• Critique album #1 Hoshi ~ Il suffit d'y croire

    Le saviez-vous ? Hoshi signifie étoile en japonais et c'est pour cela qu'elle a choisi ce nom de scène.

    Je vous retrouve aujourd'hui pour un tout nouveau rendez-vous d'article, les critiques d'albums. J'avais déjà très envie de vous en écrire un lorsque les nouveaux albums de Epik High et de julien Doré étaient sortis et que je les avais reçus à noël dernier. Là, la découverte d'Hoshi en 2017 m'avais beaucoup plu et je viens tout juste d'écouter son album que j'ai très envie de m'offrir du coup. Il me fallait donc absolument que je vous écrive mon retour sur son album qui est absolument magnifique avec sa voix si particulière que j'adore. Je reviendrai sur toutes ses chansons avec les clips pour ceux qui en possède.

    1) Je vous trouve un charme fou (ft. Gaëtan Roussel)

    La chanson sur l'album ne possède pas le featuring avec Gaëtan Roussel comme pour la version acoustique. Le fait est que j'adore cette version et c'est pour cela que je vous propose de découvrir celle-ci en premier lieu. Ce duo et cette chanson possèdent, comme le dit le titre, un charme fou. Je ne vais le dire qu'une seule fois pour éviter de me répéter inutilement, mais j'adore les paroles dans les chansons d'Hoshi. Il y a toujours un certain rythme, un mélodie mais surtout des textes qui collent à merveille les uns aux autres. Là, nous avons également, la guitare de Gaëtan Roussel qui nous donne envie de nous déhancher et surtout, d'en découvrir davantage si ce n'est déjà fait. La douceur qui règne dans ce duo est magique et forcément, on veut voir d'autres collaborations dans le même genre et là je pense fortement à une collaboration avec Julien Doré justement car je pense que les deux voix iraient supers bien ensembles et que l'on aurait droit à un duo unique.

    2) femme à la mer

    Je parlais de rythme, l'instrumentale de cette chanson en est remplie. Les paroles m'avaient marqué la première fois que je les avais entendu. Je venais tout juste d'étudier le vielle homme et la mer et forcément, la solitude qui se cache derrière les deux textes mais aussi l'espoir qui en ressort au final, m'a fait directement pensé à la nouvelle de Hemingway. De plus, j'adore justement le parallèle entre la noyade à la mer et la noyade dans l'alcool car on peut du coup percevoir la chanson de deux façons différentes. A vous de choisir votre préférée. Le refrain reste en tête et je le vois comme un tourbillon qui s'enchaîne et qui tourne encore et encore. C'est en tout cas, l'effet qu'il m'a procuré à la première écoute et qui continu encore aujourd'hui quand je l'entends. La version acoustique de cette vidéo est beaucoup plus calme et douce que la version de l'album. 

    3) Manège à trois

    Loin d'être ma favorite de l'album, je trouve les paroles peut-être trop personnelles et trop dures. Si j'aime beaucoup l'instrumental, j'ai eu plus de mal avec le texte qui n'a rien de joyeux bien qu'il soit, comme d'habitude, très bien écrit et très bien choisi. Je pense tout simplement que je ne suis pas familière avec le contexte de la chanson mais pour sûr que c'est une des plus sombres de l'album et une des plus intéressantes à étudier également. Je n'en ferais pas non plus un compte rendu philosophique mais avec la voix d'Hoshi, cela rend les paroles encore plus vibrantes et plus désarmantes qu'elles ne le sont déjà. En bref, mon ressenti personnel fait que je n'ai pas accroché plus que cela mais je trouve la musique magnifique.

    4) Elle rêve encore

    Cette chanson déborde d'espoir et renvoie à certains mouvements historiques que se sont déjà passés. Le sous-texte est très important ici lorsqu'elle évoque par exemple Mitterrand ou lorsque l'on entend les voix dans l'instrumental, faisant penser alors aux différentes manifestations qui ont eu lieu pour diverses raisons. Elle s'imprime aussi directement dans l'actualité et clairement pour moi, il s'agit de l'une de mes favorites, si ce n'est peut-être ma favorite de l'album tellement son message est fort. Bien sûr, encore une fois, la voix puissante d'Hoshi renforce le tout rendant le message plus présent et réussit.

    5) Il suffit d'y croire

    Une instrumentale déjà plus légère et qui renvoie encore un message d'espoir, tel le dit le titre. Cette fois-ci j'ai perçu les paroles comme une histoire qui s'enchaîne entre chaque refrains et couplets. Je voyais différentes situations de différents personnages et à chaque fois, le refrain les encourageait à aller plus loin. J'avais envie de bouger et de danser pendant toute la chanson avec un refrain qui fait ses preuves puisqu'il reste pas mal dans la tête tout comme la mélodie d'ailleurs. Bizarre qu'elle ne soit toujours pas sortie en clip d'ailleurs car son ambiance enchanterait sûrement son public ou le public en général. 

    6) Ma merveille

    J'adore absolument l'ambiance de cette chanson bien plus familiale et joyeuse mais qui renvoie également sur plusieurs problèmes que l'on a tous vécu lorsque l'on était plus jeune. Ma préférée peut-être de l'album avec tous ses jeux de mots qui sont fréquents dans l'album. Puis cette ambiance plus mature qui règne dans l'instrumental... bref, encore une fois je suis fan de cet album !

    7) Après coup

    Chanson qui entraîne un certain rythme et qui me rappelle un peu le style Stromae. On veut bouger, danser et le texte est également plus joyeux et plus accessible aussi. En revanche, elle n'est pas non plus ma favorite de l'album mais j'aime le fait qu'Hoshi propose des choses si différentes dans son album qui est très varié musicalement parlant. Encore une fois, un refrain qui reste en tête et tout ce qui va avec telle que je vous le disais plus haut !

    8)Poupée Russe

    J'ai l'impression que la première partie de l'album mettait ensemble les instrumentales plus sombres, calmes et matures tandis que la deuxième partie se concentre davantage sur des mélodies qui bougent plus. Poupée Russe est assez difficile à cerner mais j'aime beaucoup son ambiance avec son instrumental assez unique et qui colle à merveille aux paroles toutes aussi originale. Encore une fois, ça change du reste de l'album.

    9) Je pense à toi

    On termine cet album tout en douceur qui, vous l'aurez comprit, est une pure merveille. Cette dernière chanson qu'elle nous propose me fait penser à une contine pour enfant avec la mélodie qui ressemble aux berceuses dans les boîtes à musique. Au final, pour conclure, je dirais qu'Hoshi nous a concocté un cd varié pour nous montrer toute l'étendue de son talant de compositrice avec des textes sur plusieurs registres et un univers bien à elle. 

    Hoshi, bien que plébiscité par les critiques et ayant déjà sa petite communauté qui la suit, n'a, selon moi, pas encore reçu tout le succès qu'elle mérite alors si cette chronique ou les deux extrais que je vous ais proposé vous plait, n'hésitez pas à acheter son album pour la soutenir car elle le mérite vraiment, comme beaucoup de jeunes artistes qui débutes tout juste.

    La prochaine critique album sera sur le dernier de Bigflo & Oli et sur ce, je vous dis à très vite pour de nouveaux articles !

    « Le paris des merveilles Tome Un ~ Pierre PevelTop 100 kpop 92) History »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :