• Sketch (Kdrama 2018) ou Comment adorer et détester à la fois le génie du scénariste ?

    Sketch (Kdrama

    Sketch (Kdrama 2018) ou Comment adorer et détester à la fois le scénariste en le prenant pour un génie...

    diffusé du 25/05/2018 au 14/07/2018 / kdrama Policier/fantastique/action / 16 X 90 mins

    Gang Dong Su est un détective d'élite qui a une très bonne intuition et de grandes capacités d'analyse. Lors de l'une de ses enquêtes, il rencontrera la détective Yu Si Hyeon qui a la capacité de voir un futur probable en esquissant des dessins qui pourraient se réaliser sous les trois jours qui suivent. Suivant les principes de la causabilité, Gang Dong Su finira par croire en ses dons et rejoindra son équipe de détective qui tente d'empêcher ces affaires en arrêtant le futur coupable avant...

     

    Sketch (Kdrama 2018) ou Comment adorer et détester à la fois le génie du scénariste ?

    Aujourd’hui, enfin, ENFIN ! Plein feu sur mon plus gros coup de coeur de ce début d’année ! Oui depuis le temps que je vous en parle de ce drama, fallait bien que sa chronique arrive un jour ! Je vous l’avais déjà promise comme étant ma première chronique filmée que je posterais sur la chaîne YouTube et au final, comme j’ai décidé de reporter ce projet pour les deux ans du blog cet été et qui sera éphémère, ben il apparaît aujourd’hui sur le blog ! Donc, souvenez-vous, Sketch, j’en parlais déjà dans mon bilan dramas/séries top 20 2018 et je l’avais classé 6ème aux côtés de Tree With Deep Routs et de Boss & Me. Une très bonne place alors qu’il était toujours en cours de visionnage… par la suite, lorsque je l’avais fini le mois suivant, j’avais dit sur tous les réseaux sociaux et sur Discord que je lui aurais très volontier attribué la première place avec The Guest (dont l’article ne devrait pas tarder non plus d’ailleurs), mon gros coup de coeur 2018.
    Du coup, qu’est-ce qui fait que ce drama soit si énorme et si bon que la ?

    Déjà, commençons par le casting. Nous avons droit au grand retour de Rain dans un rôle principal et qui change totalement de registre avec ce qu’il nous avait habitué dernièrement. On va pas se le mentir, j’ai jamais été fan des dramas de Rain, ou plutôt de ses choix de rôle et là, j’ai enfin pu totalement renouer avec lui vu le sérieux avec lequel il a prit ce rôle ! On sent le changement radical et que pour lui, c’était aussi une façon de marquer un tournant dans sa carrière. Ensuite Lee Sun Bin pour l’actrice principale que je n’ai vu, en tout et pour tout, que dans Police Unit 38, dans un second rôle qui ne m’a pas marqué plus que cela et de toute façon, le drama en lui-même ne m’avait pas marqué non plus.
    Quant à Lee Dong Geon et Jeong Jin Yeong, je ne suis pas non plus très familière avec eux bien que j’ai trois dramas de Jeong Jin Yeong dans ma wishlist et seulement un avec Lee Dong Geon.

    Sketch (Kdrama 2018) ou Comment adorer et détester à la fois le génie du scénariste ?Sketch (Kdrama 2018) ou Comment adorer et détester à la fois le génie du scénariste ?Sketch (Kdrama 2018) ou Comment adorer et détester à la fois le génie du scénariste ?

    Donc voila, hormis pour la présence de Rain, je ne me lançais pas dedans pour son casting à la base et pourtant, j’ai juste été charmé par celui-ci du début à la fin. Il y avait non seulement une grande alchimie entre eux mais des scènes tragiques qui exploraient tous leurs talents d’acteurs (notamment la fameuse scène dans le dernier épisode où notre antagoniste principal pète un câble, l’acteur est juste formidable et m’a donné des frissons ) !

    Bien plus que le casting irréprochable qui nous est proposé ici, c’est bien le scénario qui m’a totalement chamboulé du début à la fin par ses retournements de situations totalement imprévisibles mais à la fois logiques lorsqu’ils nous sont révélés et du coup qui restent très fluides dans la suite de l’histoire. Genre, t’es persuadé d’avoir raison, que ta théorie est bonne depuis le début, ou même pour quelque chose auquel tu n’aurais jamais pensé une seule seconde et là, t’a le scénariste qui débarque en mode sadique et te dis “coucou c’est moi, tu l’as pas vu venir celle-ci hein ? HEIN ?!” et tu restes juste bouche bée devant ton écran, en train de te demander comment tu as fait pour ne pas y penser avant, et presque en larme devant la cruauté de cette révélation. Là dessus, ces retournements de situations m’ont quelque peu fait penser à la même stratégie du scénariste du drama Circle. Il te donne l’impression de suivre un chemin tout tracé, qui te paraît logique et parfois trop prévisible et au dernier moment, il va totalement basculer la situation et montrer que tu as été parfaitement idiot de penser que cela serait aussi facile pour nous de deviner la suite…

    Sketch (Kdrama 2018) ou Comment adorer et détester à la fois le génie du scénariste ?Sketch (Kdrama 2018) ou Comment adorer et détester à la fois le génie du scénariste ?

    Bref vous l’aurez compris, chaque informations est à prendre au sérieux, rien n’est laissé au hasard, et encore plus avec ces thématiques des “visions du futur et du principe de la causabilité”. Certes, on est parfois dégoûté du tournant que prend certains personnages à cause de cela, mais l’effet est là, on est toujours subjugué par la suite logique des choses même si on aimerait que cela se passe autrement.
    Bien sûr à côté, nous avons aussi du coup, la sublime évolution des personnages qui s’intègre parfaitement à la trame principale de l’histoire.
    Alors certes, il y aura zéro romance ici dans l’équipe de détective que nous allons suivre, ni entre nos deux héros principaux, néanmoins, si saison deux il y a, pourquoi pas tenter un rapprochement entre eux ? Mais j’avoue, j’aime bien aussi cette relation amicale entre eux…
    En tout cas, l’évolution est bel et bien présente entre les relations de nos personnages mais aussi au niveau de leurs caractères et de leurs storyline. Je parlais des retournements de situation dans l’intrigue, ça vaut aussi pour les personnages. Un allié peut très bien devenir ennemi et vice versa.

    D’autant qu’ici, nous sommes loin du principe hyper manichéen avec un côté les gentils et de l’autre les méchants. Chaque protagoniste est bien plus complexe que ça dans le sens ou personne n’a tout à fait raison ni tout à fait tort. Le drama est loin de nous imposer un point de vue comme c’est souvent le cas. Il ne va nous dire que ce que fait lui est bien ou pas. Certes les moyens utilisés par certains ne sont pas forcément légaux, mais ils ont un but, une raison bien précise de pourquoi ils agissent comme ça. Le drama ne va pas fichtre en l’air leur point de vue, bien au contraire, il l’exploite à fond ! C’est d’ailleurs ce qui rend les “antagonistes” si intéressants dans ce drama. Certains auront justes faits de mauvaises rencontres au mauvais moment tandis que pour d’autres, c’est un combat à part entière, comme une vengeance par exemple….
    Et à côté, nous avons aussi tous les symboles exploités autours des dons de notre héroïne, Yu Si Hyeon, avec la religion, la mythologie ou même la politique et notamment les notions du bien et du mal.

    Sketch (Kdrama 2018) ou Comment adorer et détester à la fois le génie du scénariste ?Sketch (Kdrama 2018) ou Comment adorer et détester à la fois le génie du scénariste ?Sketch (Kdrama 2018) ou Comment adorer et détester à la fois le génie du scénariste ?

    Ce qui est une très bonne transition pour parler de la réalisation car celle-ci, loin d’être anodine, rejoint tout à fait l’ambiance sombre qui règne dans l’intrigue et autour de nos personnages. La luminosité est en effet parfaite pour mettre les situations et nos acteurs en valeur, avec encore plus de suspens autours et un effet qui vous donne encore plus envie de vous plonger dedans. Le rythme des épisodes est très fluide, il ne se passe pas un épisode où il n’y a pas son lot d’actions et d’émotions.
    Par ailleurs, on retrouve cette ambiance glauque et sombre à travers les dessins de Yu Si Hyeon qui ont des traits très marqués, assez agressives et qui n’annoncent de toute façon, rien de bons. J'aime d'ailleurs beaucoup les transpositions qui sont faites des dessins sur la scène réelle lorsqu'elle arrive ou plutôt, si elle arrive. 

    Mais ce que j'ai juste adoré dans l'ambiance de cette réalisation très cadrée et où tout est pensé au millimètre près, il y a bien sûr l'OST qui est excellent !

    Sketch (Kdrama 2018) ou Comment adorer et détester à la fois le génie du scénariste ?

    Il y a trois chansons dans l'OST qui sont justes sublimes, magnifiques et qui nous transporte vraiment dans l'univers sombre de l'histoire. C'est la première fois que j'écris une chronique en écoutant en même temps l'OST de son drama et j'était juste tellement bien, tellement inspirée par son écriture tout du long que depuis ben, je l'écoute en boucle !

    On this Strange Road - DZO

    Voila quand je vous disais que la musique était géniale... déjà j'adore juste ce type de voix de base, grave, forte et un peu cassée qui me donne des frissons  très souvent et c'est le cas ici. D'autant que vous avez du coup quelques extrais qui vous permettent d'avoir un petit aperçu même si, perso, ce sont loin d'être mes scènes favorites du drama... 

    Light - Sunbee

    Voici la deuxième pépite de cet OST. Alors oui, nous ne somme pas dans un drama très joyeux de base donc, on a pas de chansons énergiques et donnent envies de danser ici. En revanche, quand je l'écoute, je ferme les yeux et ça me suffit à m'emporter et à me faire sentir bien. C'est typiquement le genre de chanson que je pourrais aussi écouter en faisant mon Bullet Journal. Elle ou même tout l'OST ceci-dit...

    Sailing - Damon

    Autre coup de coeur musicale que j'aime beaucoup plus que Light de Sunbee et même... je pense que c'est celle que je préfère de tout l'album. C'est encore un type de voix que j'aime tout particulièrement écouter et qui me donne des frissons. Certes, c'est un peu plus entraînant mais je pense que ça y est, vous visualisez le genre de chansons de cet OST qui casse tous les codes, loin des registres habituels de la kpop, l'originalité du drama continue même dans son choix musical qui, en plus, colle parfaitement au drama (c'est souvent une chose que je reproche de ne pas forcément être capable de comprendre pourquoi cette chanson-ci et pas une autre qui irait beaucoup mieux...)

    Become a Butterfly - Kim Masta

    Dernièrement chanson de l'OST et on reste dans la mélancolie qui fait du bien aux oreilles avec les voix cassées et fortes mais dans un registre un peu plus jazz-orientale que j'apprécie aussi beaucoup. Si avec ça, vous n'avez toujours pas une petite idée sur l'ambiance du drama... Rassurez-vous hein, comme je le disais plus haut, on a quand même un peu d'humour dans la série hein... certes souvent un humour noir mais il y a plusieurs scènes qui vous ferons sourire...

    Là-dessus après cette petite pause musicale qui, je l'espère vous aura plus, je vous dis à très bientôt pour un nouvel article !

    Sketch (Kdrama 2018) ou Comment adorer et détester à la fois le génie du scénariste ?

    19/20

    Et vous ? Que pensez-vous de ce drama ? Le connaissiez-vous ? 

    « Terre de Brume Tome 1 de Cindy Van Wilder [Interview de l'autrice + Chronique] #PLIB2019The Guest [Kdrama 2018] ou Comment réunir, encore une fois, les genres fantastique/thriller et en faire un chef d'oeuvre unique ? »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 21 Mars à 19:03
    Luthien

    J'avais prévu de le voir lors de sa diffusion mais j'ai manqué de temps. Peut-être cette année !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :