaines situations un peu... délicates.

    Rachel : Hé ! D’habitude, c’est toi qui me mets dans ce genre de situations ! Alors pour une fois que les rôles sont inversés... Et puis... c’est aussi ma façon de gérer les problèmes et d’éviter un pétage de plombs en règles.

    Chris : C’est vrai. Et à choisir, je préfère encore que tu te défoules contre moi lors de ces face à face que sur le reste du monde.

     

    Et vos amis ? Ils ont put avoir droit à un petit entrainement eux aussi ? Puisque cette fois, ils seront aussi un peu sur le terrain d'après ce que j'ai compris...

    Rachel : Oui, ils y ont eu droit aussi. Toutefois, c’était un peu particulier, puisque nous étions pressés par le temps et qu’ils étaient... disons... un peu aidés. Mais la ruse ne s’arrête pas là : ils ont pu profiter de trois coaches. Leur entraînement a été beaucoup plus complexe que le mien pour des raisons que je ne peux dévoiler, mais aussi plus intensif, étant donné qu’ils devaient apprendre beaucoup de choses en un minimum de temps. Pour que nos conseils leur soient utiles et efficaces, il a fallu faire preuve d’intelligence et d’ingéniosité. Ça n’a été un moment facile pour personne, mais ils ont tenu le coup. Ils peuvent être fiers de ce qu’ils ont accompli. En tout cas, moi, je le suis.

     

     Vous avez forcément évolué depuis le premier tome. Avec du recul, comment vous sentez vous aujourd'hui ?
    Rachel : Je vais répondre pour tout le monde, parce que je sais que nous partageons tous les mêmes sentiments. Mon don m’y aide, certes, mais nous en avons surtout beaucoup parlé. Je peux te dire, Idril, qu’aujourd’hui, après toutes ces aventures, nous nous sentons plus adultes. Nous avons tellement vécu de choses malgré notre jeune âge ! Nous nous sommes investis dans quelque chose de plus gros que nous, nous avons été passionnés, terrifiés et brisés, nous nous sommes dépassés, mais nous sommes toujours là. Nous avons grandi et muri, parfois par la force des choses. Nous avons aussi appris que la vie était une épreuve dans laquelle il ne fallait jamais baisser les bras. Nous devons sans arrêt nous battre pour survivre, et même si cela nous paraît parfois insurmontable, il faut toujours garder espoir et continuer à croire en soi, en l’avenir.
     
     
    Ben justement, après toutes ces émotions, vous n'avez pas envie de vacances ? Tenez par exemple, quel pays vous ferez le plus envie de visiter en tant que touriste ?
    Lucas : Des vacances ? Bonne idée ! Mais quel pays visiter... aucune idée ! Je ne suis jamais posé la question en fait...
    Chris : Moi, par contre, si. J’aimerais bien aller à la découverte de nos origines à Berlin, en Allemagne. Même si ce n’est clairement plus l’ambiance des années 1990, je sais qu’il y a beaucoup de choses à visiter même aujourd’hui. Que ce soient les musées, la ville, les alentours... Et j’emmènerai ma sœur avec moi, bien sûr !
    Rachel : Je suis d’accord, ça me plairait aussi. Ce serait carrément plus tranquille que ce qu’on a vécu jusqu’à présent ! Surtout qu’oncle Joe tenait tellement à ce que nous retournions là-bas qu’une virée en famille ne nous ferait que du bien. Et comme je n’ai plus de secrets pour lui, j’aimerais que Morgan vienne avec nous.
    Morgan : Ce serait avec plaisir ! Je connais Berlin de nom et de réputation, mais ça s’arrête là, alors pourquoi pas... Et en échange, tu viendrais avec moi chez mes grands-parents paternels, aux États-Unis ! Toute la bande, en fait. Je leur parle tellement de vous qu’ils ont vraiment envie de vous connaître. Ils habitent en Californie, à San Fransisco pour être précis, mais je suis sûr qu’un road trip à travers le pays vous plairait !
    Lucas : Alors ça, c’est vrai ! Ce serait une occasion unique de découvrir les grands sites du pays, donc va pour les États-Unis d’Amérique ! Mais uniquement si on fait un tour à Los Angeles ! Ce n’est pas si loin de San Fransisco après tout... Enfin, à leur échelle, quoi !
    Ryan : Je marche avec vous. Même si, pour ma part, je serais plutôt intéressé par le Japon à cause de sa culture, ses arts martiaux, son histoire. Le pays m’a toujours attiré et mes sœurs m’en parlent régulièrement, alors quand j’aurai l’occasion de partir, je pense que je les emmènerai avec moi, elles et notre mère.
    Sarah : C’est un pays qui te correspond bien, je trouve. Pour ma part, ce serait plutôt les DOM-TOM. Je suis née à La Réunion, alors j’ai une certaine affinité avec les îles. Et comme j’y ai vécu une dizaine d’année, la région me manque... Mes grands-parents maternels y habitent toujours d’ailleurs, et comme Morgan, ils seraient très curieux de vous connaître. Alors si vous voulez partir avec moi un jour...
    Lucas : Carrément ! Les plages de sable blanc, l’eau claire, le soleil, les balades en montagne... Ouais, je suis partant !
    Kevin : N’oublions pas les requins à certains endroits, hein... Enfin, là où j’aimerais partir, il y a des ours et d’autres bestioles toutes aussi redoutables alors bon, je devrais peut-être me taire. En fait, j’aimerais visiter le Canada et l’Alaska. Deux pays où il fait souvent froid mais qui me passionnent pour des tas de raisons. J’aimerais bien apprendre à survivre en pleine nature. Oh, mais par contre, je n’irai pas tout seul ! J’embarquerai Sarah, évidemment, mais si toute la clique veut m’accompagner, j’en serai plus que ravi.
    Lucas : Si tu veux ! Au final,  je me rends compte que tout me va. À mon sens, le monde entier est à visiter, car on a toujours plein de choses à découvrir, quel que soit le pays.
     
     
    Trop cool ! San Francisco me ferait carrément envie et le Japon, j'en parle même pas ! Je peux venir avec vous ? Et sinon côté cœur ça évolue comment de votre côté ? Parce que moi, nada ! frown
    Lucas : Moi j’dis pas non ! Au-delà du verre de l’amitié qu’on a déjà partagé, ce sera une occasion pour qu’on fasse plus ample connaissance...
    Ryan : Ouais, bref ! Voilà, Idril, tu as eu la réponse à ta question concernant Lucas : rien non plus de son côté !
    Lucas : Roh, ça va... On ne peut pas dire que tu aies eu de la chance, je suis bien d’accord, mais tu as quand même réussi à...
    Rachel : Chut, Lucas ! Laisse donc les lecteurs découvrir ça par eux-mêmes !
    Lucas : Oups... Désolé !
    Rachel : Sinon... hem... eh bien, disons que ça évolue pour tout le monde. Morgan et moi allons nous retrouver, mais je ne dirai que ça pour éviter de gâcher les surprises.
    Sarah : Pour la même raison, je dirais simplement que les choses se passent bien avec Kevin.
    Chris : Quant à moi... si seulement c’était aussi simple ! Enfin... je vous laisse découvrir tout ça à la lecture, parce que moi non plus je ne voudrais pas spoiler quoi que ce soit.
     
     
    Oh ! Au moins je ne suis pas la seule à être célibataire ! Bon eh bien comme il n'y aura plus d'autre tome après celui-ci, je suppose que l'on ne se reverra plus... Du coup pour terminer cette interview, un petit mot de votre part ? Une impression ou une critique ? Bref ce que vous voulez et même pourquoi pas sur les Mamamoo qui nous aurons un peu accompagné durant cette interview, n'est-ce pas Karolyn ?
    Lucas : Un hors-série est en cours de rédaction, ça compte ?
    Ryan : Moi j’dis que oui ! C’est une occasion de plus de tous nous retrouver et après tout, ce livre renfermera pas mal de secrets que tu pourrais essayer de nous extorquer grâce à une de tes interviews, Idril...
    Kevin : Je confirme ! Ce hors-série contiendra des extraits de nos vies sous forme de nouvelles, qu’ils soient passés ou futurs. Cela pourrait ravir les lecteurs curieux !
    Sarah : En plus, des choses inédites y seront révélées, qu’elles concernent la saga, l’auteur ou nous-mêmes. Et il y aura d’autres bonus...
    Rachel : D’avis général, je dirais donc que ce n’est qu’un au-revoir...
     
     
    Eh bien au revoir à tous et à la prochaine pour le hors-série ! 
    Tous en chœur : A la prochaine, Idril !

    Quant à nous, on se donne rendez-vous très bientôt pour d'autres rendez-vous ! ^^


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :