• Souvenirs souvenirs... Années 2002 à 2003 (spéciale Asie)

    Eh oui... vous vous rendez compte ? Je me suis souvenue de l'existence de ce projet ! Pour vous dire, le dernier "souvenirs souvenirs" que j'ai écris, c'était celui des années 2000 à 2001 que j'ai posté en 2018 !!! Deux ans après, vous avez enfin la suite ! Et là, on s'attaque vraiment à du lourd car j'ai vu 8 dramas datant de ces deux années. Côté musique, on verra si l'article n'est pas trop long et sinon, tant pis, peut-être que j'écrirais quelque chose à ce sujet une autre fois. En attendant, voici ces huit dramas qui m'ont plus ou moins marqués et cela, par ordre chronologique de leurs diffusions bien sûr. Il y a 6 dramas japonais, un coréen et un taïwanais.

    Souvenirs souvenirs... Années 2002 à 2003 (spéciale Asie)

     

     

    Souvenirs souvenirs... Années 2002 à 2003 (spéciale Asie)

    ¤ Long Love Letter ****** drame/school japonais // diffusé en janvier 2002 // avec Kubozuka Yosuke/Tokiwa Takako/Yamapi // 11 X 46 min

    Yuka Misaki, dont les parents tiennent un magazin de fleurs, commence à sortir avec étudiant : Akio Asami, et tombe amoureuse de lui. Mais à cause d'une sorte d'accident, les deux perdent contact. Un an après l'accident, ils se rencontrent à nouveau. Yuka travaille toujours chez son père "fleuriste Shigeo", et Akio est professeur dans un lycée voisin. C'est le 7 janvier, juste après le début de la nouvelle année. Une classe de rattrapage est créée pour les étudiants qui n'ont pas bien suivis leurs cours. Ceux qui dirigent la classe sont le célèbre Tadashi Ootomo (Yamapi), et le leader du groupe des délinquants, Sho Takamatsu. Le professeur donnant ces cours est Noriko Sekiya, une professeur ayant toutes sortes de dettes à payer pour tous les objets de marque qu'elle achète. Yuka se rend à l'école pour avoir l'argent que lui doit Noriko. Une fois à l'école, avec des souvenirs dans son esprit, Yuka et Akio se rencontrent, et commencent à se disputer. Tout à coup, il y a un tremblement de terre et l'école disparaît soudainement...

     Long Love Letter est dans mon top 10 dramas tellement il m'a marqué sur tous les points. L'originalité de son scénario, son casting, ses thématiques, ses surprises, ses révélations, son OST... absolument tout était bon dans ce drama et même la production avec les effets spéciaux était vraiment passable dans mes souvenirs, par rapport aux moyens de l'époque. Le seul truc est qu'il est impossible de faire un résumé sans spoiler l'histoire et cela, même en donnant son registre principal. C'est pourquoi, il ne faut pas se fier au premier épisode ni au résumé, qui peuvent juste montrer une banale comédie romantique. Tout est bien plus complexe qu'il n'y paraît alors je vous en conjure, si vous n'avez encore jamais vu ce drama, laissez-vous tenter par cet OVNI ! Même si vous n'avez jamais vu de dramas japonais pour X raison d'ailleurs. Le casting est tellement bon, avec des acteurs qui sont aujourd'hui considéré comme des stars au Japon (et même en dehors). C'est notamment l'occasion de découvrir Yamapi tout jeune, tout mignon. Sans oublier le générique, magnifique du début de chaque épisode ! 

    ¤ Kisarazu Cat's Eye ****** comédie japonaise // diffusé  en janvier 2002 // avec Okada Junichi/Sakurai Sho/Tsukamoto Takashi // 9X46 min

    Un jeune joueur de Baseball de 21 ans, Kohei (Bussan), apprend qu'il est atteint d'un cancer et qu'il ne lui reste plus que 6 mois à vivre. Il décide alors de faire quelque chose de risqué. Il propose à ses 4 meilleurs amis de former une équipe de voleurs qui ne voleront que ceux qui commettent des crimes. Ses amis sont réticents mais ne peuvent refuser la requête de leur ami mourant.

    Les personnages ont chacun une personnalité unique :
    - Bussan : n'a pas vraiment de rêve (sa vie lui suffit)
    - Ani : beau parleur, jaloux de son frère
    - Master : irresponsable (marié, 2 enfant presque 3)
    - Bambi : puceau et susceptible
    - Ucchie : drôlissime, ne parle jamais

     

    Bon un jour peut-être, je vous ferais une chronique sur ce drama... Ceux qui me suivent depuis longtemps le savent, il s'agit tout simplement de mon drama number one dans mon cœur. The drama en première place si je devais faire un top drama tout court. Je suis obligée de le revoir chaque année et croyez-le ou non, il me fait toujours le même effet, je pleure et je rie à chaque fois ! Je me laisse toujours surprendre par les sentiments que je ressent lors de mes visionnages alors que je connais le drama par cœur ! Entre le burlesque des situations des personnages, du scénario, l'originalité dont sont montés les épisodes, l'émotion, les fous rires, l'alchimie de fou qui se dégage de ses acteurs, les répliques devenues cultes pour moi, toutes les références culturelles... Bref, j'ai conscience que c'est un drama particulier et d'ailleurs, pour vraiment l'apprécier à sa juste valeur, je ne le conseillerais pas à ceux qui n'ont jamais vu de séries japonaise. De manière générale, il est très apprécié et je ne crois pas qu'il y ait des gens qui ont vraiment détester ce drama comme ça peut l'être pour certains...

    ¤ Gokusen ****** school japonais // diffusé en avril 2002 // avec Nakama Yukie/Jun Matsumoto/Shun Oguri // 12 X 46 min

    Kumiko Yamaguchi, héritière d'un clan de yakuzas poursuit son rêve d'être enseignante au lycée.

    L'école pour garçons où Yamaguchi enseigne n'a pas bonne réputation. De plus, "Yankumi", de son surnom, se voit être assignée la classe des délinquants, la 3-D. Vaillamment, elle enseigne sa spécialité, les mathématiques, mais s'implique vite à plusieurs autres niveaux. Elle va vite découvrir que derrière leur apparence de délinquants, les élèves de la 3-D cachent des personnalités complexes et des histoires personnelles souvent émouvantes. Yankumi, dévouée entièrement à son idéal d'enseignant, sera toujours là pour les sortir d'un mauvais pas (en utilisant parfois ses compétences d'héritière du clan), et surtout pour leur faire confiance.

     Il s'agit du deuxième drama que j'ai vu, juste après Hana Yori Dango. A l'époque, j'avais adoré car je retrouvais notamment Jun Matsumoto et Shun Oguri et à ce moment là, je voulais juste voir toute la filmographie de MatsuJun. Oui, au cas où vous ne le sauriez toujours pas, Jun Matsumoto est mon premier gros coup de foudre pour une célébrité quelconque. Du coup, j'avais effectivement adoré à l'époque, en 2007, car c'était la première fois que je voyais une série de ce genre et donc... je trouvais ça très originale... BON ! Rappelons que je regardais alors peu de séries du court jusque là, au collège, je suivais juste LOST, Heroes et Monk. Le seul animé dont j'étais fan, c'était Détective Conan et j'avais de GROS préjugés sur les comédies romantiques (que j'ai toujours malheureusement...) donc oui, je trouvais que Gokusen était super originale, j'avais envie de connaître davantage cette prof, je voulais la même d'ailleurs et je voulais aussi me rapprocher de ces lycéens rebelles au cœur tendre... Oui il m'en fallait peu... Et pourtant, quand j'ai revu le drama il y a genre 5 ans de cela... mon dieu que j'ai trouvé ça cliché et redondant ! Surtout que forcément, j'avais enchaîné avec les saisons 2 et 3 + le film final... Du coup, je reste quand même sur 3 étoiles pour la première saison qui permet de découvrir l'univers + la présence de Jun Matsumoto qui remonte un peu le niveau sur le jeu d'acteur des lycéens. Généralement, la saison 2 et celle qui est restée le plus en mémoire à cause du duo Akame (Jin Akanishi et Kazuya Kamenashi) mais c'est aussi celle que je trouve la moins réussie de toute. Quant à la saison 3... la présence de Miura Haruma suffit pour l'emporter sur la saison 2. Ah si, le seul gros point fort de la saison 2, c'est la chanson de Kame que je trouve toujours aussi belle pour le coup. 

    Souvenirs souvenirs... Années 2002 à 2003 (spéciale Asie)

    ¤ Sora kara Furu Ichioku no Hoshi ****** drame/thriller japonais // diffusé en avril 2002 // avec Kimura Takuya/Fukatsu Eri/Akashiya Sanma // 11 X 46 min

    L'histoire commence après qu'une jeune étudiante se suicide en se jetant d'un balcon. Très vite la police découvre qu'il s'agit d'un meurtre déguisé en suicide. Au cours de l'enquête certains éléments conduisent l'inspecteur Kanzo à soupçonner Ryo, un mystérieux chef cuisto, qui semble en savoir plus sur la mort de la jeune fille que ce qu'il dit. Tous deux se croisent souvent par hasard et chaque rencontre avec Ryo laisse au détective une drôle d'impression. A chaque découverte, le détective se pose davantage de question sur Ryo, quant à sa petite amie possessive, son étrange relation avec plusieurs femmes et aussi sur un évènement douloureux du passé de Kanzo.

    Les choses se compliquent lorsque une étrange relation mêlant amour/haine se développe entre Ryo et Yuko, la jeune sœur du détective Kanzo. Quel est ce lien qui les unit ? Kanza va tout faire pour sauver sa sœur des griffes de Ryo, qu'il considère comme étant le diable. Qui est Ryo, pourquoi ne parle-t'il jamais de son passé, et pourquoi traite-t'il Yuko différemment de toutes les autres femmes qu'ils côtoient ?

     En vrai, en dehors de Gokusen, l'année 2002, en terme de drama japonais, et très bonne en terme de mes dramas préférés tout court. Celui-ci a fait pas mal de bruit récemment avec la sortie de la version coréenne l'année dernière. Cette dernière est très bien, mais pas aussi complète dans la complexité de ses personnage par rapport à la version japonaise. Sora kara Furu Ichioku no Hoshi (aussi connu sous le nom de One Million Stars Falling from the Sky) ne peut que rester dans les mémoires de ceux qui l'ont vu. Au même titre que Long Love Letter, je le mettrais dans la catégorie OVNI par rapport à son scénario. Pour moi, il s'agit d'un des meilleurs rôles de Kimura Takuya et dans mon souvenir, il n'avait pas si mal vieilli comparé à d'autres de cette époque... J'avais adoré l'intelligence du scénario, les retournements de situation sur les personnages, la façon dont l'enquête avance et les différents points de vue. C'est un drama très sombre, beau et émouvant à la fois, que je ne mettrais pas forcément entre toutes les mains mais qui est très intéressant, à voir au moins une fois dans sa vie. Si vous avez aimé la version coréenne, n'hésitez pas à vous jeter sur cette version originale que je trouve à la fois plus cruelle, plus réaliste et plus juste dans son ensemble. 

    ¤ Kimi wa pet ****** comédie romance japonaise // diffusé en avril 2003 // avec Jun Matsumoto/Koyuki // 10 X 46 min 

    Sumire, est une femme de 28 ans, dynamique, belle et faisant partie de l'élite du Japon, mais est aussi très froide, c'est pourquoi elle fait peur aux gens.
    Un soir, alors qu'elle rentrait chez elle, elle découvre en face de son immeuble un carton dans lequel se trouvait un garçon blessé. Elle décide de le faire entrer et prend soin de lui pour qu'il puisse repartir le lendemain en bonne santé.

    Seulement, le lendemain soir, en ouvrant la porte, elle se rend compte qu'il est toujours là. Celui-ci demande de pouvoir rester à n'importe quelle condition. La condition de Sumire est de faire de lui son animal de compagnie. À son étonnement, il accepte sans hésiter une seconde. Comment évoluera leur relation ? Sumire réussira-t-elle à gérer sa vie professionnelle, intime, ainsi que Momo ? et qui est réellement ce jeune homme ? pourquoi accepte-t-il de devenir un animal ?

    BON... on entre dans les scénario typiquement étranges et japonais... Là encore, j'avais adoré le concept et l'originalité à l'époque. Mais est-ce que j'aurais toujours le même avis aujourd'hui ?... je ne sais pas. Je n'ai pas voulu voir le remake, sorti il y a 2-3 ans je crois, à cause de ça. J'ai juste envie de garder le bon souvenir que j'avais de ce drama à l'époque. Et parce que Jun Matsumoto est adorable en tant que Momo aussi... je ne veux pas détester cette série. Je me souviens que j'avais adoré le psy de Sumire, que je trouvais drôle et juste à la fois. Je crois me souvenir aussi de quelques longueurs mais rien de bien méchant. J'avais adoré aussi la mise en avant de la danse classique car ça aussi, c'était la première fois que je voyais cette thématique dans une série. J'avais aussi beaucoup aimé la façon dont était traitée la relation entre Sumire et Momo. Surtout le moment où elle se rend compte que lui aussi a une vie à côté d'elle, qu'il a une petite amie, une vie de famille compliquée... En fait, ce que j'avais adoré, c'était le côté psychologique de la série sur "comment avancer dans la vie ?" et "comment faire face aux regards des autres sur ses habitudes et sa façon de vivre ?". Il y a avait aussi une certaine alchimie que j'aimais beaucoup entre Sumire et Momo. 

    ¤At Dolphin Bay ****** drame taïwanais // diffusé en mai 2003 // avec Angela Zhang/Ambrose Xu/Wallace Huo // 28 X 50 min

    Deux enfants, Tian Bian et Ze Ya, se rencontrent dans un orphelinat. Tian Bian, venant de perdre ses parents, et Ze Ya, ayant été abandonné par sa mère deviennent vite inséparables jusqu'au jour où le riche grand-père de ce dernier vient chercher son petit fils. Les 2 enfants se séparent alors, et Tian Bian, qui se sent trahie, est adoptée par une femme qui tient un restaurant de nouilles au bord de la mer à la "Baie des dauphins" ; tandis que Ze Ya est devenu l'héritier de SET, grande chaîne de télévision de son grand-père.

    Une dizaine d'années plus tard, Tian Bian rêve de devenir chanteuse, et lorsque le célèbre producteur de SET, Xiao Gang recherche sa future chanteuse à produire, elle tente sa chance, pour pouvoir rembourser les dettes de sa mère. Tian Bian et Ze Ya se rencontrent alors à nouveau, sans se reconnaître. Ce dernier tombe alors amoureux de Tian Bian, mais lorsque Ze Ya décide de confesser son amour, il découvre que Tian Bian a déjà quelqu'un dans son cœur ; et qu'il peut seulement rester un bon ami.

    Mais tout bascule quand Ze Ya se rend compte qu'il n'est pas le véritable petit-fils du directeur de SET, et que la vraie héritière n'est autre que Tian Bian...

    Alors la par contre, ça va être difficile de juger... La seule raison pour laquelle je voulais voir ce drama, c'était pour retrouver Wallace Huo, notamment voir son premier rôle après qu'il m'ait subjugué dans "Love me if you dare". J'ai mi 3 étoiles car j'avais beaucoup aimé les 2 premiers épisodes. Seulement... je n'ai jamais réussi à trouver la suite en sous-titre anglais. Le découpage des épisodes que j'ai trouvé sur Youtube me semble bizarre et je ne sais pas si je pourrais en voir plus un jour... En même temps, ça reste rare de trouver des sous-titres de vieux dramas. Je suppose que j'ai trouvé celui-ci grâce à la renommée de son casting... Bref, n'ayant vu que deux épisodes et quelques extraits sur la suite grâce à des fanvids, je ne peux pas me permettre de mettre plus que la moitié dans ma notation. Si quelqu'un sait où je peux les trouver en sous-titré anglais, je suis preneuse.

     

    Souvenirs souvenirs... Années 2002 à 2003 (spéciale Asie)

    ¤ Stand Up !! ****** school japonais // diffusé en juillet 2003 // avec  Ninomiya Kazunari/Shun Oguri/Yamapi // 11 X 46 min

    Shouhei, Kengo, Hayato et Kouji sont tous les quatre élèves dans un lycée plutôt strict du Japon. Autour d'eux, les couples s'enchainent ainsi que les relations sexuelles intervenant dans leurs relations. C'est ainsi qu'ils apprennent qu'ils sont les quatres derniers puceaux du bahut.
    Ils vont donc tenter par tous les moyens de survivre à cet "handicap" et de perdre le plus vite possible leur virginité en profitant des vacances d'été qui s'annoncent.

     

    Bon ça va être rapide pour celui-ci, si je n'ai pas mi de notation, c'est tout simplement parce que je n'en garde aucun souvenir ! Mais genre, rien de rien ! Non parce que je me base sur ma liste des dramas vus sur Nautiljon et quand j'ai vu celui-ci... Enfin bref, vu le résumé, je suppose que la seule raison pour laquelle j'avais lancé ce drama, c'était pour son casting. Mais je m'étonnes moi-même. Je me rappelle de tous les dramas que j'ai vu, même les pas bons, mais pas de celui-ci... Du coup, pas de notation. Ceci dit, si je l'ai oublié, c'est qu'il ne devait vraiment pas être terrible à la base... ^^

    ¤ Damo ****** historique coréen // diffusé en juillet 2003 // avec Ha Ji Won/Kim Min Jun/Lee Seo Jin // 14 X 60 min

    L'histoire se déroule en Corée à la fin du XVII ème siècle.
    Une jeune damo (serveuse de thé) nommée Jang Chae-ok est un agent secret au service de la police. Enfant, elle se voit séparée de son père (recherché par les autorités) et de son frère. Elle est reccueillie par un adolescent Hwangbo Youn, devenu maintenant chef de la police.

    Les missions de Jang Chae-ok la conduisent à infiltrer une bande de hors la loi, dont le chef, Jang Sungbaek, est un jeune homme aux attitudes et comportements à la Robin des bois.

    Ce drama, ça faisait une éternité que je voulais le voir et c'est chose faite cette année grâce au challenge "rattrapage drama" ! Qu'est-ce que j'ai bien fait de le mettre dans mes priorité cette année! Pour tout vous dire, j'ai déjà envie de le revoir. Juste pour retrouver ses personnages et son casting incroyable ! Damo, c'est un drama merveilleux, qui rassemble tous les bons ingrédients pour un bon sageuk ! La fin est magnifique, il y a des moments qui m'ont fait pleurer, notamment durant certaines révélations. Certes, on s'y attendait parfois, mais l'émotion était tellement présente durant ces scènes qu'on se laissait prendre quand même. Ce trio de personnage m'a vendu du rêve. J'ai adoré voir leurs combats, leurs inquiétudes et et leurs relations qui évoluaient au fur et à mesure. Franchement, si vous cherchez un bon sageuk, je vous conseille très fortement celui-ci. Même si je ne l'ai trouvé qu'en anglais sous-titré. 

    Souvenirs souvenirs... Années 2002 à 2003 (spéciale Asie)

     

     

     Bon autant le dire tout de suite, ça va être difficile de trouver des vidéos jpop de musiques datant de 2002 et de 2003. Quant à la cpop, j'en écoute trop peu pour savoir quelles chansons datent de quand et je doute très fortement qu'il y en ai de ces années-là. C'est pourquoi, je vais essentiellement vous partager les titres kpop qui m'ont marqués et qui datent de ces années-là. 

    Coincidence - Baby VOX

     J'ai d'abord connu le covers des Mamamoo qu'elles avaient faites sur cette chanson durant une émission. Live que j'avais adoré, comme d'habitude avec elles. J'ai été surprises du coup, de retomber dessus en cherchant des musiques sorties en 2002 pour cet article. Bon autant dire que je préfère la reprise des Mamamoo mais la version originale rappelle vraiment les sons des débuts années 2000 dans la pop de manière générale. Mais surtout le clip quoi !!! Quand on voit les clips de kpop aujourd'hui, par rapport à l'époque ça n'a vraiment plus rien à voir ! ^^

    Stay - Nell

    En 2003, c'était la sortie de ce magnifique titre de Nell, j'ai nommé Stay. Alors certes, on est dans un tout autre registre, que je préfère mille fois plus comparé à Baby VOX. Mais ce titre dégage vraiment une émotion toute particulière en plus de nous rendre nostalgique de ce qui pouvait se faire à l'époque aussi. Puis mine de rien, déjà en 2003, Nell gérait très bien ses clips ! 

    Tenohira - Mr. Children

    J'ai toujours été une grande fan de Mr. Children depuis que je les ai découvert. C'est pourquoi, j'étais ravie de retrouver ce titre qui me donne envie de danser et une bonne dose d'énergie avec le rythme de la voix du chanteur que j'adore toujours autant. Mr. Children, c'est vraiment ce genre de groupe de rock, ils ont fait tellement de titres qu'il y en aura forcément un que vous aimerez, que vous soyez fan ou pas de J-rock. 

    Lost Men - Bump of chicken 

    Et on se quitte avec Bump of Chiken pour ce très long article qui, je l'espère, vous aura plu. Comme Mr. Children, il s'agit d'un des tous premiers groupes de rock japonais que j'ai connu et que j'attends toujours avec impatience leurs nouveaux titres. 

    Pour le prochain "souvenirs souvenirs", l'année 2005 étant très remplie en terme de dramas que j'ai vu, je vais passer de deux ans à un an par article. 2004 devrait être moins long que les autres car je n'ai vu que 5 dramas de cette année là. 

    « The Untamed (Cdrama 2019) Lorsque le succès dépasse toutes les frontières !Top 10 Des dramas peu appréciés que j'aime »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 6 Décembre 2020 à 10:35
    Luthien

    Stay de Nell ! <3

    Je n'ai vu aucun des dramas que tu cites mais la plupart sont dans ma wish.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :