• Bilan Octobre 2018

    Alors... alors... Je dois dire que je ne suis pas peu fière de moi ce mois-ci. J'ai battu mon record en tout et ce bilan sera encore plus long que celui de juillet donc... On va changer de présentation et je pense que je vais garder celle-ci car elle me semble plus propre et les articles seront aussi sûrement moins longs. Les titres pour chaque avis sont dans l'ordre des images de gauche à droite et de haut en bas. Une fois n'est pas coutume, commençant avec ce qui est toujours en cours et terminons par ce que j'ai terminé ce mois-ci voulez-vous ?

    En cours

    Bilan Octobre 2018Bilan Octobre 2018Bilan Octobre 2018Bilan Octobre 2018 Bilan Octobre 2018Bilan Octobre 2018Bilan Octobre 2018

     

    The player ******

    (Drama coréen policier 2018 de Go Jae Hyeon/Sin Jae Hyeong Chaîne OCN 1/14 x 65 mins)

    Je partais avec de grandes attentes pour ce drama tant les acteurs vendaient sont mérite et que la bande annonce permettait en quelque minutes de voir l'ambiance de la série, quelque chose de sérieux, avec des enquêtes dignes de ce nom mais également humour très bien dosé et second degrés de la part des personnages. Ce premier épisode permettait de saisir directement l'état d'esprit des protagonistes principaux, notre équipe de détective est haute en couleur, c'est clair, nette, précis, on sait où on va et à quoi s'attendre, en plus d'un rythme qui s'accorde à merveille avec tout le reste, bref, j'ai très envie de voir la suite ! 

    The Smile Has Left Your Eyes ******

    (drama coréen Thriller/Policier/Drame 2018 de Yu Je Won/Song Hye Jin Chaîne tvN 2/16 x 60 mins)

    Souvenez-vous, sur l'article de "la rentrée des dramas 2018", je vous fessais part de mes inquiétudes au sujet de ce Remake tellement la version originale japonaise plaçait la barre très haute grâce à son casting unique et à son scénario qui vous fessiez froid dans le do. Le casting coréen semblait bien fade comparé à l'autre et pourtant, comme vous avez pu le constater, les premiers épisodes ont plutôt bien fonctionné pour moi. Le fait est qu'effectivement, Seo In Guk a subit, de mon point de vue, des changements aussi biens physiques, qui correspondaient très bien à l'image très complexe de son personnage, que dans son jeu d'acteur, où il paraît plutôt naturel avec un regard qui certes, ne surpasserait pas le mystère qu'arrivait à créer Kimura Takuya à travers celui-ci, mais qui, toutefois, fonctionne parfaitement dans son interprétation. Seo In Guk arrive tout à fait à se réapproprier le personnage et c'est tant mieux. Par ailleurs, je trouve que le reste du casting est aussi très intéressant à suivre et je me demande si le scénario parviendra à garder cette ambiance mystérieuse et ambiguë de la part des personnages et dans sa réalisation aussi bien que le faisait l'équipe japonaise. Pour le moment, j'adhère vraiment alors à voir pour la suite...

    Legend of Fu Yao ******

    (drama chinois Fantasy/historique 2018 de Yang Wen Jun/Xie Yan Yan Chaînes ZJSTV - Tencent Video 23/66 x 45 mins)

    Alors que j'enchaînais les épisodes suite à mon article Premières Impressions dessus, je dois bien avouer qu'au stade où j'en suis, je commence à me lasser un peu. J'aime toujours autant les personnages hein, mais arrive un moment donné où je veux les voir dans le feu de l'action, j'en peux plus d'attendre l'évolution de la relation entre Fu Yao et Zhang Sun Wu Ji ! D'ailleurs j'ai juste adoré la scène de leur premier baisé et non, je n'en dirais pas plus histoire de vous laisser la surprise. Il y a aussi les ralentis qui me dérangent un peu et que je n'avais pas vraiment vu venir lorsque j'écrivais mes Premières Impressions sur le drama. En revanche, je suis ravie de voir la tournure que prend certaines relations et notamment celle de Zhan Bei Ye/Qi Yun/Xiao Qi. J'espère que la suite me plaira d'avantage en tout cas et oui j'aime toujours autant Fu Yao pour toute sa beauté et ses imperfections ! yes

    Miss Ma, Nemesis ******

    (Drama coréen Policier 2018 de Lee Jeong Hun/Min Yeon Hong/Park Jin Wu Chaîne SBS 2/40 x 35 mins)

    Attention à toi Fu Yao, en voila une qui risque bien de te ravir la première place de meilleure héroïne de drama ! Alors que je n'avais jamais lu de Miss Marple ni vu une quelconque adaptation de ce personnage pourtant très célèbre d'Agatha Christie, j'avoue que cette nouvelle version coréenne me faisait très envie. J'ai lancé le premier épisode et très vite, j'étais à fond dedans. Par ailleurs, les réalisateurs parviennent très bien à garder l'essence même du personne, ses connaissances très grandes sur l'aspect et la compréhension de l'être humain, mais aussi à rajouter leurs petites touches personnelles. Pour le moment, notre miss Ma est faussement accusée d'un meurtre qu'elle n'a pas commit et est enfermée dans un asile psychiatrique durant douze ans car elle aurait tué sa fille. De ce fait, elle se serait énormément documentée sur la psychologie de l'être humain durant son enfermement et aurait attendu le bon moment pour s'enfuir. La où j'en suis, au deuxième épisode donc, nous terminons tout juste l'introduction de l'histoire pour se plonger enfin dans le rôle de détective que prendra miss Ma qui se sert de cet activité pour se cacher dans un village paumé et ainsi échapper aux flics qui sont après elle. J'ai hâte de voir l'évolution du personnage et de la série car pour le moment, on rentre pile dans les registres que j'aime, Policier/Action et ça, j'adhère à 100% ! 

    The Guest ******

    (Drama coréen Thriller/horreur/Fantastique 2018 de Kim Hong Seon/Gwon So Ra Chaîne OCN 2/16 x 65 mins)

    Alors oui, de base, je ne suis absolument pas tout ce qui est horrifique mais The Guest me faisait absolument envie pour son scénario, sa bande-annonce et aussi ses affiches. Après j'avoue que le fait que ça soit une production d'OCN rajoutait quelque chose en plus bien sûr mais franchement, dès que j'ai entendu parlé de ce projet, je savais que j'allais adhérer directement ! Bon après, effectivement, il n'est pas à mettre entre toutes les mains hein, c'est très sombre, ça parle de possessions par des démons qui commettent une série de meurtre et bien sûr, la police est bien en peine de les résoudre jusqu'à ce qu'une détective très terre à terre rencontre deux hommes, un chauffeur de taxi qui semble à première vue tout à fait normal et un jeune prêtre qui se proposera pour les aider à traquer ces démons et les stopper. Le tout avec des relations compliquées entre les trois et des personnages très biens écrits et complexes comme on les aime. Bref, The Guest, c'est The drama parfait à regarder pour Halloween ou si vous voulez juste passer un bon moment devant une bonne réal' et pleins de rebondissements à la clef ! Clairement, ça donne très envie de voir la suite !

    Doctor Who Saison 11 ******

    (Série Britannique Science Fiction 2018 de Chris Chibnall Chaîne BBC One 4/10 x 50 mins)

    Ben oui bien sûr que je n'allais pas laisser passer le début de la nouvelle saison de Doctor Who. En vraie, mon héroïne préférée de l'année, c'est clairement elle mais c'est tellement évidant que je préfère laisser leurs chances à d'autres. Franchement, j'avoue que même si j'aimais bien Peter Capaldi, on se prend très vite d'affection pour notre doctoresse avec Jodie Whittaker aux commandes. Elle apporte un dynamique bien présente, plus agréable et avec des compagnons qui prennent petits à petits leurs marques et on a hâte de voir leurs évolutions, s'ils vont revenir pour plus d'une saison et s'ils vont pleinement s'inscrire dans la vie du docteur façon Rose Tyler ou Amy Pond et Rory Williams. Pour le moment, notre Thirteen est encore en train de se chercher et elle se découvre en même temps que nous. Par contre, j'ai quand même hâte de voir le fond de la trame de Chris Chibnall car s'il y a une chose que j'ai toujours aimé dans Doctor Who, c'est de suivre le fil rouge instauré pour chaque saison et pour le moment, il est assez pauvre mais je sens que le prochain épisode saura me satisfaire de cette façon.

    Witch's Love ******

    (Drama Coréen Fantastique/comédie 2018 de Park Chan Yul/Son Eun Hye Chaîne MBN - Dramax 5/12 x 60 mins)

    Bon, on ne peut pas dire que j'ai vraiment avancé dans ce drama pourtant court, il ne fait que 12 épisodes, mais j'avoue que j'ai été pris par pleins d'autres choses et donc, ce drama est un peu passé à la trappe. Toutefois, je reste encore mitigée sur cette comédie/fantastique, la réalisation est très bonne et les personnages sont supers attachants, la scénariste propose plusieurs surprises pour étendre son univers sur les sorcières avec sa propre vision de choses, c'est cool, mais c'est vrai qu'il y a toujours un côté que je trouve terriblement cliché, avec des schémas que l'on a tous l'habitude de voir, le riche héritier arrogant qui cache un passé douloureux, l'héroïne banale qui débarque dans sa vie et le fera changer petit à petit, le second lead' trop mignon que l'on se demande toujours pourquoi l'héroïne ne va pas plutôt vers lui que vers l'autre... Bref, toujours la même forme mais là, je trouve que ce drama détend par son histoire justement. Certes le scénario ne va pas bien loin mais on a un casting qui est tout aussi attachant que ses personnages et une ambiance sympathique qui règne tout du long. Je n'ai pas envie de réfléchir avec ce drama tout mignon alors oui, je vais rapidement me le terminer et cela, de ce pas ! smile 

    Terminés

    Bilan Octobre 2018Bilan Octobre 2018Bilan Octobre 2018Bilan Octobre 2018Bilan Octobre 2018Bilan Octobre 2018Bilan Octobre 2018

    Yvain ou le chevalier au lion ****** (Catégorie PAC Au détour de Brocéliande) 

    (Roman Français de Chrétien de Troyes édition Folio classique Roman Courtois Sorti vers 1176)

    Lu pour les cours, moi qui suis fan des légendes Arthuriennes pour ses nombreuses adaptations, j'avoue n'avoir jamais lu les originaux écrits par Chrétien de Troyes. Cette bourde est maintenant réparée et merci à ma prof d'Histoire de la Littérature pour ça dont ses cours sont essentiellement concentrés là-dessus. Alors oui, bien sûr quand j'ai choisi le Chevalier au lion, j'ai directement pensé à son personnage dans Kaamelott. C'était inévitable pour moi et il en est de même pour tous les autres qui suivent ce cours d'ailleurs. Par contre, j'ai très vite su faire la part des choses durant ma lecture et j'avoue que je ne pensais pas accrocher à ce point à ma lecture. Je ne vais pas détailler plus ici car je sortirais bientôt une chronique sur le roman mais hormis la succession des scènes et des actions des personnages qui imposent un certain rythme de lecture et qui surprend en premier lieu, c'est tout l'univers derrière qui m'a plus. Certes, aujourd'hui l'histoire nous paraîtrait plutôt fade et ennuyante, dénuée d'originalité, mais il y a cette ambiance courtoise qui m'a tout de suite charmée et donc oui, je vais sûrement en lire d'autres du même registre.  

    Au revoir là-haut ******

    (Roman français de Pierre Lemaître édition Albin Michel Historique/drame 2013) 

    J'avais déjà vu le film qui était sortie l'année dernière de et avec Albert Dupontel et que j'avais adoré si vous vous souvenez de mon Grand Bilan 2017. Cette année, toujours pour les cours, nous devions choisir un auteur contemporain et lire deux de ses romans pour ensuite créer un échange à l'orale avec notre binôme et moi et ma partenaire avons donc choisi Pierre Lemaître avec notamment Au revoir là-haut qui nous semblait être une évidence dans sa bibliographie puisqu'il s'agit du plus connu. En tout cas, j'ai retrouvé dans ma lecture du livre la même passion que j'ai eu en regardant le film pour ses personnages. Certes, l'auteur prend son temps pour installer le décors et son ambiance, il y a beaucoup de descriptions pour cela qui pourrait un peu gâcher le rythme de lecture mais dans mon cas, ça ne m'a absolument pas dérangé. Encore une fois je ne vais pas aller plus loin dans mon avis ici et vous retrouverez très vite sa chronique sur le blog mais en tout cas, je ne peux que vous conseiller cette lecture !

    La princesse et l'alchimiste ****** (catégorie PAC Pomme au four, tasse de thé...)

    (Roman anglais de Amy Alward éditon PKJ Fantasy 2018)

    On change totalement de registre avec ce Young Adult Fantasy Contemporain que j'ai moyennement aimé. Oui parce que passer derrière Au revoir là-haut et Le chevalier au lion, ce n'est pas forcément la bonne chose à faire. Néanmoins, cet univers simpliste, avec des personnages biens plus accessibles que pour les deux autres, fait que je me suis laissée emporter par cette histoire et la quête imposée par l'autrice. Oui ça ne vole pas très haut en terme d'originalité mais certaines choses ont, pour moi, été bien trouvé. Certes ça n'est pas un coup de cœur mais j'ai aimé suivre les personnages dans leurs intrigues, avec un peu de suspens et un rythme de lecture qui, encore une fois, fait du bien. C'est clairement destinée à la jeunesse mais ça fait du bien de temps en temps ce genre de lecture cocooning. En bref, si vous avez envie d'aventures, de voyager (littéralement), de deux héroïnes biens différentes qui ont ce grain de folie que j'aime et d'un jeune garçon qui saura vous charmer, cette histoire pourrait bien vous convenir.

    Être divisé ****** (Catégorie PAC Feuille d'automne emportée par le vent..)

    (Roman français de Blanche Edenn édition Plume Blanche Fantastique 2017)

    Une petite histoire toute douce, toute mignonne mais qui reste aussi dans un côté sombre par tout le mystère que propose l'auteur autour d'un personnage qui se cherche. L'identité de soi pour moi, est au cœur de ce roman car comme je le disais, notre orateur, personnage principal donc, se questionne sur lui-même et notamment, sa place dans le monde. "Être divisé" est pour moi un roman parfait à offrir pour tous enfants, jeune adulte et adulte car sa lecture nous offre un moment unique, une ou deux petites heures à lui consacrer devrait suffire et vous repartirez en plus de cela, avec un bon souvenir littéraire. Les éditions Plume Blanche me vendent du rêve pour chacun de leurs bouquins de toute façon et encore une fois, j'ai hâte de me plonger dans leurs nouveautés.

    l'Atelier des Sorciers tome 1 & 2 ****** (Catégorie PAC Witchs Brew)

    (manga japonais de Kamome Shirahama édition Pika Fantasy 2018) 

    Je suis juste à fond dans cette série de manga ! Sérieusement je crois que tout le monde est d'accord pour dire que l'idée même de l'histoire est géniale et qu'en plus de ça, les dessins sont justes sublimes ! C'est même du coup devenu mon thème du mois de novembre dans mon Bullet Journal. J'adore les personnages, les relations entre eux et surtout, la manière qu'à l'auteur de les introduire dans son histoire. Evidemment, ma préférence va pour Kieffrey et sa bromance avec Olugio. Tous deux sont justes supra-cool et leur duo est juste excellent pour moi. En bref, plus l'histoire avance et plus je suis fan. Nos petites sorcières sont toutes mignonne et j'aime aussi beaucoup l'importance que commence à avoir le jeune garçon, Tarta. Je vois venir la petite histoire d'amour entre lui et l'une des quatre petites sorcières, sûrement Coco mais on ne jamais quelle surprise l'autrice peut nous réserver de ce côté là. 

    Blood ******

    (drama coréen réalisé par Ki Min Su/Lee Jae Hun/Park Jae Beom chaîne KBS2 fantastique/médicale 2018 20/20 x 60 mins)

    Blood est enfin fini pour moi et heureusement car je commençais à me lasser des personnages qui ne cessaient de se tourner autour. Heureusement que nous avions notre couple secondaire qui ne prend pas autant de temps que nos deux personnages principaux. Si le héros n'avait rien de bien original pour moi, j'avoue que l'héroïne était plutôt attachante et sa personnalité changeait de celles dont on a toujours l'habitude avec notre demoiselle en détresse et qui se réveille brusquement au beau milieu de la série. Yu Ri Ta est effectivement celle qui m'a fait rester jusqu'au bout avec Luuvy et Ju Hyeon Wu. Oui j'en suis arrivée à un point dans le drama à être d'avantage tombée sous le charme de ce robot tout mignon que de celui de certains protagonistes et mon dieu que j'ai détesté la fin. Evidemment pour ce qu'elle fait subir à Hyeon Wu et sa bromance avec Park Ji Sang, notre héros donc et qui est un autre bon point du drama, mais aussi pour toute la partie à l'étranger qui était pour moi de trop. Bref, la encore je reviendrais plus en détail sur ma chronique du drama et sur ce, passons à mes coups de cœur musicales voulez-vous ?

    Musiques

    La encore, octobre ne nous a pas déçu en terme de comeback et de découverte. Comme j'ai déjà eu l'occasion de parler de Lindsey Stirling et de mon adoration pour son univers musicale, je ne vais pas revenir une fois de plus sur elle mais plutôt mettre en avant d'autres artistes dont j'ai peu parlé sur le blog. Enfin comme il me fallait faire un choix, voici ma sélection du mois.

    Blur - Mo

    J'ai une grande préférence pour cette version acoustique plutôt que pour l'original du coup c'est de celle-ci dont je vais vous parler aujourd'hui. Comme d'habitude, la voix de la chanteuse est juste parfaite, dès les premières notes, elle vous emporte dans son univers jusqu'à la fin du morceau. Et même qu'a la fin, vous en redemandez ! Si si, bon certes, elle s'arrête un peu brusquement mais en dehors de ça, cette chanson est juste magnifique et je vous mets au défis de ne pas fermer les yeux pour vous laissez transporter par sa mélodie.

     Hanashi ga shitai yo - Bump of chicken 

    En terme de grain de voix, ma préférence va à celle de Motoo, le chanteur du groupe Bump of chicken. C'est très simple, si j'ai besoin d'un moment de calme, de liberté, de me rassurer ou autre chose du même acabit, je sais que je peux compter sur lui pour me satisfaire amplement. Bump of chicken représente aussi mes débuts en j-music et je voue une adoration à leur discographie, certaines de leurs chansons sont même de véritables antidotes si je me sens mal ou que j'ai besoin de réconfort. En bref, c'est bien sûr pour moi mon coup de cœur du mois et je vous promet que vous ne serez pas déçu en l'écoutant.

    Like A Flower - N. Flying

    Ce fut juste LA découverte du mois ! Je ne connaissais absolument pas ce chanteur et bien laissez-moi vous dire qu'à partir de maintenant, je compte bien remédier à ce problème et à le suivre de très près. Sa musique et aussi calme et douce qu’entraînante avec une voix qui est tout de suite reconnaissable bien que moins marquée que les deux autres si dessus. En tout cas, gros coup de cœur pour ce jeune homme (qui a le même âge que moi mais passons) qui est quand même sur la scène musicale depuis 2013 avec son groupe mais qui a su se démarquer grâce à ce comeback car il faut croire que beaucoup l'ont connu grâce à cette chanson.

    Et vous ? Quels sont vos coups de cœur du mois ?

    « Top 100 personnages fictifs) 85 => 81Mes 20 sélectionnés pour le #PLIB2019 »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :