• Les messagers des vents Tome un {Clélie Avit}

    Les messagers des vents Tome un, de quoi ça parle ?

    Le messager des vents Tome un Clélie Avit

     

    Roman Français de 2015 // fantasy/aventure/romance // tome 1 sur 4

    Ses cheveux bleus, son pendentif, il faut les cacher, Eriana le sait. Fuir, rester sur le qui-vive, l’arc à la main, c’est son quotidien. Le jour où elle croise la route de Setrian, jeune messager de la cité d’Ivoire, tout bascule. Eriana a été désignée par une prophétie, avec neuf autres jeunes filles. Les pouvoirs de l’une d’entre elles permettront de sauver Myria.

    Le problème : Eriana n’a pas conscience de l’existence de ses pouvoirs. Elle ne connaît pas leur étendue, ignore comment les utiliser. Pourtant, il lui faudra apprendre les codes de Myria, déjouer les pièges, deviner le jeu de ses ennemis.

    Mon Avis

    Si vous voyez mon enthousiasme actuellement, vous saurez à quel point ce premier tome m'a en tout point enchanté, chamboulé et fait rêvé. Oui vous l'aurez compris, nous avons à faire ici à un coup de cœur et de ce que j'ai pu lire jusqu'à présent sur le net, il semblerait que la suite soit toute aussi surprenante et réussie que cet opus. Honnêtement, je ne connaissais pas Clélie Avit avant de recevoir ce tome un grâce à une boxe du Petit Colibri. En voyant son parcours, croyez-le bien que je regrette et j'ai très envie de me jeter non seulement sur la suite, mais aussi sur son tout premier titre "Je suis là", lauréat du prix Nouveau Talent de la fondation Bouygues Telecom. De plus, elle fait partie de ces rares auteurs français à être traduit dans plus d'une dizaine de langues !

    Enfin, cessons ces éloges pour en faire d'autres qui seront directement liées à cette histoire qui saura, j'en suis certaine, vous emporter vous aussi. Commençons par le style d'écriture très travaillé, très fluide et enchanteresse de l'auteur. Dès le début, on sent la maîtrise parfaite de la langue et l'auteur n'hésite pas à alterner le langage courant avec le langage soutenu ce qui donne un certain rythme de lecture fort appréciable, de même que le mélange des phrases courtes et longues qui permet une fluidité bienvenue dans notre lecture au vu de ce gros pavé de près de 700 pages que forme le format poche que je possède. L'auteur aime jouer avec les mots et cela se ressent principalement dans la forme de ses prophéties que tentent de déchiffrer aussi bien ses lecteurs que ses personnages. Dans la forme, j'ai également adoré sa façon d'introduire ses personnages dans l'histoire. Elle prend le temps de développer chacun d’eux de même que chacune des relations entre eux. Je pense notamment au personnage de Friyah car on sent que celui-ci possède une storyline bien à lui et c'est très certainement le personnage que j'ai le plus envie de voir évoluer vu la façon dont Clélie l'a développé aussi bien dans sa partie solitaire, que sa rencontre avec notre héroïne, Eriana, que son amitié avec Matheïl. 

    Mais avant de vous parler des personnages, restons un peu dans l'univers même que l'auteur a su modeler tout en finesse en nous donnant le minimum d'informations à avoir pour bien comprendre l'enjeu des protagonistes et de leur quête. On sent qu'elle a passé des heures à en construire les lois, la hiérarchie, son fonctionnement, la magie bien particulière qu'elle nous propose... Chaque élément est vraiment travaillé à fond et rien n'est laissé au hasard. Même le personnage le plus insignifiant peut se révéler être d'une importance capitale et pour cela, je ne peux pas vraiment citer de noms car ça vous gâcherez vraiment la surprise. Nous avons notre lots de surprises tout comme des retournements de situations, aussi bien prévisibles pour certaines que non. Enfin, les descriptions de l'auteur sur son univers et ses paysages sont justes sublimes à lire et vous aurez de suite des images dans votre tête. En tout cas, c'est ce qu'il s'est passé pour moi.Je n'ai eu aucun mal à me représenter chaque ville, chaque forêt, chaque territoire et chaque bâtiment que nous présent Clélie et si jamais une adaptation cinématographique ou en série doit se faire, croyez bien que je suivrais avec attention chaque détail de la production qui nous sera délivré !

    En bref, tout est pensé pour nous dépayser totalement et nous retrouver littéralement dans un autre monde durant notre lecture. Du coup, passons enfin aux personnages voulez-vous ? Ceux-ci sont justes excellents, comme tout le reste et on ne peut que très vite s'attacher à eux pour avoir rapidement notre préféré. J'avoue que j'ai eu du mal à me décider mais je dois dire que l'auteur a un don avec les personnages enfants. Je crois que les deux qui m'ont le plus marqués et impressionnés, sont très certainement Matheïl et Friyah. De par leur rencontre et leur amitié qui se forme petit à petit, ces deux-là ont chacun une histoire et une destiné qui leur est propre. Si nous connaissons tous celle de Matheïl, pour le cas de Friyah, nous sommes sans cesse dans le doute et j'ai ma petite théorie le concernant en attendant de lire la suite... C'est deux personnages sont très différents l'un de l'autre mais se complètent également et le comportement qu'à Friyah avec Matheïl me fait étrangement penser à celui qu'à Setrian avec Eriana. Si on ne doute pas que ces deux-là finiront très certainement en couple, j'ai beaucoup aimé la façon de Clélie de détourner les clichés habituels de la romance en forçant une part de celle-ci d'une manière assez originale je dois dire, par rapport aux pouvoirs des deux concernés. Sans pouvoir en révéler plus, l'attractivité entre les deux est loin d'être aussi simple qu'il n'y parait et nous sommes bien loin des histoires d'amours à l'eau de rose dont nous sommes habitué. D'autant que d'après ce que j'ai compris, la suite est tout aussi loin d'être rose pour nos deux héros aux forts caractères et chacun ayant sa propre vision des choses. C'est ce que j'aime ici, le fait que l'un ne dépend pas totalement de l'autre et chacun prend ses propres décisions sans être forcément influencé par leur moitié. J'ai aussi apprécier que pour une fois, ce ne soit pas le personnage secondaire qui se rend compte en premier de ses sentiments pour l'héroïne mais que les deux arrivent plus ou moins en même temps et que se sont d'abord les sentiments de Eriana que l'on connait pour Setrian plutôt que l'inverse. Un très bon point et j'ai d'autant plus hâte de voir comment les choses entre eux vont évoluer.

    Pour parler des personnages secondaire, j'avoue que j'ai tout aussi bien adoré détester les antagonistes que les protagonistes. On retrouve les mêmes schématiques dans les personnages que l'on a en général en fantasy. Ainsi, nous avons le sage avec Judin en bon personnage intriguant et qui sait toujours tout avec une longueur d'avance sur les autres, le badasse avec Hajul et du côté des antagonistes, la chef sadique, celle que l'on adore détesté par son caractère de cochon mais que l'on en vient à plaindre et enfin, celle qui est mon troisième coup de cœur en terme de personnage ici, l'antagoniste qui nous effraie parce qu'on ne sait jamais sur quel pied danser avec lui et qu'on ne lui connait pas grand... Je ne peux même pas vous dire les noms des antagonistes car ils sont des surprises, parfois on s'y attend et d'autres fois, on est sur le cul de leurs agissements et pour certains d'entres eux, je trépigne d’impatience de les revoir.

    Enfin bref, vous l'aurez comprit je crois, juste foncez sur cette saga ! Que vous aimez la fantasy, l'aventure avec un grand A ou les histoires d'amours, vous trouverez de tout cela ici et moi, sur ce, je fonce me procurer la suite !!!

    Ma Note

     20/20

    « Inspiring Generation (KDrama 2014)Souvenirs, Souvenirs... années 90 »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :