• L'héritage des rois passeurs

    L'héritage des rois passeurs, de quoi ça parle ?
     
    Livre L'héritage des rois passeurs
     
     Ombre, univers peuplé de magie, et Rive, le monde tel qu'on le connaît, sont les deux reflets déformés d'une même réalité.  
    Énora est unique : elle peut traverser d'un monde à l'autre. Lorsque sa famille est brutalement décimée par des assassins masqués, elle se réfugie au seul endroit où ses poursuivants ne peuvent l'atteindre. Au royaume d'Ombre, sur la terre de ses ancêtres. Là-bas, Ravenn, une princesse rebelle, fait son retour après neuf ans d'exil passés à chasser les dragons du grand sud. Sa mère, la reine, est mourante. Ravenn veut s'emparer de ce qui lui revient de droit : le trône d'Ombre. Et elle n'est pas la bienvenue.
    Deux mondes imbriqués. Deux femmes fortes, éprouvées par la vie. Deux destins liés qui bouleverseront la tortueuse histoire du royaume d'Ombre...
     
    Mon Avis
     
    Lorsque je l'ai vu à la bibliothèque parmi les nouveautés, je n'ai pas pu m'empêcher de le prendre puisque beaucoup de gens en parlait dans le groupe du mois de la fantasy. L'héritage des rois passeurs me permet notamment de terminer mon challenge dans lequel je devais lire sept livres. Dans mon cas, ce fut huit livre, ou plutôt, sept et demi puisque je n'ai pas pu finir les couleurs de l'acier pour des raisons qui sont expliquées dedans. Donc, qu'est ce que j'en ai pensé ?
     
    Déjà il rejoint mes coups de cœur de ce challenge qui sont Haut Royaume de Pierre Pevel et Rue Farfadet de Raphaël Albert. Pourquoi ? Tout simplement pour son univers très riche et le monde d'Ombre qui nous dépayse complètement. L'auteur, Manon Fargetton, nous entraine dans une toute nouvelle mythologie avec des dieux et des légendes de son invention, que l'on peut tout aussi bien apprécier que détester.
     
    Alors certes, même si c'est un coup de cœur, il y a quand même une chose que je n'ai pas réussit à apprécier, le début et les rôles qu'y jouent les personnages d'Enora et d'Alex. Déjà, j'aurais vraiment aimé qu'Alex devienne un personnage à part entière et non pas juste le voisin, ancien béguin d'Enora. J'aurais voulu qu'il participe pleinement à l'aventure lui aussi. Le fait qu'il réapparaisse pour quelques temps vers la fin n'a fait que renforcer cette idée de vouloir le voir agir un peu plus en héros.
     
    Quant à Enora, le fait qu'elle l'abandonne comme ça, sans penser une fois à ce qu'il pourrait ressentir et en s'enfuyant avec deux inconnus, j'ai trouvé sa réaction pas très logique sur le coup. Bon après réflexion, je me suis dis, ok pourquoi pas, elle était choquée et tout mais je pense que c'était surtout un moyen pour l'auteur de se débarrasser justement du personnage d'Alex sans que ses lecteurs ne se posent davantage de questions là dessus.
     
    En revanche, par la suite, j'ai adoré l'évolution d'Enora mais aussi des autres personnages, en particulier Hank. Hank est surement le protagoniste que j'ai préféré suivre du début à la fin pour sa storyline, d'ailleurs, j'ai aussi beaucoup apprécié que le dernier paragraphe soit écrit de son point de vue ce qui permet notamment une très bonne fin. Par contre, bien évidemment, j'ai largement préféré le couple très originale de Ravenn plutôt que celui d'Enora. D'ailleurs, entre les deux filles, j'ai une immense préférence pour la personnalité de Ravenn.
     
    J'ai également beaucoup apprécier la façon dont l'auteur développait les relations entres ses personnages, en particulier les histoires d'amours.Parmit les personnages secondaires, j'ai surtout retenu Lïam, que j'ai trouvé trop choupinesque par moment mais aussi Jana. Pareil le fait qu'on ne la voit plus pendant un temps m'a un peu déçu.
     
    Outre les personnages, j'ai énormément apprécié les descriptions, les paysages qui nous permettent de vraiment plonger dans le monde qu'a créé l'auteur. Pour dire la vérité, tout au long de ma lecture, j'ai visualisé le récit dans ma tête comme un film ou même une série. J'ai lu ce livre en deux jours et à chaque nouvelles parties je me disais, hop, une nouvelle saison une ! :)
     
    J'ai aussi trouvé l'actions et les combats très addictifs ici, j'en voulais toujours plus pour voir comment s'en sortirait les personnages. Je parlais d'évolution, il y a toute la partie entrainement pour Enora que j'ai aimé suivre et bien sûr, la fameuse rencontre entre Enora et Ravenn et la, je ne vous spoile pas parce que bon, on se doute en lisant le résumé que les deux se croiseront à une moment donné dans leurs quêtes.
    Pour en revenir sur la fin, ce que j'ai surtout apprécié sur elle, c'est qu'elle ne permet pas d'envisager une suite. Quand on voit la façon dont se conclut ce roman, ça parait difficile à moins de garder l'univers du monde d'Ombre mais de changer les protagonistes.
     
    En bref, malgré un début assez mitigé, j'ai eu un petit coup de cœur pour l'héritage des rois passeurs. Les personnages sont tous très attachants et pour une fois, les femmes sont mise à l'honneur. On a droit à un très bon style d'écriture, d'ailleurs, je n'en ai pas parlé dans ma critique mais c'est parce que je n'avais rien à y dire, de même pour les antagonistes, qui sont assez originaux de part leurs évolutions psychologique, c'est vraiment une très belle épopée que nous avons là. Distrayante et simple à lire, elle est accessible à tous. Sur ce, je vais en profiter pour faire une petite pause dans mes lectures fantasy pour lire un peu autre chose car même si c'est un genre que j'affectionne tout particulièrement, j'avoue qu'après sept livres et demi sur le même registre, je sature un peu là. :)
     
    Ma note
    15/20
    Et toi ? Tu as lu ce livre ? Comme d'habitude, n'hésite pas à me dire ce que tu en as pensé ! happy

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :