• Givre [Tome I]

    Givre tome 1, de quoi ça parle ?
     
    Livre Givre tome 1
     
    L'effroi gagne la capitale. Les agressions s'enchaînent dans les sous-sols parisiens. Ange Bernier, policière mal-aimée du 36 quai des Orfèvres, se voit confier l'enquête, mais, très vite, les morts se multiplient avec une logique macabre. Un tueur en série ? Trop simple... Trop de sang, trop de mystère, et aucune réponse pour enrayer ces boucheries à répétition. Une énigme rôde dans la nuit, sournoise et terrifiante. Une de celles qu'Ange aurait préféré ne jamais croiser. Tuez-les tous ! Plus facile à dire qu'à faire...
     
    Mon Avis
     
    On peut le dire, cet avis inaugure mon partenariat avec les éditions du Petit Caveau, spécialisé dans le fantastique gotique et vampire avec tous les sous-genres acceptés ! J'ai donc eu la surprise de recevoir pas moins de quatre e-book de leur part à lire et à chroniquer et je commence avec la toute nouvelle saga de Jean Vigne, Givre.
     
    Alors, en faite, il y a un autre livre de cet auteur qui est dans ma PAL depuis près d'un an maintenant et que je n'ai toujours pas lu, il s'agit de la réédition de Jeïs dans la même maison d'édition. Ben oui, je me le suis procurer aux derniers Aventuriales de Ménétrol, mais il se trouve que j'attends toujours le bon moment pour le lire et je pense qu'il s'agit d'un livre plutôt à découvrir en automne ou en hiver si je dois en juger par sa magnifique couverture.
     
    Donc, c'est pourquoi j'ai d'abord lu le tome un de Givre et que j'en ressors assez conquise d'ailleurs. Cet avis contiendra les deux parties, Kill Them All et Renaissance, qui sont rassemblés pour le format papier.
    Donc, malgré un début de lecture assez difficile à cause du grand nombre de personnages qui font leurs apparitions, j'ai très vite accroché au mélange du genre policier que l'on y trouve.
     
    Les premiers chapitres ne nous permettent pas vraiment de nous attacher aux protagonistes car à chacun d'eux, nous avons un nouveau groupe qui apparait. Trois personnages m'ont fait forte impression dès le début. : Ange Bernier, Auguste Duvaldelacour (son nom me fera toujours rire d'ailleurs. :) ) et Kaerël le rouge. J'avoue que les lycéens ne m'ont pas vraiment marqué car je les ai trouvé trop stéréotypés et que de toute façon, on s'en fout un peu. :) Des trois, mon préféré reste Kaerël le rouge, le grand méchant de l'histoire (mais la fin de Kill them all... pourquoi, pourquoi ?!!!!) eh oui, j'y peux rien si je trouve ce genre de personnage psychopathe encore plus intriguant et attachant que les autres que j'ai tendance à trouver trop lisse.
     
    Bref, sinon, j'ai trouvé amusante l'idée de la venue d'un autre Virgin dans la partie deux lors du recrutement de l'équipe d'Ange. Après le problème, c'est que du coup, je me suis très vite mélangée dans ma tête j'avais tendance à penser au premier Virgin quand le second apparaissait. Ça m'a fait le même effet lorsqu'Ange pense à son ex, Gaël, j'ai repensé au lycéen de la première partie mais à part ça, j'ai trouvé l'idée sympa. Dans l'ensemble, j'ai préféré les personnages de la partie deux que ceux de la partie une que je pense mieux travaillés.
     
    Pour passer à l'univers, j'ai vraiment apprécié le fait de mettre en avant le genre policier. Même si on devine facilement le déroulé de l'enquête, je trouve que c'est un genre que l'on aperçoit peu souvent dans le fantastique et quand il y est, l'auteur à trop tendance à oublier l'enquête pour se concentrer sur le fantastique de l'histoire, ce qui est dommage mais là, j'ai vraiment pu profiter des deux genres. C'est d'ailleurs un constat que j'ai eu l'occasion de remarquer plusieurs fois chez Jean Vigne, cette faculté à mélanger les genres dans ses romans.
     
    On reste dans le vampire classique de la mythologie et la partie deux nous permet d'entrer plus dans le conflit Vampire/Humain, d'avoir un aperçu de cette guerre qui risque bien d'éclater au grand jour par la suite et qui fait d'ailleurs déjà beaucoup de victime ici. On a plus d'actions et d'interactions entre les différents groupes et ça j'adore. J'ai très envie de voir comment les personnages, surtout les humains, vont évoluer. C'est aussi une chose que j'ai bien aimé, le fait que pour un récit vampirique, on soit plus centré sur le point de vu des humains que des vampires mais j'espère aussi que les prochains tomes changeront la donne pour voir ce qu'il en est du côté des vampires.
     
    Concernant le style d'écriture, Jean Vigne utilise un style simple et efficace pour tous lecteurs qui souhaiteraient se lancer dans l'aventure. J'ai juste remarqué une chose amusante dans la partie deux au chapitre "Le Louvre, 23h53" quand Ange entame le décompte elle dit : "-A trois, j'ouvre la porte." mais elle compte à l'envers alors elle devrait plutôt dire : "-A un j'ouvre la porte." non ? Enfin, j'ai trouvé ça bizarre mais sinon, j'ai apprécié la lecture, c'est fluide, rythmé et on veut toujours en savoir plus.
     
    Donc voila, à part deux-trois trucs, j'ai bien aimé me plonger dans cet univers et j'attends la suite avec impatience ! :)
     
    Merci encore au Petit Caveau de m'avoir permise de découvrir les deux premières parties de ce tome un !
     
    Ma note
    16/20
    Et toi ? Tu as lu ce livre ? Comme d'habitude, n'hésite pas à me dire ce que tu en as pensé ! happy

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :