• Blue Belle (roman 2017)

    Blue Belle, de quoi ça parle ?

    Blue Belle (roman 2017)

    Roman français écrit par Océane Ghanem // Fantastique/Romance // 674 pages 

    Un prince au tempérament rigide et conservateur. Une mystérieuse créature au passé trouble.

    La lutte ancestrale du bien contre le mal…

    Le destin pousse Blue, néphilim orpheline et marginalisée par les siens depuis toujours, à croiser le chemin de Lysander, Prince des Cieux, qui exècre son espèce. Alors que tout les oppose naît entre eux une irrésistible alchimie. Cette attirance/répulsion éveille en Blue des pouvoirs qu'elle désespérait de posséder et fait voler en éclats toutes les certitudes sur lesquelles Lysander a bâti son existence. Jusqu'à ce que la mort les rattrape.

    Ils auront un prix terrible à payer. Car le jour du jugement dernier est arrivé.

    Mon Avis

    Cela faisait bien longtemps que je ne vous avais pas partagé mon avis sur un service presse. Celui-ci m'aura été envoyé par les éditions Plumes du Web qui publie uniquement des histoires ayant été déjà lu sur internet peut importe sa plateforme, bien qu'en générale, ça reste sur Wattpad. Ce sont donc très souvent des récits destinés à un public young adulte tel que c'est le cas pour celui-ci. Nous suivons ici une ribambelle de personnages jeunes, beaux et intrigants dans une histoire d'amour interdite entre un ange et une néphilim (humaine) ainsi que plusieurs quêtes qui s'entrecroisent entre elles. Outre la relation entre Blue et Lysander, toute l'histoire commencera réellement à partir du moment ou Joul, meilleur ami et conseillé du prince des anges, Lysander, est atteint d'un terrible mal qui devrait le mener jusqu'à la mort si nos protagonistes ne trouvent pas un antidote pour le sauver. Pour le futur roi, il est inconcevable pour lui de régner sans son fidèle avec confident avec lui. Il s'agit donc de la principale quête de ce tome, le sauver, qui plus est, il détiendrait plusieurs secrets concernant la deuxième trame, qui deviendra par la suite la principale raison de tous les événements de ce premier tome, une grande guerre entre plusieurs races est à venir. 

    Très honnêtement, vous me connaissez à présent, l'histoire d'amour entre Lysander et Blue est loin d'être ce qui m'a essentiellement intéressée ici. C'est plutôt les événements décrits plus tôt qui m'ont le plus intrigué durant toute l'histoire. L'auteur a su donner la bonne dose d'information qu'il fallait à chaque retournement de situation et durant chaque dialogue. Elle impose un rythme de lecture agréable et justifié pour ce type de récit avec un style d'écriture fluide et très facile à comprendre. De même, on a très peu de descriptions et surtout des dialogues, ce qui m'a un peu gêné en soit mais encore une fois c'est un choix justifié pour le public visé. Alors oui, j'ai 25 ans et je ne suis donc pas vraiment concernée pour ce genre de roman, mais ça m'a plutôt amusé, c'est sans prise de tête, pas besoin d'utiliser ses méninges et mine de rien, l'auteur s'en sort plutôt bien avec ces personnages. 

    Ceux-ci sont donc assez conséquents mais on parvient facilement à les différencier et franchement, en terme de nombre, on a vu pire (moi ^^). Nous avons donc nos deux héros, Blue et Lysander aux caractères opposés mais qui se vouent toutefois des très forts sentiments l'un envers l'autre. Rien de bien originale me diriez-vous, c'est plutôt l'alchimie entre les deux qui m'a le plus séduite et l'intervention de Black entre eux que j'ai trouvé très bien intégré. Il n'était pas là juste parce qu'il fallait un second lead' qui se rebelle contre le premier, mais il a vraiment une très bonne excuse de vouloir garder Blue avec lui. D'ailleurs, l'auteur le dit dès le début, entre Blue et Black, c'est juste une très forte amitié, une confiance aveugle l'un envers l'autre malgré le fait que pour Blue, avant sa rencontre avec Lysander, c'était bien plus que ça. J'ai d'ailleurs bien aimé ce point, le fait que le triangle amoureux soit très vite résolu et que l'on ne passe pas des plombes sur la question. On sait dès le début encore une fois, que l'envie sexuelle et bestiale que se vouent Blue et Lysander est loin d'être passager et ce qui se passe entre eux dans les premiers chapitres ne sera pas balayé en quelque seconde avec les retrouvailles avec Black. D'ailleurs, j'ai trouvé que la jalousie de Lysander envers lui n'avait pas sa place et que ce sentiment dénaturait un peu son personnage censé être bien au dessus de tout ça. C'est le prince des anges bordel de merde, à côté de lui, Black n'est pas grand chose lorsqu'ils se rencontrent, il n'a pas à sentir cela pour moi. D'ailleurs à ce sujet, les anges sont loin d'être aussi irréprochable que le suggère la bible ou la mythologie. C'est généralement le cas, maintenant que j'y pense, dans les histoires avec eux. Les anges ne sont jamais telle que le dit l'expression, des anges. Ce sont souvent des être cruels et qui se croient au dessus de tout, comme le pense Lysander au début. 

    Pour en revenir au personnage de Black, celui-ci se révélera  bien plus intéressant donc, qu'un simple second lead' en opposition avec le principal. Il cache en lui de sombres secrets que nos héros découvriront bien malgré eux et outre le destin de celui-ci, il fera tout pour l'en empêcher et garder les précieuses amitiés de Blue et de Red, un autre personnage que j'ai trouvé intéressant à suivre. Red, pour moi, c'est l'incarnation même du protagoniste incarnant le sage qui a toujours de bons conseils à donner aux autres. Tout comme c'est le cas de celui de Astreed, la femme de Joul et la meilleure amie de Lysander. Les femmes dans Blue Belle ont donc surtout un rôle de confidente, la seule montrant réellement sa badassitude étant Blue justement. L'autre personnage qui m'a tapé dans l’œil, c'est bel et bien celui de Emmerich, le mystérieux qui sait presque tout et auquel on ne peut que s'attacher et qui a souvent un destin qui nous brisera le cœur (ce que je n'espère pas pour lui hein...). Bon combattant, il est l'archétype du vieillard cool qui sait toujours se sortir du pétrin et qui parvint à  s'en sortir en prenant les bonnes décisions. Honnêtement, ces répliques sont celles que j'ai préféré lire, souvent pertinentes, pour moi, ce sont elles qui faisaient avancer l'histoire. 

    Du côté des antagonistes, il y en a deux qui sortent du lot pour moi, Gift, le premier que l'on rencontre, vampire dans son état et qui est du genre à marquer les esprits dès sa première rencontre, mais surtout de Dead Face. Vous parler d'eux plus en détaille m'obligerais à vous spoiler ce que je préfère éviter car les antagonistes sont ici réellement implantés dans le contexte même et de son avancement. En ce qui concerne Gift, j'avoue avoir était déçue de son évolution, j'aurais préféré qu'il soit un vrai méchant travaillant uniquement à son compte et non pas devenir... ce qu'il devient ensuite, à travailler sous d'autres ordres. Autre chose qui m'a déplu, le lien qui unie Blue avec Dead Face et la raison de leur confrontation. C'est un de ces clichés qui m'énerve le plus car pour moi, c'est une solution tellement utilisée, encore et encore, avec tous les secrets de leurs familles en plus, j'avoue que c'est quelque chose qui m'a pas mal agacé. Les histoires de famille dans ce genre de cas, sont assez répétitives et sans surprise malgré le fait qu'ici, l'auteur ait eu quelques bonnes trouvailles (le lien entre Emmerich et Blue par exemple). Dans l'ensemble, j'ai trouvé que chaque mystère entourant les personnages étaient bien orchestrés. Que ça soit ceux sur Black, Dead Face,Emmerich et autre, l'auteur a toujours su donner les bonnes réponses au bon moment.

    Pour conclure, je dirais que ce tome un fait le bon boulot d'un premier tome, c'est-à-dire, introduire l'univers et le contexte avec une fin qui non seulement, donne espoir, mais également une bonne dose de suspens. J'attend la suite avec intérêt, en espérant que les liens entre les personnages continueront à se développer et avec autant de bonnes surprises qu'ici. Honnêtement, ça ne casse pas trois pattes à un canard, il y a des bonnes choses comme des mauvaises et Océane nous livre un vrai message de courage, de faire face à son destin et de savoir le contourner quand il ne nous plait pas. Certaines choses peuvent être écrites à l'avance, certes, mais tout et c'est à nous d'avoir le bon sens de démêler tout ça. Les personnages savent se qu'ils veulent et ils feront tout pour l'avoir. L'auteur a un don pour ce type d'histoire et j'espère qu'elle saura nous montrer autre chose par la suite. Je ne lui souhaite que bon et l'encourage fortement dans cette voie !

    Ma note

    14/20 

    Et vous ? Qu'avez-vous pensé de ce roman ?

    « Boss & me (Cdrama 2014)Oh, the Mysterious (kdrama 2017) »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :