• L’élixir d'oubli (tome deux du Paris des merveilles de Pierre Pevel)

    L'élixir d'oubli, de quoi ça parle ?

    L’élixir d'oubli (tome deux du Paris des merveilles de Pierre Pevel)

    Roman Français 2017 // Steampuck/Fantasy/policier // 432 pages

    Paris, début du xxe siècle.
    Dans un Paris de la Belle Époque où se côtoient gnomes, dryades, chats-ailés et arbres enchantés, Louis Denizart Hippolyte Griffont, membre
    reconnu d’un club de gentlemen magiciens, est sur une nouvelle affaire de meurtre. La victime est un antiquaire apparemment sans histoires, mais l’enquête du mage le conduit à un nom que beaucoup redoutent : Giacomo Nero. Cet ambitieux mage noir pourrait bien être mêlé à une intrigue trouvant ses origines à l’époque de la Régence. En ce temps-là, Griffont était le chevalier de Castelgriffe. Érudit désinvolte et mage libertin, il s’apprêtait à affronter une société secrète et, ce faisant, collaborait pour la première fois avec une certaine baronne de Saint-Gil. Cependant, révéler aujourd’hui les secrets du siècle passé pourrait bien éveiller un confit s’étendant jusqu’à l’OutreMonde…
    Bienvenue dans le Paris des Merveilles.

    Mon Avis

    C'est reparti pour une chronique dans le cadre du Pumpkin Autumn Challenge avec mon retour sur ma première lecture (à l'heure actuelle, j'en ai déjà quatre de faite) et j'ai hâte de vous présenter ensuite celui sur L'enjomineur de Pierre Bordage qui lui est toujours en cours. 

    Je peux d'ors et déjà vous dire que j'ai adoré retrouver les personnages de Griffont et d'Isabelle e Saint-Gil mais aussi les cameos qui m'avaient plus dans le premier. Enfin plutôt un cameo en réalité et je suppose que puisqu'il est de retour ici, on ne peut plus appeler ça un cameo... Je veux bien sûr parler de Méliès hein. D'autant qu'ici, l'auteur nous présente une nouvelle surprise du même genre avec l'apparition d'Asèrne Lupin. C'est vraiment cet aspect là que j'aime dans cette trilogie, ces petites apparitions de personnages de fictions ou réels auxquels on ne s'attend pas forcément. Enfin pour Arsène Lupin si, car Isabelle me faisait penser à une Arsène Lupin au féminin dans le premier tome et du coup autant j'ai adoré leur rencontre, autant j'avoue avoir été un peu déçu par cette facilité scénaristique ici. 

    Du coup, pourquoi je commence par les nouveaux personnages ? Je ne vais pas me répéter sur le génie de Pierre Pevel et de son style d'écriture absolument divin, j'en parle déjà très bien dans ma chronique sur le premier tome. Non je voulais commencer directement par les nouveautés, notamment parmi les personnages donc pour vous montrer à quel point ils s'ajustent si bien dans l'histoire et rejoignent sans problème les protagonistes que l'on connait déjà. Du coup, pour le tome trois, je vois bien Sherlock Holmes intervenir ou Hercule Poirot, enfin un personnage détective bien représentative de la littérature et qui rejoindrait Griffont dans sa prochaine enquête. 

    Concernant les anciens personnages, l'auteur met un point d'honneur à essayer de tous les intégrer et de faire en sorte qu'ils se rencontrent à nouveau. ainsi on a un certain fil rouge sur leurs relations et leurs évolutions. Chaque scène est pensée avec soin, comme les retrouvailles entre Isabelle et Griffont, leurs interactions avec Cécile qui est un personnage que j'ai toujours du mal à cerner. Je n'arrive toujours pas à me décider si je l'aime ou pas car elle me parait toujours antipathique mais elle a un côté très intéressant à suivre aussi. 

    De la même façon que pour le tome un, l'introduction de l'histoire ne permet pas forcément de deviner de quelle affaire sera en premier plan. Nous avons toujours plusieurs intrigues qui se croisent avec les intentions des personnages qui semblent flou dans un premier temps et qui nous sont révélées petits à petits. Bon j'avais certes ce pressentiment de l'apparition d'Arsène Lupin à un moment donné mais pour le reste, on devine le scénario de l'auteur au fur et à mesure qu'il nous donne des indices. Pierre Pevel aime jouer avec les genres et les mots et cela se ressent tout au long de la lecture. 

    J'avoue que l'antagoniste de cette suite m'a un peu moins intéressé que celui dans le premier et que j'espère voir d'avantage les autres mondes grâce aux différents portails. 

    Pour le reste, je ne tiens pas vraiment à répéter ce qui avait été dit dans la chronique du tome un alors je vais en rester là, mon avis sensiblement le même et toujours avec cette impatience de lire la suite. ^^

    Ma Note

    18/20

    Et vous, connaissez-vous cette saga ? Que pensez-vous de ce tome deux ? 

    « L'abécédaire du drama challengeLegend of Fu Yao [Cdrama 2018 Premières Impressions] »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :