• PAL été 2021

    PAL été 2021 + quelques séries que j'aimerais voir cet été

    Alors que j'étais décidée de vous faire un article sur les sorties littéraires de cet été qui me faisaient le plus envies, je n'avais finalement relevé que peu de titres qui m'intéressaient vraiment et j'ai jugé que cela n'était pas suffisant pour en faire un article intéressant avec des choix variés. Pour y remédier, j'ai donc changé d'idée pour vous partager ma PAL pour cet été. Vous y trouverez un peu de tout et j'espère que parmi ces titres, certains vous donneront aussi envie. N'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé si vous les avez lu.

    PAL été 2021

    ¤ Arsène Lupin Gentleman Cambrioleur écrit par Maurice Leblanc // nouvelles policières françaises // sorti en 1909 (édition possédée de 2021) // éditions de Noyelles (France Loisirs) // 248 p.

    Vif, audacieux, impertinent, rossant sans arrêt le commissaire (qui ici, en l’occurrence, s’appelle l’inspecteur Ganimard), traînant les cœurs après lui et mettant les rieurs de son côté, se moquant des situations acquises, ridiculisant les bourgeois, portant secours aux faibles, Arsène Lupin, gentleman cambrioleur est un Robin des Bois de la « Belle Époque ». Un Robin des Bois bien français : il ne se prend pas trop au sérieux, ses armes les plus meurtrières sont les traits d’esprit ; ce n’est pas un aristocrate qui vit comme un anarchiste mais un anarchiste qui vit comme un aristocrate. Arsène Lupin, après plus d’un demi-siècle, n’a pas vieilli. Il ne vieillira jamais en dépit de son chapeau haut de forme, de sa cape et de son monocle.

    Comme pour beaucoup, la série Netflix avec Omar Sy m'a donné envie de me plonger dans les livres. J'en ai un autre de cette même collection qui m'attends mais je préfère espacer mes lectures entre les deux pour lire d'autres choses. J'aime beaucoup les couvertures de cette édition, je les trouve simples et belles à la fois. J'espère pouvoir entrer facilement dans l'histoire et que le rythme de lecture ne me freinera pas comme ça l'avait fait avec les trois mousquetaires il y a 2-3 ans. 

    ¤ Druide écrit par Olivier Peru // Fantasy française // sorti en 2010 // éditions j'ai lu // 602 p.

    1123 après le Pacte. Au nord vivent les hommes du froid et de l'acier, au sud errent les tribus nomades et au centre du monde règnent les druides. Leur immense forêt millénaire est un royaume d'ombres, d'arbres et de mystères. Nul ne le pénètre et tous le respectent au nom du Pacte Ancien. Les druides, seigneurs de la forêt, aident et conseillent les hommes avec sagesse mais un crime impensable bouleverse la loi de toutes les couronnes : dans la plus imprenable citadelle du Nord, quarante-neuf soldats ont été sauvagement assassinés sans que personne ne les entende seulement crier. Certains voient là l'oeuvre monstrueuse d'un mal ancien, d'autres usent du drame comme d'un prétexte pour relancer le conflit qui oppose les deux principales familles régnantes. Un druide, Obrigan, et ses deux apprentis ont pour mission de retrouver les assassins avant qu'une nouvelle guerre n'éclate. Mais pour la première fois, Obrigan, l'un des plus réputés maître loup de la forêt, se sent impuissant face à l'énigme sanglante qu'il doit élucider… Chaque nouvel indice soulève des questions auxquelles même les druides n'ont pas de réponses. Une seule chose lui apparaît certaine : la mort de ces quarante-neuf innocents est liée aux secrets les plus noirs de la forêt…

    Le seul livre d'Olivier Peru que j'ai lu est un one-shot fantasy young adult qui s'appel Daryl Ouvremonde, un ouvrage avec des illustrations absolument sublime et une histoire qui m'avait énormément plu. J'avais adoré la plume de l'auteur et je m'étais promise de lire autre chose de lui. Druide est dans ma PAL depuis un moment et j'ai pu le trouver en occasion il y a peu. Il ressort très souvent pendant les challenges du mois de la fantasy, le printemps de l'imaginaire francophone ou encore, le Pumpkin autumn challenge et à chaque fois, les participants me donnent vraiment envie de m'y plonger. Je pense qu'il va être parmi mes premières lectures de cet été. 

    ¤L'assassin Royal Tome 1 écrit par Robin Hobb // Fantasy américaine // sorti en 2001 // éditions J'ai Lu // 509 p.

    Au château de Castelcerf le roi Subtil Loinvoyant règne sur les Six Duchés ; il est aidé dans sa lourde tâche par son fils Chevalerie qui, comme son père et tous les nobles du royaume, porte le nom de la qualité que ses parents espéraient le voir développer. Ainsi le frère du Roi-servant s'appelle-t-il Vérité et leur demi-frère, né d'un second lit, Royal. Suite à une aventure restée inconnue de tous, Chevalerie donne à la lignée un nouveau descendant : un bâtard, dont la simple existence va bouleverser le fragile équilibre qu'avait établi le roi pour contrôler ses turbulents fils. Ce héros malgré lui, nommé Fitz, voit son avenir s'assombrir au fil du temps. Alors que les autres enfants ont déjà leur place à la cour et dans ses intrigues, lui devra la mériter et servir la couronne en devenant ce que personne ne voulait être : l'Assassin royal. Au service de son roi, il apprendra les poisons, le meurtre et la trahison...

     Encore un livre que j'ai envie de découvrir depuis dès années ! La saga de Robin Hobb fait parti de ces classiques de la fantasy dans lesquels j'ai hâte de m'y plonger. Je sais qu'il y a beaucoup de tome et qu'ils me découragent un peu, mais j'ai envie de croire que je pourrais me mettre à jour dans cet univers qui a l'air à la fois très complet et complexe avec des personnages qui sont devenus cultes pour beaucoup.

    ¤L'anomalie écrit par Hervé Le Tellier // Littérature française // sorti en 2020 // éditions Gallimard // 336 p.

    «Il est une chose admirable qui surpasse toujours la connaissance, l’intelligence, et même le génie, c’est l’incompréhension.»
    En juin 2021, un événement insensé bouleverse les vies de centaines d’hommes et de femmes, tous passagers d’un vol Paris-New York. Parmi eux : Blake, père de famille respectable et néanmoins tueur à gages ; Slimboy, pop star nigériane, las de vivre dans le mensonge ; Joanna, redoutable avocate rattrapée par ses failles ; ou encore Victor Miesel, écrivain confidentiel soudain devenu culte.
    Tous croyaient avoir une vie secrète. Nul n’imaginait à quel point c’était vrai.

    Certains d'entres vous le savent, le seul prix Goncourt que j'ai lu jusqu'à présent, c'était "Au revoir là-haut" de Pierre Lemaître, que j'avais beaucoup aimé et dont j'avais déjà vu l'adaptation du film avant que j'avais tout aussi apprécié. Je m'étais promise alors de tenter dans lire d'autres mais jusqu'à cette année, aucun des lauréats ne me faisaient envies. Par contre, "l'anomalie", dès que j'ai entendu parlé du résumé, il m'a tout de suite intéressé et intrigué. Je vais donc pouvoir profiter de l'exemplaire que j'ai offert à mon père pour son anniversaire (qu'il a lu et adoré), et m'y mettre très bientôt. Lui aussi fait parti de ces livres de ma PAL que j'ai envie de dévorer très vite. J'espère vraiment apprécier car je vois pas mal d'avis mitigés et c'est souvent "soit on adore, soit on déteste" donc on va croiser les doigts pour le coup de cœur.

    ¤La fabrique de poupées écrit par Elizabeth Macneal // historique britannique // sorti en 2019 // éditions de Noyelles (France Loisirs) // 470 p.

    La liberté est une chose précieuse.
    Londres, 1850. L'Exposition universelle va bientôt ouvrir ses portes dans le tout nouveau Crystal Palace, et les badauds se pressent pour venir admirer cette merveille. Parmi eux, Iris, modeste employée dans un magasin de poupées, à la beauté mâtinée de difformité, qui rêve de devenir artiste peintre. Et puis il y a Silas, taxidermiste amateur de macabre et de curiosités, désireux d'y exposer ses créatures. Ces deux-là se croisent, et leurs destins en seront à jamais bouleversés. Iris accepte bientôt de poser pour Louis Frost, un jeune peintre préraphaélite. Avec lui, le champ des possibles s'élargit, et le modèle, avide de liberté, découvre peu à peu l'art et l'amour. Mais c'est compter sans Silas, qui rôde non loin de là, tapi dans l'ombre, et n'a qu'une idée : faire sienne celle qui occupe toutes ses pensées, jusqu'à l'obsession...

    Campée dans un Londres à la Dickens, La Fabrique de poupées met en scène la détermination d'une femme à s'affranchir de sa condition. C'est aussi un conte cruel, raffiné et résolument moderne, au suspense maîtrisé, qui explore avec une précision chirurgicale les frontières entre l'amour, le désir et la possession.

    Lui aussi, quand je l'ai vu pour la première fois dans le catalogue de France Loisirs, le résumé m'a tout de suite intrigué. Ma mère l'a lu, elle n'a pas eu de coup de cœur mais elle l'a bien aimé quand même. Elle m'a dit qu'elle voyait beaucoup de ressemblance dans le schéma de l'histoire avec "Le parfum" de Patrick Süskindet comme elle l'avait lu quelques temps avant et adoré sa lecture, je pense que c'est ce qui l'a un peu freiné. En tout cas, il m'intrigue toujours autant et je trouve sa couverture sublime en plus de la thématique qui m'interpelle beaucoup. J'espère vraiment pouvoir me le caser cet été.

    ¤Ceux qui ne peuvent pas mourir tome 2 écrit par Karine Martins // historique/fantastique/policier // sorti en 2021 // éditions Gallimard Jeunesse // 352 p.

    Paris, 1889. Tandis que l'Exposition universelle bat son plein, ses promoteurs sont assassinés les uns après les autres. Sorti des geôles de la Sainte-Vehme après deux ans d'emprisonnement, Gabriel Voltz est missionné pour enquêter. Il retrouve sa protégée, l'intrépide Rose, et Gérgoire, leur complice. Qui peut-être à l'origine de crimes aussi barbares ? Si certains accusent les indigènes exhibés à l'Exposition coloniale, d'autres y voient la marque des créatures surnaturelles qui peuplent le Paris souterrain.

    Vous le savez si vous avez suivi mon calendrier de l'avent 2020 et mon bilan lecture 2020, ce fut un de mes deux plus gros coup de cœur de l'année pour le tome 1. Je ne m'attendais pas à apprécier autant ma lecture du fait que c'est rare aujourd'hui, qu'un jeunesse/adolescent me plaise autant. Forcément j'ai attendu la suite avec grande impatience et qu'elle est sortie, je me suis jetée dessus. J'ai pris mon la en patience pour ne pas le lire dans la foulée car j'avais déjà ma PAL de prête pour le challenge Young Adult de la bouquinade mais pour sûr qu'il va faire parti de ces lectures que je ne vais pas tarder à faire. J'ai vraiment hâte de retrouver les personnages et l'univers de l'autrice.

    PAL été 2021

    ¤Les détectives du Yorkshire tome 2 écrit par Julia Chapman // policier britannique // sorti en  2018 // éditions de Noyelles (France Loisirs) // 479 p.

    Quand Mme Shepherd vient voir Samson O'Brien à l'Agence de Recherche des Vallons, convaincue que quelqu'un essaie de la tuer, le détective privé pense avoir affaire à une vieille dame un peu sénile. Pourtant, après une série de curieux incidents à la maison de retraite de Fellside Court, il se demande s'il n'aurait pas dû prendre la chose un peu plus au sérieux...
    Alors que Noël approche, Samson se lance dans une enquête qui l'oblige à renouer avec les habitants de Bruncliffe, ceux-là mêmes qu'il a fuis une dizaine d'années auparavant et qui le traitent à présent comme un paria. Et qui mieux que la tempétueuse Delilah Metcalfe, propriétaire de l'Agence de Rencontre des Vallons, peut l'aider à regagner leur confiance ?

    C'est donc le premier tome de cette saga policière qui avait été mon plus gros coup de cœur littéraire de 2020 et si ça fait un moment que je le possède, ainsi que la suite jusqu'au tome 5, je n'ai toujours pas eu l'occasion de me le caser. Ce sera donc lui, ma toute première lecture et cela, même si il se passe durant la période de l'hiver oui oui. J'aurais adoré le lire pour le cold winter challenge mais j'étais tellement overbooké avec les cours que je n'ai pas eu le temps de le lire. J'espère malgré tout retrouver ce même engouement, cette même passion que j'avais eu en découvrant le tome 1. 

    ¤La tresse écrit par Laetitia Colombani // littérature française // sorti en 2018 // éditions le livre de poche // 240 p.

    Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.
    Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.
    Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.
    Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est réservé et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.
    Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.

     Voici une lecture qui m'a très souvent été conseillé par ma mère qui avait adoré ce livre. Ce sera chose faite cet été et je pense ne pas avoir trop de difficulté à me le caser vu qu'il a l'air assez court et rapide à lire. J'ai aussi les victorieuses de la même autrice qui m'attends mais je compte plus le lire soit cet automne soit cet hiver. Pour celui-ci, je me suis dis que c'était parfais pour à la fois voyager un peu mais aussi passer un bon moment avec plein d'émotions. Je sais que c'est un livre très populaire donc si vous l'avez lu, n'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé et des victorieuses aussi.

    ¤La trilogie du Magicien noir tome 2 écrit par Trudi Canavan // fantasy australien // sorti en 2016 // éditions Milady // 757 p. 

    Aujourd'hui, vous avancez d'un pas sur la route qui fera de vous des mages. Vous êtes des novices, vous devez jurer de respecter les lois de la Guilde et de ne jamais, jamais jeter de sort sans la présence d'un magicien.
    Le plus important, pour un mage, est la connaissance. Et même si ses pouvoirs se manifestent d'eux-mêmes, il mourra s'il ne sais pas les contrôler.

    Tous les novices de la Guilde des magiciens viennent de familles puissantes... sauf Sonea. Mais elle sait bien qu'elle peut se tourner vers ses maîtres Dannyl et Rothen pour leur demander de l'aide. En tout cas, jusqu'à ce que d'infâmes rumeurs commencent à courir sur elle - et qu'Akkarin, le haut seigneur, intervienne. Nommé ambassadeur de la Guilde, le seigneur Dannyl part pour la cour d'Elyne où il entreprend une mission secrète : reprendre la quête que le haut seigneur lui-même entama puis abandonna il y a longtemps, à la recherche d'anciens savoirs magiques. Cependant, ignorant les motivations réelles de sa mission, Dannyl fait bientôt face à des dangers inattendus... Sonea, quant à elle, a presque oublié le sombre secret d'Akkarin ; mais cacher la vérité est peut-être une grave erreur...

    Oui autant je compte commencer de nouvelles sagas avec l'assassin royal, autant j'aimerais aussi beaucoup avancer dans celles que j'ai encours depuis longtemps. J'ai envie acheté le tome 2 et j'aimerais bien terminer cette trilogie cette année parce que comme tout le monde, j'ai plus de saga en cours que fini. Le premier tome n'avait pas été un coup de cœur mais j'avais bien aimé l'univers et le style d'écriture était très addictif. J'espère que je saurais me remettre dans l'action et de me rappeler des personnages et de l'histoire rapidement car ça fait un moment que j'ai lu le tome 1.

    ¤Le tatoueur d'Auschwitz écrit par Heather Morris // historique anglais // sorti en 2021 // éditions j'ai lu // 256 p.

    L'histoire vraie de Lale Sokolov, Juif chargé de tatouer les femmes arrivant à Auschwitz. C'est ainsi qu'il rencontre Gita et en tombe amoureux. Ensemble, ils partagent des moments volés au cœur de l'horreur, sans jamais perdre l'espoir d'être réunis à leur sortie du camp.

    Sous un ciel de plomb, des prisonniers défilent du camp d'Auschwitz. Bientôt, ils ne seront plus que des numéros tatoués sur le bras. C'est Lale, un déporté, qui est chargé de cette sinistre tâche. Il travaille le regard rivé au sol pour éviter de voir la douleur dans les yeux de ceux qu'il marque à jamais.
    Un jour , pourtant, il lève les yeux sur Gita et la jeune femme devient sa lumière dans ce monde d'une noirceur infinie....

    Oui j'ai pas mal de romans historiques que j'aimerais lire cet été et celui-ci, j'en ai entendu que du bien. C'est ma mère qui l'avait prit pour elle à la base mais elle ne l'a toujours pas lu car elle se le réserve aussi pour cet été. J'espère pouvoir le lancer rapidement avant elle car sinon, je crains que je n'aurais pas le temps de le livre avant cet automne. Sinon bah, je compte bien le reporter pour plus tard mais dans tous les cas, je veux le lire cette année. Je sens une histoire poignante et qui va me faire passer par pleins d'émotions. 

    ¤Les récits du demi-loup T1 Véridienne écrit par Chloé Chevalier // fantasy française // sorti en 2015 // éditions Hélios (les moutons électriques) // 397 p.

    Au bord de l’implosion, le royaume du Demi-Loup oscille dangereusement entre l’épidémie foudroyante qui le ravage, la Preste Mort, les prémisses d’une guerre civile, et l’apparente indifférence de son roi.

    Les princesses Malvane et Calvina, insouciantes des menaces qui pèsent sur le monde qui les entoure, grandissent dans la plus complète indolence auprès de leurs Suivantes. Nées un jour plus tard que les futures souveraines auxquelles une règle stricte les attache pour leur existence entière, les Suivantes auraient dû être deux. Elles sont trois. Et que songer de la réapparition inopinée du prince héritier, Aldemor, qu’une guerre lointaine avait emporté bien des années auparavant ? Avec lui, une effroyable réalité rattrape le château de Véridienne, et le temps arrive, pour les Suivantes et leurs princesses, d’apprendre quels devoirs sont les leurs.

    Et voila, on arrive à la fin de cette PAL de 11 livres que j'espère lire cet été. Il s'agit également d'une saga qui me fait de l'œil depuis des années. Déjà, parce que ce sont les éditions des moutons électriques et qu'ils sortent principalement que des pépites. Sauf, que malgré la qualité de leur travail éditorial, leurs livres restent assez chères et c'est pourquoi, je suis ravie de leurs collections poches. J'ai trouvé mon exemplaire en occasion en plus de cela et j'espère pouvoir me trouver toute la saga en poche si ce tome 1 me plait mais je n'ai aucun doute là-dessus. L'univers a l'air vraiment intéressant, très chouette et du peu d'extraits que j'ai lu, ça semble très bien écrit !

    Et vous ? Que pensez-vous de ces lires et lesquels aimeriez-vous découvrir ?

    « Top 7 Ces rares groupes de Kpop dont j'aime absolument tous les titresSouvenirs souvenirs... Années 2004 à 2005 (spécial Asie) »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 27 Juin à 22:06

    La tresse et Le Tatoueur d'Auschwitz sont dans ma pal, j'ai hâte de les lire. 


    En ce moment je lis Am Stram Gram de M.J ARLIDGE.

      • Lundi 28 Juin à 09:05

        Oh j'en ai beaucoup entendu parlé, c'est bien ? ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :