• top 100 dramas 87) Hana Yori Dango (Jdrama)

    Hana Yori Dango, de quoi ça parle ?

    top 100 dramas 87) Hana Yori Dango (Jdrama)

     

    Makino Tsukushi est une jeune fille qui étudie au lycée Eitoku. La particularité de l'établissement ? N'accueillir que les élèves les plus riches du Japon de la maternelle au lycée. Seulement, la-dite Makino n'est là que grâce à ses notes scolaire et vient d'une famille assez pauvre ce qui lui vaut beaucoup d'insultes et pas mal de problèmes auprès de ses camarades. Le lycée est "gouverné" par les quatre héritiers les plus riches du Japon et Makino se retrouva embarquée dans une histoire d'amour dangereuse avec l'un d'eux suite à de nombreuses circonstances. Tsukushi, parviendra-t-elle à être heureuse ?

    Mon Avis

    Déjà, qui ne connait pas Hana Yori Dango ? Il est clair que beaucoup de dramavore ont commencé par celui-ci tellement il est devenu culte. Nous sommes beaucoup à le dire, Hana Yori Dango est le centre de l'univers dramaland, le noyau dont chaque scénariste s'inspire pour écrire son histoire et du coup, il en est malheureusement devenu le plus cliché des dramas. Mais à l'époque où il est sorti, je le trouvais très bon, très réussi, très drôle et surtout, il m'a donné mon tout premier coup de foudre de ma vie, celui que je voue encore aujourd'hui à Jun Matsumoto.

    Hana Yori dango fait partie de ces mangas qui ont eu beaucoup d'adaptations en drama, pour son cas, il en a eu quatre, une japonaise, une coréenne, une taïwanaise et une chinoise. La bataille est rude entre les fans pour décider de quelle version entre la japonaise et la coréenne est la meilleure. En règle générale, on s'accorde à dire que c'est la japonaise qui est la number one et je suis tout à fait d'accord avec cet avis. Dans l'ordre, je dirais en numéro un la japonaise, puis la chinoise, la coréenne et pour finir la taïwanaise qui m'a donné pas mal de cauchemars tellement elle est ridicule sur tous les points. 

    Donc parlons ici d'Hana Yori Dango. A la base, je l'ai découvert en piochant au hasard dans la filmographie de Shun Oguri, alors le seul acteur japonais que je connaissais à l'époque pour avoir vu le téléfilm de Détective Conan, plus par curiosité que par envie je dois bien l'avouer. Au final, je suis ressortie de ce visionnage avec un putain de coup de foudre pour Jun Matsumoto qui joue le personnage masculin principal avec tellement d'arrogance et de scènes touchantes qu'il devint impossible d'oublier sa prestation dans ce drama. C'est très simple, le rôle de Domyoji Tsukasa lui colle à la peau et aujourd'hui encore, nombreux sont ceux qui retrouve un très de caractère de ce personnage en MatsuJun et que ce dernier n'a juste pas pu s'en défaire. A côté, la prestation de Lee Min Oh dans la version coréenne reste bien fade. Il en est de même pour Inoue Mao qui interprète une Tsukushi Makino des plus badasses et énergiques qui soit sans vraiment tomber dans le surjeu comme c'est le cas dans la version coréenne. D'ailleurs, même si effectivement Inoue Mao a tendance à surjouer de temps en temps, finalement, ça n'est même pas vraiment percutant puisque ça se répercute sur le personnage en question ! Quant à Rui, c'est un personnage qui ne m'a décidément jamais attiré tellement il est mou dans toutes les versions et la seule dans laquelle j'ai su le supporter c'est bien sur dans la japonaise où il est joué par Shun Oguri. C'est aussi la version où physiquement, il est le moins ridicule et où on comprend le plus le coup de foudre de Makino pour lui au début de la série. Parce que le truc, c'est que dans le manga, il est présenté comme étant exceptionnellement beau et attirant et que les autres versions voulaient tellement représenter cet être à part, qu'il en devient horriblement ridicule (version chinoise et taïwanaise en tête) !

    Pour Nishikado Sojiro ce qui fait qu'il n'est pas totalement rejeté du scénario, comme l'est Akira, c'est grâce à l'évolution de sa relation avec Yuuki, la meilleure amie de Makino. En ce qui les concerne, la version japonaise a tendance à quelque peu les oublier mais les versions coréennes et chinoises y prête plus d'attention et autant j'adore la versions chinoise pour pleins de choses, autant c'est bien un des seuls point positifs de la version coréenne. Ceci dit, si Matsuda Shota est un des seuls avec Matsujun dont le surjeu n'est pas insupportable au début du drama, j'aime également beaucoup l'interprétation de Kim Beom et je trouve que si les deux parviennent à très bien faire ressortir le côté très espiègle du personnage, charmeur mais aussi calme et intriguant, c'est bien l'acteur chinois Zhu Zi Xiao, qui m'a fait fondre avec son sourire et son chapeau rose (oui ce chapeau est juste tellement horrible qu'il m'a marqué). Les gens qui regardent toutes les versions ont souvent tendance à dire que le perso mystérieux et mélancolique du lot revient à Rui. Certes ils n'ont pas tort, mais je trouve que Sojiro colle aussi très bien à ce registre quand on se concentre sur lui. En bref, il a toujours fait partie de mes personnages coup de cœur de la série même si c'est triste à dire mais il ne devient réellement intéressant que dans les scènes avec Yuuki (et ses équivalences qui sont toujours très bien choisies et interprétées également).

    Passons donc à notre pauvre Mimasaki Akira, alias, la quatrième roue du carrosse qui ne sert à rien ! Pourquoi ? Eh bien tout ce que nous savons de lui, c'est qu'il est l'héritier d'un grand groupe qui gère plus ou moins la mafia japonaise et même si on a un bref aperçu de sa famille, au final on en sait très peu sur lui. Alors que bon, un gars riche qui est mêlé à la mafia, il y avait de quoi développer derrière et même d'en faire un spin of à part entière ! Mais non, Hana yori dango se concentre uniquement sur la romance avec un fond d'actualité sur l'économie du pays et non sur la mafia. Honnêtement la seule version qui rend justice au personnage est, encore une fois, la version chinoise. Attention, je ne dis pas qu'en terme de qualité, c'est la mieux. Mais en terme d'évolution des personnages, clairement, elle l'est. Les scénariste chinois ont eu la merveilleuse idée de lui donner une relation secrète avec la sœur de Domyoji, en plus de faire de lui un génie de l'informatique qui aurait dû aller au MIT plutôt que de rester en Chine. Je trouve même, personnellement, que c'est un des persos les plus intéressant de la version chinoise avec le personnage de Sojiro, car tous deux sont souvent mis de côté et là, non. Ils sont vraiment détaillés et ont leurs propres storylines qui en font des personnages à part, autre que simplement secondaire. Ils sont plus ou moins mit sur le même piédestal que le Domyoji, la Makino et le Rui chinois et ça, c'est cool !

     Quant aux personnages secondaires, ils ne sont pas reste. Nous avons toujours la mère et la sœur de Domyoji, ainsi que les parents et le jeune frère de Makino que l'ont retrouve dans toutes les versions et qui sont toujours aussi sympathique. bon pour la mère de Domyoji, pas vraiment, car on est bien d'accord, si on devait citer un antagoniste de la série, ça serait elle sans la moindre hésitation. de toutes les version, celle que je préfère est sans aucun doute, l'actrice japonaise car elle parvint à rendre son personnage à la fois forte et fragile ce qui ne se voit pas forcément dans la version coréenne et dans la chinoise, la mère n'a rien de méchante et elle montre clairement son inquiétude et le fait qu'elle souhaite avant tout, le bonheur de ses enfants avant les besoins de l'entreprise. Alors certes, elle garde ses préjugés sur les pauvres, mais elle leur laisse toute même une chance qu'ils fassent leurs preuves avant de vraiment les juger. Donc pour moi, l'actrice japonaise est vraiment celle qui nous parvint à détester le personnage autant qu'on l'adore car lui, le drama serait bien vide et c'est généralement elle qui fait avancer le scénario.

    Nous avons aussi Shigeru, Sakurako et Shizuka, présentent dans chacune des versions et pour les trois, encore une fois, la version japonaise est celle qui les exploitent le mieux et dont les actrices me sont restées le plus en mémoire. La Shizuka japonaise est la plus dynamique de toutes et la plus enthousiasme à l'écran selon moi, tout comme Shigeru qui me fait toujours beaucoup rire à chaque fois, mais surpasser Kato Natsuki dans ce rôle n'est vraiment pas chose aisée tellement elle a rendue le personnage culte ! Quant a Sakurako, dans chaque version, on adore la détester à nouveau, toujours un peu plus car on sait du coup ce qu'elle va devenir par la suite. Il me semble que la version coréenne la rendait juste plus antipathique qu'autre chose, tandis que la version japonais arrive à en faire un personnage à la fois froide, fragile mais aussi dotée douce folie lorsqu'elle réapparait par la suite, ce qui en fait un personnage un peu plus complexe que juste une antagoniste comme dans la version coréenne. La version chinoise en fait quelque chose de grammaticalement différent puisqu'elle est moins calculatrice selon moi et parait un peu plus sympathique auprès de Makino, même si on sait qu'elle va mal tourner aussi. 

    N'oublions pas le côté masculin avec le Majordome de la famille Domyoji que j'ai vraiment du mal à apprécier dans la version chinoise puisqu'ils le font passer pour l'idiot de service et que je ne supporte pas le jeu de l'acteur qui est le plus surjoué de tous. En revanche, je l'adore absolument dans la version japonaise et prend une toute autre tournure dans la saison deux en révélant une autre facette de lui que j'apprécie encore plus ! Il en devient même badasse je trouve ! yes

    Après ce "petit" tour des personnages, il est grand temps de passer à la réalisation et au scénario. Alors, côté scénario, ne vous attendez pas à grand chose. Le drama est là purement pour détendre son public. Alors si la saison deux est un peu plus sombre et sérieuse que la première, c'est tout simplement parce qu'elle se concentre d'avantage sur l'avancée économique du groupe Domyoji à travers le Japon et le monde. Tsukasa se retrouve obligé de prendre la relève du groupe et le F4 est quelque peu mit de côté puisque nous les suivons plus individuellement tout comme Makino et sa famille. A vrai dire, j'ai d'ailleurs une préférence pour la saison deux car je la trouve plus réussit au niveau scénaristique mais aussi de la réalisation. Ce qui me permet d'enfin en parler !

    de même, ne vous attendez pas à un grand chef d’œuvre de ce côté là ! Il ne faut pas non plus oublier que le drama date de 2005, donc, la réalisation à forcément vieillit depuis. Néanmoins, on a droit à une mise en scène très bien travaillé puisque le décors à lui tout seul nous permet de voir en un clin d’œil la personnalité des personnages et l'histoire de leurs familles en question. On voit vraiment le gouffre qui sépare les pauvres (l'appartement de la famille de Makino) des riches (les maisons/châteaux énormes du F4). On peut aussi sentir dès le premier épisode toute la joie de vivre de la famille de Makino autour d'une petite table et la solitude de Tsukusa, lorsqu'il mange avec sa mère sur une longue table mais chacun se trouvant aux extrémités et le tout, sans réel dialogue. c'est un aspect que j'ai préféré du drama, parvenir à nous faire ressentir les émotions et les pensées des personnages uniquement grâce à la mise en scène, les décors ou même l'éclairage qui rendait souvent une toute autre atmosphère que si elle n'était pas présente. Pour le coup, on voit moins cette aspect là dans la version chinoise car sa Makino family est toute même un peu plus aisée que celle des autres (d'où le fait que j'aime beaucoup cette version là).

    Outre la réalisation et le scénario, les costumes jouent aussi beaucoup sur la personnalité des personnages. Le drama n'hésite pas à pointer du doigt le problème des grandes marques à l'école que ça soit maquillage ou vêtement. Nous voyons notre Makino au naturel, sans artifice et c'est d'ailleurs ce qui fait foudre Domyoji et Rui. c'est aussi ce qui attire Sojiro chez Yuuki. Cette absence de besoin de se maquiller ou de s'habiller avec des grandes marques pour briller auprès du F4.

    En bref, en revoyant la série récemment, j'y ait trouvé bien plus qu'une simple histoire d'amour entre un riche et une pauvre mais également des questions existentielles qui sont toujours d'actualité aujourd'hui. D'ailleurs, pour vous plonger un peu plus dans cet aspect psychologique de la chose, je vous conseil vraiment de regarder la version chinoise aussi (si vous parvenez à supporter le surjeu de certains acteurs au début).

    La Musique

    S'il y a bien une chose que l'on ne peut pas oublier dans le drama, c'est bel et bien son OST, qui reste culte à chaque fois, version japonaise et coréenne en tête). On commence tout de suite avec la très énergique, Wish d'Arashi, qui me rappelle vraiment mes tous débuts dans la jpop pour le coup !

    Vient ensuite bien sûr la grande Utada Hikaru avec Flavor  of life qui reste aussi une chanson culte pour moi que je ne pourrais vraisemblablement jamais oublier vu que lorsque je l'entends, déjà la voix de Utada me calme d'office et ensuite, j'ai directement les scènes du dramas où elle se fait entendre qui me vient en tête et elles sont nombreuses ! C'est typiquement la chanson qui me vient en tête quand on me parle d'Hana Yori Dango.

    Autre chanson monumentale de Hana Yori dango, c'est bien Planetarium de Ai Otsuka ! Comment ne pas oublier les scènes où on voit nos héros courir ou pleurer après son amoureux(euse) quand cette chanson apparait à ce moment là ? J'ai vraiment le visage en larme de Makino qui me vient en tête ou la rage de Domyoji quand j'entends la chanson. En plus, même sans la série, je l'aime. En même temps, comment ne pas être transportée par la voix unique de la chanteuse  ? Sérieusement, cette chanson, je l'ai entendu des millions de fois et je ne peux toujours pas m'en passer depuis !

    Et juste pour la rigolade et pour vous pourrir votre après-midi, la seule chanson de l'OST coréenne que l'on ne peut vraiment pas oublier même pour tout l'or du monde...

    Oui, je suis sadique et je l'assume complètement ! yes

    Et vous ? Que pensez-vous de Hana Yori Dango ? A quel place l'auriez vous mis dans votre classement ? Comme d'hab, n'hésitez pas à laisser vos commentaires/suggestions !


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :