• Les Manteaux de gloire

    Les manteaux de gloire, de quoi ça parle ?

    Les manteaux de gloire

    Le roi est mort. Désormais considérés comme des traîtres, les Manteaux de gloire, son fidèle ordre, ont été séparés. Falcio val Mond et ses amis Kest et Brasti en sont réduits à travailler comme gardes du corps pour un noble qui refuse de les payer. Mais ce dernier meurt dans une mise en scène faisant du trio le coupable idéal. Une conspiration se trame dans la cité la plus corrompue du monde et menace tout ce pour quoi Falcio et ses alliés se sont battus. S'ils veulent déjouer le complot et réunir les Manteaux de gloire, les trois amis ne pourront compter que sur leurs épées et le serment qu'ils ont prêté...
     
    Mon Avis
     
    Les amis, nous nous retrouvons aujourd'hui pour parler de ma deuxième lecture pour le mois de la fantasy et autant vous dire que j'en ressors très mitigée. Pourquoi ? Eh bien il y a autant de choses que j'ai aimé que d'autres que je n'ai pas aimé. Déjà, comme souvent à mon habitude, je préfère commencer par les points négatifs. J'ai eu beaucoup de mal avec l'univers car je n'arrivais pas à me représenter vraiment les lieux dans ma tête et c'est une des choses que j'apprécie le plus en fantasy, c'est vraiment pouvoir imaginer les décors et les paysages avec les descriptions, et là, malheureusement, ça ne l'a pas fait.
     
    Ensuite, les retournements de situations n'ont pas su me surprendre et pourtant, quand on arrive vers la fin, il y en a pas mal mais je ne sais pas... A chaque fois je me disais « mouais... pourquoi pas... » Car je trouve qu'on n'a pas suffisamment d'indices pour parvenir à ces conclusions nous même en outre parce que les personnages ne sont pas suffisamment développés, du moins, les secondaires. J'ai eu pas mal de difficulté à accrocher aux personnages que j'ai trouvé clichés en particulier Falcio, notre narrateur. On arrive du coup à la raison principale de ce manque de piste mais qui pourtant, est dans mes points positifs du roman. Ouais je sais, c'est bizarre.

     Il s'agit bien sûr du style d'écriture et c'est très bien qu'il arrive au milieu car j'ai aussi était mitigé par celui-ci. J'ai trouvé très original le fait d'écrire un roman fantasy à la première personne du singulier car c'est très rare et ça change un peu. De même que la façon de l'auteur d'introduire son roman. C'est comme si nous nous retrouvions soudainement en pleine séance de relaxation par sa façon de nous faire entrer dans son univers. En revanche le petit bémol, c'est que tu coup, on a une vision assez restreinte de l'univers puisque tout du long, nous n'avons que le point de vue de Falcio. Comme je le disais, je l'ai trouvé particulièrement cliché, ses réflexions n'avaient rien d'original si vous lisez pas mal de fantasy, vous devinez facilement son attitude se qui enlève toute surprise dans le scénario.
     
    Par contre, j'ai bien aimé sa relation avec ses deux amis, Kest et Brasti, qui dans le genre des personnages stéréotypés, font très fort entre le mec un peu sombre qui arrive à tout faire et celui qui balance des vannes à tout va... Néanmoins, je pense que j'ai une préférence pour la personnalité et le mystère qui entour Kest. C'est celui qui est le mieux décrit car Falcio se compare, la majorité du temps, à Kest, pense à lui, le considère un peu comme son héros et j'ai trouvé cette confiance entre eux deux très touchante. Donc, si vous n'aimez pas Falcio, le seul autre personnage qui est suffisamment bien décrit pour lequel on peut s'identifier, c'est Kest. J'ai eu un petit coup de cœur pour le général Feltock et la Tailleuse. Sans surprise, ma relation préférée dans l'histoire est celle du roi et de Falcio. Leur amitié est très ambiguë je trouve, du début à la fin. Je ne sais pas si ça vient juste moi, par apport à la proximité du roi envers Falcio ou la manière dont Falcio pense encore à son roi même tant de temps après sa mort... ou si c'était fait exprès pour qu'on se pose la question du et si ? Et si le roi avait eu des sentiments pour Falcio et vice versa à un certain moment dans sa vie ? Je crois que le moment le plus propice pour ce poser cette question, c'est quand on arrive à la fin et si vous avez lu le livre, vous savez de quoi je veux parler et si non, eh bien vous savez ce qu'il vous reste à faire hein ?
     
    Quant aux personnages féminins, ils sont malheureusement relégués en arrière plan. Alors certes, il y a le fil rouge sur la mystérieuse Aline, la femme qu'aimait Falcio, puis sur l'enfant qui porte ce même prénom qui apparait par la suite, qui prennent quand même beaucoup de place mais sinon... Ethalia m'a aussi fait une très forte impression mais on ne la voit que pendant quelques pages ce qui est dommage. Ce personnage me paressait tellement intéressant que l'auteur aurait pu écrire un livre complet sur elle pour la suivre car c'est typiquement le genre de protagoniste qu'on a envie de suivre. Puis nous avons Trin et Valiana. Autant sur la première, ben, nous n'avons pas énormément de détails sur elle, autant la deuxième j'ai beaucoup aimé son histoire. La seule qui m'a vraiment parue assez originale par apport à tout le reste.

    Donc voila, une lecture dont je reste assez mitigée mais qui est accessible à tous, notamment pour ceux qui ne lisent pas beaucoup, pour son style d'écriture très simple et si vous aimez les retournements de situation, alors vous allez être servit !

    Ma note

    12/20Et toi ? Tu as lu ce livre ? Comme d'habitude, n'hésite pas à me dire ce que tu en as pensé ! happy


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :