• Échangeons nos dramas favoris... avec Manon de Dramaddict...

    Yo les gens ! Aujourd'hui, article très spéciale puisqu'il s'agit d'une collaboration quelque peu innovante que l'on vous propose, Manon du blog Dramaddict et moi... En effet, comme l'indique le titre, nous nous sommes échangé nos dramas favoris mais également nos blog le temps d'une chronique et peut-être plus qui sait ?... Et pour ceux qui sont intéressés pour son article avec mon avis sur It's Ok That's love, c'est par là

    Échangeons nos dramas favoris... avec Manon de Dramaddict...

    Échangeons nos dramas favoris... avec Manon de Dramaddict...Échangeons nos dramas favoris... avec Manon de Dramaddict...

    Dates de diffusion du 09/04/2010 au 09/07/2010 // jdrama Comédie // 12 épisodes X 28 mins

    Dates de diffusion du 17/04/2009 au 26/06/2009 // Jdrama Romance/Handicape // 11 X 46 mins

    Tokuda Kazuo, un business-man qui a l'habitude d'aider ceux en besoin aux dépens des bénéfices de son entreprise, se fait finalement renvoyer par son chef qui ne supporte plus son attitude.
    En rentrant chez lui, il se retrouve en plein milieu d'une poursuite entre yakuzas.
    En essayant de fuir, Kazuo et un yakuza qui se fait pourchasser, rencontrent alors dans l'appartement voisin de celui de Kazuo, un otaku et une jeune fille qui semblait se faire harceler par ce dernier, puis dans un autre appartement un homme instable qui a perdu sa mémoire.

    Beaucoup de mystères planent au dessus de ce groupe de personnes qui viennent pourtant tout juste de se rencontrer.

    D'un père Philippin et d'une mère Japonaise, Hayakawa Bito est né et a grandi au Japon. Bito, toujours souriant, travaille dans le magasin alimentaire Machimura jours et nuits afin de pouvoir réaliser son rêve. Un jour, lors d'un incident dans une librairie, il rencontre Mishima Hana, une jeune fille qui a perdu l'usage de la parole. Même si cette dernière ne peut pas parler, Bito se lie rapidement d'amitié avec elle.

    Bito devient alors suspecté par la police pour une affaire de trafic de drogue. Ensemble, Bito, Hana, et Kazuma, un avocat, passeront par des périodes difficiles et auront à surmonter de nombreux obstacles afin d'innocenter Bito.


    Échangeons nos dramas favoris... avec Manon de Dramaddict...

      Lorsque j'ai proposé à Manon une collaboration entre nos blog, elle a de suite accepté en proposant de s'échanger nos dramas préférés plutôt que de regarder le même. L'idée m'a tout de suite emballé, sauf que je savais que je ne pourrais pas lui conseiller mon number one dans mon coeur, à savoir Kisarazu Cat's Eye. La raison est toute simple, Manon m'avait déjà dit qu'elle n'avait vu en tout et pour tout, qu'un seul drama japonais et il faut bien le dire, si j'adore Kisarazu Cat's Eye, ce drama est tellement burlesque et unique qu'une personne ayant vu peu de jdrama ne pourrait jamais l'apprécier à sa juste valeur. J'ai donc décidé de lui proposer Troubleman, un drama trop souvent oublié de nos jours je trouve. Ce drama est pour moi unique et pour beaucoup de ceux qui l'on vu, il est celui qui se rapproche le plus de la perfection. Là dessus, je suis d'accord. Troubleman porte très bien son nom qui peut vouloir faire penser à plusieurs choses, à nous les téléspectateurs qui seront effectivement troublés par le drama mais aussi pour les personnages et leurs histoires. Il faut savoir que pour moi, Tokuda Kazuo est l'un des meilleurs personnages de dramaland. Peut-être pas mon favori, mais le meilleur, ça oui et il renvoi en plus de cela, un message très fort... Aussi, comme It's ok that's love fait presque le double en terme d'épisode, elle a également accepté de voir Smile. Smile représente énormément pour moi. J'ai conscience qu'il peut avoir vieillit avec le temps mais en plus d'être un de mes favoris tout court, c'est aussi un des meilleurs rôles de Jun Matsumoto, mon acteur préféré. Très certainement le drama qui m'aura le plus fait pleurer avec Koizora, Smile, c'est aussi mon idéologie et pourtant, je ne l'ai jamais revu. Il m'a tellement marqué que je n'en ressens pas le besoin et c'est aussi pour cela que je l'ai proposé à Manon, pour savoir si il est aussi bien que dans mes souvenirs ou pas. Certain diront que le "Petit prince" représente leur bible, pour moi, c'est Smile et ses personnages vrais qui l'est. Ainsi, cela lui fera donc deux dramas japonais qui n'auront rien en commun, à voir. Deux dramas qui m'ont énormément apporté depuis que je suis entrée à dramaland. Sur ce, je vous laisse donc avec les avis de notre Manon préférée qui, je l'espère, seront bons.

    Échangeons nos dramas favoris... avec Manon de Dramaddict...

    J’aimerai Idril, avant de partager mes avis concernant les deux dramas, t’adresser un message au préalable. J’ai vraiment apprécié faire cette collaboration avec toi, en dehors du simple fait que j’ai apprécié les dramas dans leur ensemble. Ce qui a été très intéressant, c’est de se faire découvrir mutuellement des dramas et de pouvoir laisser carte blanche à l’autre au niveau de son visionnage. Ton goût pour les dramas, ton talent d’écriture et ta rigueur incroyable ont fait de cette collaboration un très chouette souvenir à bien des égards. Comme nous l’avons annoncé, nous nous sommes faits découvrir à chacune des dramas qui font partie de nos préférés : pour Idril, je lui ai fait découvrir it’s okay it’s love et vous pouvez retrouver ses impressions, sur mon blog. Quant à moi, j’ai eu le plaisir de regarder deux dramas qu’idril affectionne tout particulièrement. Le premier s’intitule Troubleman. Ce drama a été une révélation. Mais alors que se cache t-il derrière ce terme « révélation », qui semble bien mystérieux et pourtant non dénué de symbolisme … Lorsque j’emploie le mot « révélation », je veux signifier que ce drama a été parmi les meilleurs qui m’ont été donnés de voir cette année .

    Ce drama est une véritable course poursuite pour établir des liens entre les personnages et raccrocher les fils pour comprendre ce qu’il se passe. La métaphore de la toile d’araignée n’est pas anodine parce qu’elle m’est venue tout de suite venue à l’esprit. Vous comprendrez pourquoi lorsque vous verrez ce drama… Le spectateur est sans cesse dérouté, empreint de doutes constants et surtout à la recherche du sens qu’il faut conférer derrière chaque signes, annonces ou indications subtiles, distillés tout le long du drama par le scénariste, afin de rassembler les pièces du puzzle manquant. Pendant que le scénariste tisse sa toile, en liant chacun des personnages à une histoire commune, le spectateur cherche à retracer ce sillon et revenir au centre de la toile, pour comprendre le réseau de signes. On ne s’ennuie pas une seule seconde parce qu’on est emporté dans cette joyeuse bande de personnages qui semblent en apparence aucunement reliés. Dans ce jeu psychédélique, le réalisateur nous dévoile une intrigue qui est écrite avec finesse, en jouant sur plusieurs tonalités. C’est tellement jouissif de se sentir malmené par un réalisateur, parce que cela amène le spectateur à être complètement actif pendant son visionnage et essayer de trouver du sens derrière certains agissements. Les fins de chaque épisode sont comme une sonnerie qui retentit et qui sonne le glas. Cela nous entraîne à poursuivre la course effrénée, que le personnage avait déjà amorcé au début du drama. L’entrée est fracassante, in media res, c’est-à-dire en plein milieu d’une action et nous fait voyager jusqu’au terminus, en vivant à chaque arrêt, des moments intenses, avant la révélation finale du fil rouge.
    Si vous aimez vous mettre en quête d’un sens et chercher tout le long, en faisant de multiples hypothèses, ce drama est fait pour vous. Non seulement, il ne se contente pas d’une histoire simpliste, mais il a aussi le génie de faire croire au début du drama qu’il semble être une histoire traditionnelle. Puis tout s’enchaîne, et on découvre que ce drama ne va pas laisser indemne les personnages, et nous y compris. Je le recommande vivement et je remercie Idril de me l’avoir fait découvrir parce qu’il est génial, au sens propre du terme : il tire du génie.

    Les apparences troubles est le thème principal du drama; on retrouve l’idée selon laquelle, les individus ne sont pas ce qu’ils nous font croire être et que derrière un sourire lumineux, peut se cacher une très grande souffrance. Le poids de la malédiction est aussi développé, donnant un ton presque prométhéen avec la malédiction de ce demi-dieu qui avait dérobé le feu à Zeus, pour en faire don aux hommes. Pour se venger de l’audace de Prométhée, il le punit en lui tendant un piège : donner pour épouse Pandore, qui ouvrit les malheurs, c’est-à-dire « la boite de pandore » et tous les malheurs surgirent sur terre. On a donc l’ ébauche d’un ethos prométhéen : quelqu’un qui aspire à faire du bien autour de lui, mais qui doit toujours tragiquement assumer le revers de ses actes bienveillants. C’est le paroxysme de l’ironie tragique : le Prométhée déchaîné. On peut interpréter cet aspect là d’une façon plus symbolique ou psychologique, voire philosophique.
    Ce n’est pas pour me déplaire, qu’on retrouve aussi l’exploitation du thème de l’inconscient, comme moyen d’accès à la vérité grâce à l’hypnose. Ce drama est nourri d’éléments fantastiques, ce qui le rend très riche d’interprétations ! Il y a un coté un peu fataliste, mais qui paradoxalement le rend pas forcement triste, mais plutôt optimiste pour certaines raisons. Comme vous l’avez compris, ce drama est un petit bijou, condensé en seulement 12 épisodes de 30 minutes. C’est un drama particulier, mais laissez lui faire ses preuves, en regardant intégralement le premier épisode, vous ne serez pas déçus. Croyez moi au fur et à mesure de continuer à regarder ce drama, vous serez contents d’avoir pris cette décision. Il vous dévoilera des cartes d’un jeu, qui est bien plus complexe que ce que vous auriez pu imaginer. Le titre donne déjà du fil à retordre parce qu’il peut-être interprété de diverses façons, mais sachez que ce n’est que le début d’une grande enquête qui vous attend …

    Échangeons nos dramas favoris... avec Manon de Dramaddict...

    Quant au deuxième drama que j’ai regardé, il s’intitule Smile. L’histoire dépeint la vie d’un jeune homme, ayant la double nationalité japonaise et philippine. Malheureusement, la vie à peine commencée, il vit déjà des moments douloureux, sans parler de la discrimination qu’il reçoit de la part de son pays de naissance : le japon. Il est sans cesse victime de regards discriminatoires et désobligeants de la part de certaines personnes. Un jour laissé pour compte et devant très tôt survivre sans ses parents, il s’embarque dans certaines aventures, qui lui font perdre un peu la tête, en côtoyant des gens qui n’aspirent pas spécialement à son bonheur. Il fait certains mauvais choix. C’est à ce moment là qu’il s’attire de gros problèmes. Mais il s’engage aussitôt après avoir rencontré ces dits problèmes, à se repentir et payer de ses actes. Il fait la rencontre de gens, qui lui portent de l’amour, mais surtout qui lui accordent une grande confiance. Et peu à peu, il regagne son sourire, si précieux et solaire pour ceux qui le voient. Cependant, son passé refait surface, notamment un individu de son passé, qui revient et qui cherche à nuire à notre personnage principal. Et son monde vacille alors, alors qu’il s’évertuait à se tenir à l’écart. Toutefois, grâce à l’amour de ceux qui l’entourent et qui ont foi en lui, il réussit à relever certaines épreuves qui l’attendent, en gardant toujours son sourire étincelant. Dans l’ensemble j’ai bien aimé ce drama, mais je suis moins enthousiaste que pour le drama Troubleman.

    J’ai trouve que par moments, il souffrait de longueurs. Alors certes, il y a peu d’épisodes, mais cela n’aurait pas été malvenu d’avoir un peu plus de rythmes à certains endroits. L’interprétation du personnage principal est brillante, et pour le reste des personnages, je n’ai rien à redire. Mais pour celle qui joue le rôle de son amie, j’ai trouve qu’il manquait de profondeur à son jeu. C’était trop surjoué parfois, et frôlait la mièvrerie, alors que son rôle est capital et vraiment intéressant. Et justement à cause de cela, les moments remplis d’émotion, je restais parfois un peu stoïque parce que son jeu m’empêchait de rentrer pleinement dans l’intensité du moment ! Enfin le dernier point qui m’a chagrinée, c’est que j’ai trouvé la tonalité tragique parfois un peu exagéré, et je pense que cela tient sans doute du fait que le jeu de l’actrice jouant son amie, m’a assez déplu et que ça a ravi l’émotion parfois. Le pathos est exacerbé, ce qui rend parfois le drama moins convaincant qu’à d’autres moments du visionnage : on se dit que c’est irréel d’avoir autant de malchance.

    Cependant, j’ai trouvé le drama beau dans son ensemble parce que cela révèle avec audace, sincérité et violence les discriminations vécues par notre personnage. De plus, cela véhicule un beau message d’espoir : de sourire à la vie, car c’ est un cadeau si précieux. Cela apprend également à s’ouvrir, pour être aimé en retour. Rien n’est définitif, car on peut réparer ses erreurs et que si l’on veut vivre en paix avec soi-même, il faut se rendre digne de sa liberté. Cela nous invite aussi à nous battre peu importe les épreuves et de garder foi en notre étoile, même si on est submergé présentement par des doutes et souffrances! D’un point de vue sociologique, philosophique et culturel, ce drama est une petite merveille. Rien que le titre nous indique, que l’amour, l’amitié, les liens tels qu’ils peuvent exister entre les gens, n’a ni de sexe, de genre ou de nationalité ! C’est un message universel, qui touche tout le monde et traverse les frontières que peuvent établir les gens? Une vie tourmentée le devient moins, si elle est partagée avec des gens, avec qui on peut échanger et donc repartir le poids lourd de souffrance : souffrance partagée, à demi supportée ! J’invite donc les gens à regarder ce drama pour se faire leur propre avis. Je vous remercie de m’avoir lue et je remercie surtout Idril de m’avoir laisse son blog le temps d’un article, ce fut un plaisir !

    Gros bisous ! Manon

    « Challenge Dramas 2019Circle (kdrama 2017) ou Quand la SF en Drama tire du génie ! »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :