• Himitsu (Jdrama 2010)

    Himitsu, de quoi ça parle ?

    Himitsu (Jdrama 2010)

    Dates de diffusion du 15/10/2010 au 10/12/2010 // Drame/fantastique japonais //  9 épisodes X 48 mins

    La famille Sugita mène une vie simple et heureuse dans son petit pavillon de banlieue jusqu'à ce qu'un destin tragique ne s'abatte sur elle. Un jour, tandis que le père Heisuke doit rester à Tokyo à cause de son travail, la mère Naoko et la fille Monami prennent le bus pour aller voir les grands-parents à la campagne. Le chauffeur du car, épuisé, finit par s'endormir au volant et le véhicule tombe dans un ravin. Blessées, Naoko et Monami sont emportées à l'hôpital. Alors qu'elles sont étendues dans des lits côte à côte et que Heisuke est venu en catastrophe à leur chevet, Naoko finit par succomber à ses blessures au moment où Monami reprend conscience. Heisuke va alors se rendre compte avec effroi que l'âme de Naoko s'est transportée dans le corps de Monami. Il va devoir alors trouver comme accepter le fait que bien qu'elle soit décédée, sa femme est bien à ses côtés mais dans le corps de sa fille. En parallèle, il prend contact avec la famille du chauffeur pour essayer de comprendre les raisons de l'accident du car tandis que Naoko, de son côté, va découvrir de l'intérieur la vie de lycéenne de Monami et tous les soucis qui vont avec.

    Mon Avis

    Cela faisait des années, genre depuis sa sortie, que je souhaitais le voir et allez savoir pourquoi, j'ai toujours repoussé sa diffusion. Pourquoi ? A cause de la comédie romantique et du changement de corps qui intervint dans l'histoire. Les changements de corps, j'ai toujours eu du mal avec ce thème. Ne l'entendez pas ici comme changement de corps façon hybride mais bien comme deux personnages qui échangent leurs corps. Dans Himitsu, il s'agit uniquement de la mère qui devient donc sa fille et vous vous doutez bien que dans ce contexte, ça change beaucoup de ce que l'on a l’habitude de voir dans les dramas avec ce thème. C'est pourquoi, je l'ai choisi aussi bien pour le challenge de L'Explorateur dont le thème du mois était de voir un triangle amoureux (là aussi, forcément, ça allait changer la donne) mais aussi pour le challenge de Dungeon & Drama pour lequel je devais battre le monstre Lycanthrope et donc voir un drama avec un changement de corps. 

    L'autre raison, la principale pour laquelle j'avais envie de voir ce drama malgré son résumé, c'était bien évidemment, son casting. Mirai Shida et Sasaki Kuranosuke ensemble ? Alors pour ce dernier, j'ai principalement vu des dramas où il y tenait des rôles bien secondaires et où on est pas censé faire attention à lui mais suffisamment pour que je finisse par le remarquer. En revanche pour Mirai Shida la c'est une autre histoire ! Elle fait partie de ces actrices que je suis depuis leur quasi-début et que j'apprécie beaucoup. Et n'oublions pas non plus Fukikoshi Mitsuru (dont j'ai pas mal de drama dans ma witsh-liste) et Hashimoto Satoshi (qui est dans le même cas et que j'ai pu voir déjà dans plusieurs dramas également). Bref, un casting qui me faisais rêver dès le départ et un résumé qui changeait un peu la donne.

    Himitsu (Jdrama 2010)

    Himitsu (Jdrama 2010)

     

     

     

     

     

     

     

    A sa sortie toutefois, beaucoup de gens craignaient que l’inceste avec la relation entre le père et la fille (toujours possédée par l'esprit de sa mère donc), soit trop présent suite à une interview avec Shida Mirai et Sasaki Kuranosuke dans laquelle ce dernier disait qu'il y avait une scène d'amour compliquée à tourner en raison de leurs différences d'âges. Là-dessus, je veux bien les croire mais que je vous rassure de suite, il n'y aucune scène d'amour explicite dans la série. En réalité, je n'avais qu'une crainte, que les scénaristes se plantent complètement avec cette histoire de changement de corps et que toute l'histoire ne soit pas crédible pour un sous ! Heureusement, ce fut très loin d'être le cas ! Au contraire, tout le drama respirait l'intelligence du propos et le gros problème que rencontrent Sugita Heisuke et Sugita Monami (ou plutôt Naoko) pour se comprendre et communiquer comme avant. Evidemment que Naoko voudrait plus de contacte entre elle et son mari, mais celui-ci a beau essayer, il voit le corps de sa fille lorsqu'il tente une approche pour la toucher et forcément, ça rend les moments intimes plus compliqués. Encore plus lorsque Naoko décide de réellement prendre la place de sa fille, de continuer à la faire vivre à travers elle et de reprendre sérieusement les cours en plus de se rapprocher de ses camarades de classe, dont l'amoureux secret de Monami qu'elle ne leur avait jamais présenté jusque là. 

    A partir de là, entrent les problèmes de leur relation. Heisuke commence forcément à sentir un manque de relation sexuel et tente de trouver divers moyens pour y remédier et Naoko se sent évidemment bien trop vieille pour songer à sortir réellement avec Soma Haruki  mais se sent néanmoins touchée par sa personnalité et les sentiments qu'il voue à sa fille, sans jamais vraiment se décider à quoi faire avec lui, être sérieuse ou pas. Côté théorie, j'en ai plusieurs dont une que voici, je pense que Naoko a sérieusement envisagé de tout lui raconter, l'entièrement vérité pour qu'il souffre moins. D'ailleurs, j'aurais adoré que cela arrive et je me demande si elle n'a pas fini par réellement le faire quand on voit le dernier épisode dans lequel il apparaît. Ce qui expliquerait  également la fin pour laquelle je reviendrais avec une autre théorie plus bas. Très sérieusement, ce triangle amoureux m'a juste subjugué du début à la fin car lorsque l'on pense qu'il prend fin, ben non, Soma revient en force sur le devant de la scène et rend les choses encore plus compliqué entre Heisuke et Naoko.

    Himitsu (Jdrama 2010)

    Himitsu (Jdrama 2010)

     

     

     

     

     

     

     

    Quant à ce dernier, il tente tant bien que mal de préserver sa relation mais il aura face à lui deux grosses tentations, dont une que je trouve plus intéressante que l'autre parce que le personnage en question est justement, bien plus intéressant que l'autre. Je veux bien sûr parler de la femme du chauffeur de bus. L'enseignante n'avait rien de bien intéressant à part qu'elle faisait une bonne enseignante attachante, c'est tout. En revanche, la complexité de la relation entre la femme du chauffeur de bus, la fille de celle-ci et Heisuke était très bien mené dans l'ensemble. Bon dans un premier temps, j'avoue que j'étais quelque peu septique de l'idée saugrenu que voila. Qui irait aider la femme de celui qui avait tué sa femme (ou sa fille, question de point de vu) ? J'ai trouvé ça très chouette de voir que l'accident ne servait pas juste prétexte pour le changement de corps, mais qu'il restait un fil rouge constructeur du début à la fin pour l'avancer du scénario. J'étais contente de voir que l'actrice de Naoko ne serait pas juste un cadavre mais qu'elle reviendrait par la suite comme illusion des souvenirs de Heisuke et que le chauffeur de bus ne serait pas juste celui qui aurait tué tout le monde au cours du voyage, mais que Heisuke chercherait à comprendre pourquoi. Pourquoi ne s'était-il pas fait remplacer au dernier moment alors qu'il se sentait fatigué déjà avant de partir ? C'est le grand mystère du drama en fin de compte...

    J'avais dis que j'avais une dernière théorie à vous faire partager concernant la fin, la voici. D'après les commentaires que j'ai pu lire, beaucoup n'ont pas forcément compris la fin alors qu'elle me semblait évidente. Comme vous le savez pour ceux qui l'ont vu, le drama se conclu sur le mariage de Monami et de Negishi Fumiya (supposé fils biologique du chauffeur de bus qui ne l'est pas au final. Ce qui rend la chose beaucoup moins glauque). Au début du dernier épisode, on pense tous que Naoko va mourir puisque Monami reprend petit à petit le contrôle de son esprit et c'est au final ce qui va réellement arriver. A partir de là, de deux choses l'une, soit Naoko est effectivement morte à partir de ce moment-là mais elle a fini par survivre (sûrement parce que sa fille le voulait et qu'au fond d'elle, elles avaient gardé un infime lien) et revenir à un moment donné, soit, et c'est peut-être la théorie la plus logique, Naoko n'a fait que jouer la comédie depuis le moment où Monami reprenait supposément ses esprits et que ce n'était qu'elle et toujours elle. Dans ce cas, pourquoi avoir décidé de jouer le rôle de sa fille jusqu'au bout ? La raison est simple, Naoko savait que jamais Heisuke n'accepterait de la voir marier à un autre, après le départ de Soma, ce qui signifierait qu'aux yeux de tous, leur fille resterait à jamais célibataire ce qui serait quand même assez triste. Du coup, la seule façon pour elle de se défaire de Heisuke sans trahir leur promesse de mariage, c'est de se marier en tant que sa fille. Sauf que Heisuke fini par comprendre la supercherie et cela explique la raison pour laquelle il finit par retirer sa bague de fiançailles à la fin. Il a sûrement fini par comprendre qu'ils ne pourront jamais être pleinement heureux ensemble et cela laisse également supposer qu'il ira vers la prof de Monami. En revanche, il est vrai que j'aurais préféré dans ce cas que Soma reviennent et que Monami étant redevenue sa vraie fille, Heisuke finisse par accepter leur relation car bon, c'est quand même lui le centre du triangle amoureux à la base... Ce qui rejoindrait ma théorie plus haut, comme quoi Naoko lui aurait finalement tout raconté pour qu'il souffre moins, car du coup, cela signifierait qu'il aurait alors abandonné ses sentiments amoureux pour elle.

    Himitsu (Jdrama 2010)

    Himitsu (Jdrama 2010)

     

     

     

     

     

     

     

    Du coup au final, qu'en ais-je pensé ? C'est un drama sublime, merveilleux à voir, qui parle de différents problèmes quotidiens de façon très juste, en tentant d'apporter des réponses à ceux-ci mais sans être moralisateur à la fois. Il évoque aussi des sujets très dure comme les relations sexuelles pour les mineurs et les risques qu'ils encourent (le personnage de Yuri pour ça est excellent !) qui finissent par réellement se produire dans le drama, le regard des gens sur vous... En bref, je ne peux que vous le conseiller car je ne pensais vraiment pas adhérer à ce point. Pour moi, c'est également un des meilleures rôles de Shida Mirai, sûrement le plus compliqué à interpréter de sa carrière et c'est vraiment elle qui porte le drama sur ses épaules, elle s'en est brillamment sortie, tout comme son partenaire à l'écran ! 

    L'OST

    L'OST n'apportait pas grand chose de plus au drama et par ailleurs, hormis le theme song, impossible de trouver autre chose. Comme souvent dans les drama japonais, contrairement aux coréens ou aux chinois qui choisissent plusieurs chansons lors du montage, la musique n'est pas spécialement importante et je trouve cette technique de réalisation très bien aussi. C'est l'une des nombreuses différences entre les Kdrama, les Cdramas et les Jdramas.  

    Tsuyogari  Soleil -Theme Song Himitsu

     

    Le theme song était pour ma part très bien choisi et apportait une certaine fraîcheur au drama qui aborde quand même beaucoup de sujets sombres. Faut dire que la voix de la chanteuse est sublime et il en est de même pour l'instrumentale. En revanche, je n'irais pas jusqu'à l'écouter en dehors du drama et je ne pense qu'il me restera en mémoire bien longtemps. La chanson n'a rien de vraiment marquant mais reste belle et sympa à écouter. 

     Ma Note

    16/20

    Et vous ? Qu'avez-vous de ce drama ? Désirez-vous le voir ou le revoir ? 


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 28 Août à 21:37
    Connais pas du tout
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :